Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 584 : Les retrouvailles

EXT. NUIT / MAISON DE LISA PEYTON – SALON

 

Dans son salon, Lisa se ronge les sangs. Elle a peur de Cal. Les jumeaux jouent sur le tapis, près de la cheminée. Cal lit le journal dans le canapé. Lisa ne fait rien. Elle regarde ses enfants. Cal lève les yeux du journal.

 

CAL

Tu ne crois qu’il est temps de les mettre au lit ?

 

LISA

(Elle sursaute en entendant parler Cal)

Les enfants, il est temps d’aller vous coucher.

 

GARY

On n’est pas fatigué. Hein, Colleen ?

 

COLLEEN

Ouais, on n’est pas fatigué. On veut continuer à jouer.

 

Cal se penche vers les enfants.

 

CAL

Si vous n’êtes pas à l’étage en train de vous brosser les dents dans une minute, le vilain monsieur va venir vous chercher et vous ne verrez plus jamais votre maman.

 

Les deux enfants, impressionnés, écarquillent les yeux de terreur et se précipitent vers les escaliers. Cal se tourne vers Lisa en souriant.

 

CAL

Je commence à m’y connaître.

 

LISA

Tu n’y es pas du tout. Tu leur fais peur, ce n’est pas bon pour eux.

 

CAL

En tout cas ils obéissent, c’est le principal. 

 

Lisa secoue la tête et se tourne vers l’escalier.

 

CAL

Où est-ce que tu vas ?

 

LISA

Les aider à se mettre au lit. 

 

Elle monte. 

 

INT. NUIT / MAISON DE LISA – 1er ETAGE

 

Dans le couloir, elle entend les jumeaux dans la salle de bain. L’eau coule. Ils doivent se brosser les dents. Voyant que Cal ne la suit pas, elle décide d’entrer dans sa chambre. Sur la table de chevet se trouve un téléphone. D’un pas mal assuré, elle se rend près du téléphone, décroche et compose le numéro de l’opératrice

 

LISA

(Une fois qu’elle a quelqu’un au bout du fil)

Passez-moi la police s’il vous plaît. C’est urgent…

 

Elle attend fébrilement, tout en regardant la porte d’entrée de la chambre. Les enfants s’amusent dans la salle de bains. Lisa a l’impression que chaque seconde est une éternité. Enfin elle a quelqu’un en ligne.

 

LISA

C’est pour vous signaler un meurtre… Je m’appelle… Allô ?... Allô ?...

 

Il n’y a plus personne au bout du fil. Lisa se tourne vers la porte. Elle sursaute. Son sang ne fait qu’un tour. Dans l’encadrement de la porte, Cal tient dans la main le fil du téléphone qu’il vient de couper. Il s’avance doucement.

 

CAL

Tu n’aurais jamais dû faire ça.

 

Il s’approche dangereusement.

 

CAL

(Plus fort)

Tu n’aurais jamais dû faire ça ! 

 

Lisa se sent prise au piège. 

 

LISA

Je t’en prie, Cal… 

 

Cal est tout proche d’elle. Lisa pense qu’il va la frapper et se protège le visage. Au lieu de cela, il saisit le téléphone et le jette. Il vient s’écraser contre le mur et se briser en plusieurs morceaux. Lisa crie de peur. Puis Cal, le visage congestionné par la colère, fait demi-tour et sort de la pièce. Il ferme la porte. Lisa reprend son souffle. Elle entend le cliquetis de la serrure et se précipite vers la porte. Cal l’a fermée à clé. Lisa se trouve prisonnière dans la chambre. Elle panique en sachant Cal avec ses enfants et tambourine violemment contre la porte. 

 

LISA

Cal, ouvre ! Ouvre-moi, je t’en prie.

 

Pas de réponse.

 

LISA

(Elle pleure et crie)

Cal ! Je ne recommencerai plus, je te le promets !

 

Aucune réponse. A bout de force, Lisa s’agenouille devant la porte fermée.

 

LISA

(En sanglotant de peur)

Ne fais pas de mal à mes enfants… Ne touche pas à mes enfants.

 

EXT. JOUR / MAISON DE PRISCA WYATT

 

Plan de situation.

INT. JOUR / MAISON DE PRISCA – SALON

 

Roxanne referme la porte derrière le Sergent Walker qui s’en va. Elle va rejoindre sa mère, assise sur le canapé. Pris d’un élan de tendresse, elle va l’embrasser. Prisca la prend dans ses bras. Elle est encore secouée par l’histoire qu’elle vient de vivre. KC est également présente, près de la cheminée.

