Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 581 : Course poursuite

INT. JOUR / MAISON DE LISA

 

Lisa est dans le vestibule. Elle habille les jumeaux. Deux valises sont posées à côté de la porte.

 

GARY

Où est-ce qu’on va, Maman ?

 

LISA

Nous partons en vacances. 

 

COLLEEN

James vient avec nous ?

 

LISA

Non, il doit se reposer encore. Il  nous rejoindra plus tard. 

 

GARY

Je veux pas partir, Maman. Je vois voir James. 

 

LISA

Il faut s’en aller maintenant. Venez ! 

 

Elle saisit les valises et sort avec les enfants. 

 

EXT. JOUR / CHESNUT STREET

 

Lisa met les deux valises dans le coffre de sa voiture. Paula sort à cet instant de chez elle et voit Lisa pressée qui ferme le coffre de la voiture. Elle traverse la rue déserte et parvient à elle.

 

PAULA

(Surprise)

Tu t’en vas ?

 

LISA

(Aux jumeaux)

Entrez dans la voiture, les enfants. Dépêchez-vous.

 

Les enfants obéissent.

 

LISA

(A Paula)

Betty ne t’a rien dit ?

 

PAULA

Je m’apprêtais à aller la voir à l’hôpital.

 

LISA

Je quitte Peyton Place. Il est grand temps. 

 

PAULA

Et Bepaliss ?

 

LISA

J’ai déjà prévenu Betty que je vendais ma part. Je me mets en contact avec un avocat d’affaires qui règlera la transaction. 

 

PAULA

Et la maison ?

 

LISA

Je vais la mettre en vente. Ecoute, Paula, j’aurais aimé discuter avec toi, mais là, je n’ai pas le temps. 

 

PAULA

Ton départ ressemble plutôt à une fuite. 

 

Lisa ne répond pas. Elle va dans la voiture. Paula la suit.

 

PAULA

(Par-dessus la vitre)

Cal Fullerton part avec toi ?

 

LISA

(Ignorant sa question)

Au revoir, Paula.

 

Puis elle démarre en trombe. Paula regarde la voiture s’éloigner en haussant les épaules. Elle sursaute au moment où une autre voiture – celle de Cal – la frôle. Cal sort de la voiture en souriant.

 

CAL

Je parie que vous êtes venue voir si j’étais à la maison. Avouez que vous vous languissez de moi. 

 

PAULA

(Triomphante)

Vous devriez faire vos bagages. Vous n’allez pas rester ici très longtemps. 

 

CAL

(Fronçant les sourcils)

Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?

 

PAULA

Lisa vient de me dire qu’elle vend la maison. 

 

CAL

(Interloqué)

Quoi !

 

PAULA

Elle a enfin compris quel genre de sale type vous êtes et elle a préféré vous quitter. 

 

CAL

(Il secoue la tête)

Lisa n’a absolument pas l’intention de me quitter.

 

PAULA

(Sourire triomphant)

Vraiment ? Alors dites-moi pourquoi elle vient de partir avec ses valises et les enfants ? Et pourquoi elle m’a dit qu’elle allait mettre la maison en vente ?

 

Cal ne répond pas et saute immédiatement dans sa voiture. 

 

EXT. JOUR / SUR LA ROUTE

 

Au volant de sa voiture, Cal aperçoit Lisa devant elle. De son côté, Lisa voit Cal dans le rétroviseur. A l’arrière de la voiture de Lisa, les jumeaux se chamaillent mais Lisa ne fait pas attention à eux. Elle a vu Cal et accélère. 

De son côté, Cal accélère à son tour. Il a le visage rouge de colère. Lisa, elle, est terrifiée. 

S’ensuit une course poursuite entre Lisa et Cal. Celui-ci rattrape la voiture de Lisa et cogne son pare choc contre le coffre. 

Les enfants prennent peur et commencent à pleurer. Mais Lisa n’a pas le temps de les consoler. Affolée, elle accélère. Les deux voitures roulent à une allure folle. Cal exulte. Cette course-poursuite semble l’exciter. Il voit alors une route parallèle et décide de la prendre. Cette route rejoint, quelques mètres plus loin, la route que continue de prendre Lisa. Il accélère, se retrouve au même niveau que la voiture de Lisa. Elle tourne sa tête dans sa direction et voit Cal en train de sourire méchamment, comme s’il voyait le piège se refermer sur Lisa. Il dépasse Lisa et rejoint la route, puis il lui barre le passage. Lisa freine à fond, les enfants crient. La voiture de Lisa s’arrête dans un crissement de pneus et un nuage de poussière. La voiture de Cal est perpendiculaire à celle de Lisa. Cal saute de sa voiture et se dirige vers celle de Lisa. Dans un dernier sursaut d’espoir, Lisa fait marche arrière. Mais elle a démarré trop vite et la voiture fait des zigzags. Elle est obligée de s’arrêter. Elle sort de la voiture. Cal vient prêt d’elle et la saisit par le bras. 

 

CAL

Où est-ce que tu comptais aller ?

 

LISA

Lâche-moi ! Tu me fais mal. 

 

CAL

Il est hors de question que tu me quittes, tu entends ! Toi et moi on est dans la même galère.

 

LISA

Ne compare pas ma situation à la tienne. Moi, je n’ai tué personne.

 

CAL

Tu vas être gentille, reprendre ta voiture et retourner à la maison. 

 

LISA

Je m’en vais, Cal. 

 

CAL

Tu restes à Peyton Place. 

 

LISA

Comment comptes-tu m’empêcher de partir ?

 

CAL

James est encore à Peyton Hill. Tu ne veux pas qu’il lui arrive un malheur.

 

LISA

(Affolée)

Tu n’oserais pas…

 

CAL

Comme tu me le répètes trop souvent ces derniers temps, j’ai déjà tué un homme de sang-froid. Je peux très bien recommencer. Il suffit que je sois un peu en colère.

 

LISA

Pourquoi ne me laisses-tu pas partir, Cal ? Il n’y a plus rien à espérer entre nous. 

 

CAL

Disons que je ne te fais pas confiance. Tu sais des choses qui pourraient t’échapper au cours d’une conversation.

 

LISA

Je ne dirais rien à propos d’Elby. Je te promets… Fais-moi confiance. 

 

CAL

Tu vas faire demi-tour, tu vas sourire aux jumeaux. Tu montes dans la voiture et tu retournes à la maison. Et tu verras… tout se passera bien. 

 

Lisa se force à se retourner. Elle essuie une larme et se force à sourire, puis monte dans la voiture.

 

GARY

Ça va maman ?

 

LISA

(Dans un souffle)

Oui… oui ça va mon chéri. Nous rentrons à la maison.

 

COLLEEN

On part plus en vacances ?

 

LISA

Une autre fois, mon cœur, une autre fois…

 

Lisa regarde Cal debout devant sa voiture. Elle fait demi-tour et s’en va, direction Peyton Place. 

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 01/07/2013 18:57

C'est ce qui s'appelle *essayé pas pu*... et c'est bien inquiétant pour Lisa :-/

Mr. Peyton 02/07/2013 16:10



C'est clair que j'aimerais pas être à sa place