Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 81 : la solitude de Steven

Douze hommes et femmes sont réunis autour d'une table. Ils ont entre leur main l'avenir d'un éminent médecin, le Dr Michael Rossi. Ils doivent décider si oui ou non il est coupable du meurtre de Fred Russell, l'ex mari de sa fiancée. Ces douze hommes et femmes, enfermés dans une pièce, sont complètement coupés de la réalité, tant et si bien qu'ils ignorent tout des drames qui se jouent dans la petite ville de Peyton Place. Ils ignorent par conséquent qu'un des membres de la famille Peyton, Rodney Harrington, est mort dans un accident de bateau. A l’aéroport de White River, Norman, Rita et Betty Harrington réceptionnent le cercueil venu par avion.

 

Dans son bureau au dernier étage du Peyton Professional, Steven Cord est avachi sur son fauteuil. Il n'a plus goût à rien. Sa pâleur est encore plus prononcée sur son visage. Il se retourne et regarde, par la fenêtre, des enfants faisant une bataille de boules de neige dans le square. Il se rappelle alors son enfance, avec Rodney et Norman. Ils s'amusaient aussi à ces jeux.

 

C'étaient les années de l'insouciance, les années où ils pensaient qu'il n'était que le fils de la gouvernante, Hannah Cord. C'était bien avant qu'il apprenne qu'il était en réalité le fils de Catherine Peyton, et le demi-frère de Rodney et Norman. Cependant, il n'a jamais réussi à intégrer cette famille. Il en a encore la douloureuse preuve aujourd'hui. Mlle Nolan, sa fidèle secrétaire, frappe légèrement à la porte. "Mr Cord ? Puis-je faire quelque chose pour vous ?"

Steven se retourne vers Mlle Nolan et lui sourit tristement. "Ils n'ont pas voulu de moi pour aller chercher le corps".

Mlle Nolan baisse la tête, ne sachant que dire.

Steven soupire. "Que voulez-vous, je resterai le bâtard de la famille. Pourtant, Dieu m'en est témoin, j'aimais Rodney.

- C'était un chic type.

- Mlle Nolan, voulez-vous un verre de Sherry ?

- Volontiers, Monsieur".

Steven s'approche du bar, verse deux verres. Il en tend un à sa secrétaire et garde l'autre pour lui.

- Mlle Nolan, dites-le moi franchement, est-ce que vous pensez que je suis un arriviste ?

- Pas du tout, Monsieur, si c’était cas je ne travaillerais pas pour vous.

- Vous savez, lorsque j'étais gosse, j'admirais beaucoup la famille Peyton. A part le vieux Martin Peyton qui me faisait peur. Mais j'aimais m'amuser avec Rodney et Norman. Je savais que je ne venais pas du même monde qu'eux. Lorsqu'on a découvert que j'étais le fils naturel de Catherine Peyton, j'aurais aimé qu'ils m'acceptent. Au lieu de cela, ils m'ont rejeté. Et encore maintenant. J'ai demandé à Norman et à Betty si je pouvais aller avec eux chercher le corps de Rodney à White River. Ils n'ont pas refusé catégoriquement, mais ils m'ont fait comprendre que ma place n'était pas là-bas. Ils ont toujours cru que j'en voulais à leur argent. Tout ce que je voulais, tout ce dont je rêvais, c'était faire partie de leur famille. Posséder leur puissance, leur pouvoir. Est-ce mal d'avoir soif de pouvoir ? Puisqu'ils l'avaient, j'avais le droit de l'avoir. Vous voulez que je vous dise une chose ? Aujourd'hui, j'ai mal parce qu'une fois de plus, la famille Peyton m'a fait comprendre que je n'étais pas de leur monde. Soit, je ne suis pas un Peyton, mais j'ai le même droit qu'eux de posséder ce qui me revient de droit. Alors je suis plus décidé que jamais à me battre bec et ongles pour contester le testament de Peyton et recevoir ce qu'il m'a enlevé lorsque je suis venu au monde. Personne ne m'arrêtera. Personne".

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article