 

ROXANNE

Est-ce que ça va ?

 

PRISCA

Ça va très bien, ma chérie. Je me sens soulagée. Pendant vingt ans, j’ai menti à tout le monde pour me cacher. J’ai l’impression de revivre.

 

ROXANNE

Je te demande pardon.

 

PRISCA

(Surprise)

Pardon ? Pourquoi ?

 

ROXANNE

Je ne sais pas. Je n’ai pas été très sympa avec toi ces derniers temps.

 

PRISCA

Tu ne pouvais pas savoir. 

 

ROXANNE

Je m’en veux. J’aurais dû deviner que Stanford était un sale type.

 

KC

Il a trompé son monde. Toi, Prisca, mais aussi Hannah Cord.

 

PRISCA

Que va-t-il lui arriver ?

 

KC

Je suppose qu’elle va être écrouée pour meurtre. Mais étant donné qu’elle t’a sauvée la vie, elle devrait s’en tirer à bon compte.

 

PRISCA

Elle pourra compter sur mon témoignage. 

 

KC

Je n’arrive pas encore à croire que tout est fini.

 

ROXANNE

J’ai parlé au sergent Walker. Toute l’équipe de Stanford est placée en garde à vue et devraient être écrouée dans la journée.

(Elle fait une pause, puis se tourne vers sa mère)

Il va falloir parler à Jack. Il pense toujours que je suis sa fille.

 

PRISCA

Tu aurais sans doute préféré être sa fille plutôt que celle de ce criminel. 

 

ROXANNE

Pas forcément. Ça veut dire que moi et James… Tu vois où je veux en venir. 

 

 

Elle fait un clin d’œil et Prisca lui sourit.

 

PRISCA

Je vois où tu veux en venir.

 

ROXANNE

Je ne dis pas que je suis contente d’être la fille de ce monstre, mais vois-tu, mon vrai père reste celui qui m’a élevé. Et je crois qu’il nous attend à Anchorage. Maman… allons le rejoindre. 

 

Prisca n’a pas le temps de répondre car quelqu’un sonne à la porte. Prisca sursaute. Roxanne la regarde, surprise.

 

PRISCA

Il va me falloir du temps pour réapprendre à ne plus avoir peur.

 

Roxanne sourit à sa mère et va ouvrir. Elle est interloquée en voyant, devant elle, Jack Peyton. 

 

ROXANNE

Maman !

 

Prisca se rend à la porte et trouve Jack. 

 

JACK

Bonjour Prisca… Je t’ai apporté une surprise.

 

Jack s’écarte et Prisca voit alors, pour la première fois, la jumelle de Roxanne, Kathy. L’émotion est grande pour la jeune femme. Une larme coule lentement de ses joues. Kathy avance timidement.

 

JACK

(A propos de Kathy)

Elle sait tout. 

 

KATHY

Bonjour, je suis…

 

PRISCA

… Kathy. 

 

KATHY

(Elle se met à pleurer)

Je… je ne savais pas… Je ne savais même pas que j’avais été adoptée ! 

 

Prisca ouvre les bras et Kathy se jette dans les bras de sa mère. Roxanne est émue de découvrir la sœur jumelle dont elle ignorait l’existence. Elle laisse la mère et la fille se retrouver et s’approche de Jack.

 

ROXANNE

Il faut qu’on parle.

 

Elle emmène Jack à l’écart. 

 

JACK

Comment va-t-elle ?

 

ROXANNE

Elle est soulagée, et j’avoue que moi aussi.

 

JACK

Au téléphone, j’ai eu l’impression que tu ne m’as pas tout dit. 

 

ROXANNE

C’est vrai. Je ne pouvais pas le dire par téléphone.

 

JACK

Me dire quoi ?

 

ROXANNE

Jack… Je ne suis pas votre fille.

 

JACK

(Il accuse le coup)

Quoi ? Mais… mais je…

 

ROXANNE

Ce salopard de Stanford a violé Maman avant qu’elle ne s’enfuie. Lorsqu’elle vous a rencontré, j’étais déjà née. Maman a menti sur mon année de naissance et m’a fait fabriquer de faux papiers, avec l’aide des Reid. Pour ne pas que Stanford puisse me retrouver. Je suis désolée.

