Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 97 : Eric met en garde Betty

Eric Bullock étudie un dossier à son bureau. Il entend du bruit et lève la tête. Betty est dans l'encadrement de la porte. "Bonjour Betty. Steven n'est pas à son bureau.

- Je ne suis pas venue voir Steven. Je voulais vous voir, vous. Si vous avez quelques minutes".

Eric enlève ses lunettes et fait signe à Betty de venir s'asseoir. "Que puis-je faire pour vous ?

- C'est au sujet de Susan Winter. Savez-vous ce qui se passe en ce moment entre elle et son mari ? Ca fait un bon bout de temps que je n'ai pas vu Mr Winter".

Eric fronce les sourcils. "Pourquoi me posez-vous cette question ?

- Parce que vous êtes un ami de Mme Winter. Elle m'inquiète.

- Pourquoi dites-vous cela ?    

- C'est assez gênant à dire, mais… enfin, le loyer du mois dernier n'a pas été payé.

- Ce doit être une erreur.

- C'est ce que je pensais. J'en ai parlé à Mme Winter, et elle a dit qu'elle allait arranger cela avec la banque. La banque m'a contactée ce matin, et rien n'a été fait".

Eric soupire. "Je vois. Ecoutez, Betty, je vous remercie de m'en avoir parlé. Et ne vous inquiétez pas pour le loyer, je vais payer celui en retard et celui à venir.

- Vous devriez aussi aller lui parler".

Eric fait oui de la tête. Betty hésite un instant, se lève, s'apprête à partir mais se retourne vers Eric. "Eric, avez-vous vraiment fait une enquête sur Jack Malone ?

- Je ne suis pas certain de pouvoir vous en parler.

- N'en dites pas plus. Votre réponse équivaut à un oui".

Elle s'apprête de nouveau à partir, puis se retourne et s'approche du bureau d'Eric. "Vous savez, j'en ai vraiment plus qu'assez de voir Steven me tourner autour et essayer d'arranger les choses avec moi. Notre mariage est fini, et bien fini. Je ne comprends pas pourquoi il continue à s'acharner sur moi de la sorte.

- Il vous a dit que Jack Malone est un imposteur ?"

- Bien sûr qu'il me l'a dit. Il s'en est délecté même. Mais laissez-moi vous dire une chose, je ne le crois pas. Je connais Jack depuis assez longtemps maintenant pour savoir que c'est un homme bon et honnête.

- …Mais qui n'existe pas.

- Il existe pour moi. Ecoutez, Eric. Dites à Steven d'arrêter de vouloir diriger ma vie. Dites-lui aussi que je ne veux plus le voir.

- S'il s'est permis d'enquêter sur ce pseudo Malone, c'est parce qu'il s'inquiète pour vous.

Betty ricane. "Il s'inquiète pour moi ? Allons Eric, vous le connaissez suffisamment pour savoir qu'il ne s'inquiète jamais pour personne d'autre que lui-même.

- Vous ne devriez pas dire ça.

- Il ne s'est jamais préoccupé de personne d'autre que lui. Il ferait n'importe quoi pour assouvir ses désirs.

- Alors pourquoi s'est-il mis en danger devant le juge au sujet de Rita s'il était aussi égoïste que vous le dites ?"

Betty ouvre grand les yeux. "De quoi voulez-vous parler ?

- Betty, vous ne savez pas tout. Steven n'a pas hésité un seul instant à compromettre sa carrière pour sauver Rita. Il a prit toute la responsabilité du parjure de votre belle-sœur."

Betty secoue la tête. "Je ne vous crois pas".

"Pourquoi croyez-vous que Rita n'a pas été inquiétée au sujet de son faux témoignage ? Vous auriez dû le voir devant le juge. Il était humble. L'être tellement égoïste que vous vous complaisez à décrire à faillit être rayé du barreau parce qu'il a dit au juge qu'il était le seul responsable de ce qui est arrivé lors du témoignage de Rita".

Silence. Betty assimile ce que vient de lui dire Eric. Puis elle prend la parole. "Si c'était vrai, il me l'aurait dit. Il aurait été trop content de le faire.

- Il ne l'a pas fait. Je lui ai pourtant conseillé de vous le dire. Et savez-vous ce qu'il m'a répondu ? Il m'a dit qu'il vous avez fait assez de mal comme ça, que tout ceci était sa faute et qu'il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même".

Encore un nouveau silence que rompt Eric. "Il ne voulait rien dire, ni à vous, ni à Rita. Il veut simplement qu'on l'aime pour ce qu'il est, et pas pour ce qu'il a fait. Maintenant Betty, faites ce que bon vous semble avec Jack Malone et avec Steven, je vous ai simplement énuméré les faits. A vous d'en faire bon usage".

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MarIe 18/01/2011 08:18


Hello !

N'ayant gardé de Peyton Place *la série* que de vagues souvenirs, je ne connais les personnages que par la description que vous en faites.

Et si en effet Rita paraît *cruche*, Steven semble éminemment sympathique. C'est toujours une surprise d'apprendre que ses concitoyens le trouvent froid, égoïste et arriviste.

On ne peut qu'être heureux de voir que Betty découvre enfin sa *face cachée* !


Mr. Peyton 18/01/2011 10:22



Excellente remarque !


Dans la série, Steven Cord était un personnage très complexe, c'est ce qui le rendait intéressant.


D'un côté, il est effectivement avide de pouvoir, mais c'est surtout un être qui a besoin de se valoriser car il a vécu toute sa vie à l'ombre de la famille Peyton. Fils de la gouvernante, il
pensait qu'il était aussi le fils du vieux Peyton, avant d'apprendre qu'il était le fils de la fille Peyton et que la gouvernante dont il croyait être le fils n'était que sa mère adoptive (vous
suivez, là ?). Y'a de quoi être perturbé, non ?


D'un autre côté, Steven est une personne passionnée et passionnément amoureux de Betty. Ce qu'il veut, c'est la reconquérir.


Il est à la fois attaché à la famille Peyton parce qu'il estime avoir le droit d'en faire partie, et à la fois, il  déteste le vieux Peyton pour lui avoir menti pendant des années et il
estime avoir droit à sa part d'héritage.


Donc, en contestant l'héritage, il se met à dos sa famille car il remue la boue (voulant faire passer le vieux peyton pour un fou) et d'un autre côté, il veut se faire accepter par la famille.


Sa famille pense qu'il veut l'héritage de Peyton pour l'argent, alors qu'il veut être reconnu comme un Peyton et recevoir son héritage serait admettre qu'il fait partie de la famille. Il conteste
ce testament peut-être pour ces deux raisons (l'argent et la reconnaissance). C'est ce qui rend ce personnage complexe et pas manichéen pour un sou.


Pas facile, la vie de Steven Cord.