Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 568 : La parade

INT. JOUR / PEYTON PROFESSIONAL – BUREAU DE STEVEN

 

Steven est assis dans son fauteuil, en face de son bureau en chêne, et s’applique une serviette humide sur la tête. Sa barbe de quatre jours fait négligé. En face de lui, un verre et un tube de cachet d’aspirine. KC Reid frappe à la porte et entre. 

 

KC

Maître Cord, je crois qu’on a un problème.

 

STEVEN

(Il fait une grimace)

Le problème, c’est que vous parlez trop fort. J’ai une super gueule de…

 

KC

(Elle l’interrompt)

J’ai peur que Prisca fasse une bêtise.

 

STEVEN

Que voulez-vous dire ?

 

KC

Je l’ai eu ce matin au téléphone. Elle était trop calme. Je connais bien Prisca. Lorsqu’elle ne panique pas, c’est qu’elle a trouvé une solution à un problème. 

 

STEVEN

Et quelle solution pensez-vous qu’elle ait trouvé ?

 

KC

La solution finale. 

 

KC fait mine d’avoir un revolver dans la main et fait semblant de tirer. En bruit de fond, on entend la fanfare qui démarre. 

 

 EXT. JOUR / CHESNUT STREED

 

Beaucoup de monde est agglutiné sur le trottoir. Certaines personnes ont des drapeaux américains, d’autres des pancartes à la gloire de Jim Stanford. Des enfants sont juchés sur les épaules de leur père. Tout le monde applaudi la fanfare, précédée d’une voiture décapotable dans laquelle se trouve Jim Stanford, aux côtés de Hannah Cord. Ils sourient et saluent le public présent.

 

Le cortège passe devant la maison de Prisca. Parmi la foule, KC Reid et Steven Cord cherchent Prisca, pensant qu’elle est cachée et qu’elle prépare un attentat. Mais la voiture passe Chesnut Street et ils ne voient personne. 

 

Betty Anderson aperçoit de loin Steven. Elle veut aller lui parler, mais elle est de l’autre côté de la rue et ne peut pas traverser. Elle voit Steven et KC s’engouffrer dans la voiture de ce premier et partir en direction du square.

 

EXT.JOUR / SQUARE DE PEYTON PLACE

 

Le cortège s’arrête devant le square. Jim Stanford et Hannah Cord sortent de la voiture, sous les bravos du public. Pendant qu’ils se dirigent vers le kiosque à musique, Steven et KC se garent négligemment près du trottoir et sortent de la voiture. Ils regardent partout. 

 

KC

Je suis sûre qu’elle est dans le coin. 

 

STEVEN

Il y a trop de monde. Elle ne pourra pas tirer sans avoir peur de blesser quelqu’un.

 

KC

Vous ne la connaissez pas. C’est une championne de tir. 

 

Betty arrive à son tour et cherche Steven parmi la foule.

 

Jim et Hannah parviennent au kiosque à musique. L’homme en noir qui a fait parler Cassavetts est prêt d’eux. Il voit Steven et fait signe à un homme qui est sur sa droite. L’homme voit Steven et lui répond par un signe de tête affirmatif. 

 

Jim et Hannah sourient et saluent sous les applaudissements. Jim s’approche du micro.

 

JIM STANFORD

Merci… Merci… Votre présence me réchauffe le cœur…

 

KC aperçoit finalement Prisca. Elle est en retrait, derrière un arbre, à l’abri des regards. KC fait signe à Steven. Celui-ci voit à son tour Prisca, un revolver à la main. 

 

Dans la foule, au premier rang, Roxanne regarde Jim Stanford faire son discours. Elle boit ses paroles. 

 

Prisca vise Stanford avec son revolver, l’air déterminé. 

 

Un homme, caché dans une voiture, ouvre la vitre à moitié et vise Steven avec un fusil.

 

Scène au ralenti : Steven court vers Prisca pour l’empêcher de tirer. L’homme dans la voiture tire sur Steven et l’atteint au flanc. Betty voit Steven s’effondrer et court vers lui. Prisca, surprise par le cri de Betty, voit Steven à terre. Deux hommes saisissent Prisca, lui enlève le revolver des mains et l’entraîne dans la berline où se trouve celui qui a tiré sur Steven. La berline s’en va en crissant des pneus. Tout le monde est focalisé sur Steven, ce qui fait que l’enlèvement de Pisca est passé inaperçu. 

 

Fin du ralenti. Tout le monde se retourne vers le lieu du drame. A genoux, Betty pleure devant le corps inanimé de Steven. Lorsque le public s’aperçoit du drame, un vent de panique souffle dans le square. Les gens crient, parlent fort, se précipitent vers des abris de fortune. La vue depuis le kiosque est dégagée et Hannah voit l’homme à terre. Elle comprend qu’il s’agit de Steven et court vers lui. 

 

Fondu enchaîné.

 

EXT.JOUR / ALBUQUERQUE

 

Jack Peyton regarde la carte qu’il a dans la main et se rend compte qu’il est à la bonne adresse. Celle qui figurait dans la consigne de l’hôtel. Il prend une profonde inspiration et pénètre dans la petite cour de la maison. Une maison à l’allure paisible, avec un petit jardin de roses. Une maison comme une autre. Il sonne à la porte d’entrée. Une jeune fille vient lui ouvrir et lui sourit. Jack reçoit un choc en plein cœur. La fille qui se trouve devant lui est le portrait – trait pour trait- de Roxanne Brandt.


 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 13/06/2013 09:01

Je te rappelle demain... il faut que je me remette de mes émotions :-)