 

JACK

(Triste)

J’ai cru avoir une fille, puis deux… Et maintenant…

(Il sourit tristement)

… Il me reste un fils.

 

ROXANNE

(Surprise)

Vous avez un fils ? Je ne savais pas !

 

JACK

(Il hoche la tête)

Tu le connais. Tu as cru qu’il était ton cousin.

 

ROXANNE

(Interloquée)

James est votre fils ?!

 

JACK

Je l’ai appris l’année dernière seulement. 

 

ROXANNE

Est-il au courant ?

 

JACK

Il l’était. Il l’a découvert avant… son accident. Et c’est sans doute ce souvenir qu’il veut oublier. 

 

ROXANNE

Qu’est-ce que vous comptez faire ?

 

JACK

Lui dire la vérité. Avant qu’il ne se rappelle. Et tant pis si Lisa me met des bâtons dans les roues.

 

Prisca s’approche de Jack.

 

PRISCA

Jack… Merci pour avoir retrouvé ma fille. 

 

JACK

Ta vie a été un beau gâchis, n’est-ce pas ? 

 

PRISCA

Je te dois des excuses.

 

JACK

Quand on a vécu ce que tu as vécu, les excuses ne sont pas nécessaires. 

 

 PRISCA

Je t’ai aimé tu sais.

 

JACK

Je sais. Je l’ai toujours su. Qu’est-ce que tu comptes faire, maintenant que tu es libre ?

 

PRISCA

Faire mieux connaissance avec Kathy, protéger Rox et… je retourne à Anchorage. Mon mari m’a toujours aimé et supporté. Il me manque. 

 

Jack étreint Prisca.

 

JACK

(Emu)

Prends bien soin de toi.

 

INT. JOUR / PRISON DE PEYTON PLACE – CELLULE D’HANNAH CORD

 

Hannah est placée en détention le temps de son procès. Assise sur la banquette qui sert de lit, elle se tient droite. On entend des pas. Jack parvient près des barreaux. Hannah se lève, la tête haute et le buste droit. Elle se dirige vers son fils.

 

HANNAH

Je suppose que tu es ravi de me voir derrière les barreaux. 

 

JACK

(Il secoue la tête)

Comment as-tu pu faire une chose pareille !

 

HANNAH

J’ai sauvé la vie de ton ex-femme. 

 

JACK

Je ne parlais pas de ça. Je parlais de Malooga, de ton idée de détourner de l’argent de la Fabrique pour financer la campagne de ce fou. 

 

HANNAH

Je comprends ta colère, Jack. 

 

JACK

Je ne crois pas. Tu n’as pas assez de bon sentiment en toi pour savoir ce que je ressens. De la colère, du dégoût…

 

HANNAH

Cet argent devait t’être remboursé.

 

JACK

Ça n’excuse rien.

 

HANNAH

Je voudrais que tu contactes Bradley Bancroft, c’est un grand avocat de Boston et…

 

JACK

Je ne ferai rien.

 

HANNAH

(Surprise)

Quoi ?

 

JACK

Débrouille-toi toute seule. Tu as droit à un appel téléphonique, il me semble, alors utilise-le pour le contacter. 

 

HANNAH

Jack… Tu ne vas pas payer ma caution ?

 

JACK

(Il fait non de la tête)

J’en ai assez de toi et de tes manigances. Je ne veux plus te voir, ni avoir aucun rapport quelconque avec toi. Tu n’existes plus pour moi. Et si par malheur on t’accorde des circonstances atténuantes et que tu sortes sans encombre de cette sale histoire, je veux que tu quittes Peyton Place pour ne plus jamais y revenir.

 

HANNAH

(Hautaine)

Tu n’as pas le droit de me parler ainsi.

 

Jack n’écoute pas. Il tourne les talons et s’en va. Hannah veut le retenir.

 

HANNAH

(Elle aboie)

Jack ! Jack ! 

 

Jack ne se retourne pas. Il s’en va.

 

HANNAH

(Elle supplie maintenant)

Jack ! 

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 04/07/2013 20:20

Eh oui, à trop tirer sur la corde, elle finit par casser chère Hannah !
Pauvre Lisa... :-(

Mr. Peyton 05/07/2013 09:01



Hannah n'a que ce qu'elle mérite. Jack a eu raison de lui parler ainsi. Bien fait pour elle... na !