Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 84 : Bruce téléphone à Jack

Dans sa chambre d'hôtel, au Colonial, Jack Malone regarde une nouvelle fois l'album qui contient les photos et notes sur certains des habitants de Peyton Place. Il s'arrête une nouvelle fois à la page de Betty Harrington et sourit.

Puis il se tourne vers le téléphone et compose un numéro.

 

A Denver, Colorado, le vieux Bruce soupire devant toutes les factures qu'il doit signer. Il lève la tête vers sa secrétaire, Rose Kath. "Etes-vous sûr que tout doit être payé le mois prochain ?

- Certaine, Monsieur. J'ai vérifié. Plusieurs sociétés nous ont déjà appelé parce qu'on ne les avait pas réglé le mois dernier".

Le téléphone sonne. Bruce décroche. "Oui.

- C'est moi, Jack.

- Fiston, tu tombes bien. Comment cela se passe-t-il de ton côté ?

- Plutôt bien. Je progresse avec Betty Harrington.

- Je viens d'apprendre la mort de Rodney.

- Un souci de moins.

- Effectivement. Mais méfies-toi de Steven Cord. Il est réputé pour être un homme coriace".

Jack se met à rire. "Je l'ai rencontré. Il n'est plus que l'ombre de lui-même. Et il risque d'avoir des ennuis avec la justice à cause du parjure de sa belle sœur. Franchement, il ne me fait pas peur. Je pense pouvoir l'écraser comme un moustique.

- C'est pour quand notre affaire ?

- Je n'ai pas encore la date, mais je pense que c'est pour très bientôt. J'essaierais d'interroger Betty à ce sujet.

- Soit très prudent. Je ne veux pas qu'elle se doute de quelque chose.

- Ne t'inquiète pas, j'ai la situation bien en main. Et puis, un petit bonus, car quelque chose me dit que la veuve éplorée aura besoin de réconfort dans des bras forts et virils.

- Jack, concentre-toi plutôt sur notre affaire. C'est très important. Et urgent aussi. Est-ce que tu reviens pour les fêtes ?

- Non, je laisserai Linden découper la dinde à ma place. Il fera ça très bien. Je vais essayer de me faire inviter par Betty.

- Encore une fois, fiston, sois très prudent. Je te fais confiance.

Jack raccroche, un sourire de satisfaction sur le visage.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article