Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 533 : Dénouement

INT. JOUR / MANOIR DES PEYTON – SALON

 

James sursaute en entendant la sonnerie. Mary fait un pas pour aller ouvrir, mais James se tourne, menaçant, vers elle.

 

JAMES

Restez ici ! On est assez nombreux comme ça. Et nous n’avons pas terminer notre conversation. 

 

EXT. JOUR / DEVANT LE MANOIR

 

Betty fronce les sourcils et sonne une nouvelle fois. Toujours pas de réponse. Colleen tire sur la manche de Betty et pointe son index vers le garage. 

 

COLLEEN

Regarde, Betty. C’est la voiture d’Oncle Jack. Il doit être ici. 

 

INT. JOUR / MANOIR DES PEYTON – SALON

 

Lisa fait un pas. Elle semble avoir repris une certaine contenance.

 

LISA

Nous allons la terminer, notre conversation, James. Nous avons parlé de ma liaison avec Jack. Mais nous n’avons pas parlé de Linden, l’homme que tu croyais être ton père… L’homme que tu sembles vouloir placer au-dessus de tout. Tu crois peut-être que c’était un Saint Homme. Tu sais que j’ai eu une liaison avec Jack, mais tu n’as même pas cherché à savoir pourquoi je me suis détourné de Linden. Alors je vais te le dire. Peut-être qu’après, tu auras une autre opinion de moi.

 

JAMES

(Il secoue la tête)

Tout ce que tu pourras dire n’aura aucun effet sur moi. Tu m’as menti pendant tant d’années, n’espère pas qu’aujourd’hui, je vais te croire.

 

LISA

Pourtant tu vas m’écouter. Linden n’était pas un Saint.

 

JAMES

Tu vas me dire qu’il te trompait ?

 

LISA

Oui. Mais pas avec une femme. Avec son travail. Linden avait l’obsession de vouloir plaire à Bruce Peyton. Il aurait fait n’importe quoi pour ça. Il passait toutes ses journées et une bonne partie de ses nuits à travailler. Je m’ennuyais de lui. Je voyais qu’il se détachait de moi au fur et à mesure que le temps passait. Et un jour, nous avons pris la décision de partir faire un voyage. J’étais folle de joie à cette idée. J’y pensais jour et nuit. Pour moi, c’était le moyen de reprendre une vie normale avec l’homme que j’aimais. Oui, tu m’as bien entendu : je l’aimais. Le jour du départ semblait pour moi le jour le plus important de toute ma vie. Et puis il est venu dans notre chambre. Je me rappellerais toujours ce moment, la façon dont il m’a regardé avec son air de chien battu. J’ai compris qu’on ne pourrait pas partir. J’étais désemparée. Tout tournait autour de moi. Et toujours les mêmes mots : « Chéri, je suis désolé… mais c’est pour nous que je fais ça. Papa a besoin de moi. »

 

EXT. JOUR / DEVANT LE MANOIR PEYTON

 

Betty sent que quelque chose ne va pas. Elle se baisse vers les jumeaux. 

 

BETTY

Les enfants, j’ai une idée. Ça vous dirait d’aller manger une crèpe au Cider Barell ?

 

GARY ET COLLEEN

Ouais ! Super ! 

 

BETTY

Alors allez m’attendre dans la voiture. Je vais encore voir s’il n’y a personne et je vous y rejoindrais. D’accord ?

 

INT. JOUR / MANOIR DES PEYTON – SALON

 

Dans le salon en désordre, Lisa poursuit son monologue. 

 

LISA

Papa… Papa… L’entreprise. Linden n’avait que ces mots à la bouche. Linden m’a suggéré d’aller en vacances seule, pour me changer les idées. C’était vraiment la goutte d’eau. J’ai commencé à le détester. Avec une force incroyable. Jack m’a été d’un grand secours. Il prenait toujours la défense de Linden, bien sûr, mais j’ai trouvé en lui un ami. Puis cette amitié s’est muée en amour. Je lui ai demandé de venir me rejoindre en vacances. Il a d’abord refusé, puis finalement, il est venu. 

 

Mary, Hannah, Jack et James ont écouté Lisa sans l’interrompre.

 

JAMES

Tu as vraiment détesté Linden ?

 

LISA

Oui. Il faut aussi me comprendre, James. Je n’ai pas voulu ce qui est arrivé avec Jack. Mais j’étais seule, tellement seule. Enfermée dans mon monde, j’avais l’impression d’étouffer. Je croyais devenir dingue. Ensuite, Linden a pris conscience que je m’éloignais de lui. Et il a changé. Nous nous sommes à nouveau aimé. Et ta naissance a contribué à notre nouveau bonheur. J’ai donc décidé de garder le secret de ta filiation pour moi pendant toutes ces années. 

 

JAMES

Pourquoi l’avoir dit à Jack l’année dernière ?

 

EXT. JOUR / MANOIR DES PEYTON 

 

Betty fait le tour de la maison. 

 

INT. JOUR / MANOIR DES PEYTON – SALON

 

Hannah, épuisée par tout ceci, se passe une main dans ses cheveux en bataille. Mary est toujours prostrée dans son coin. 

 

JAMES

Je t’écoute, maman ? Pourquoi avoir déterré ce secret l’année dernière ? Juste avant son mariage avec Betty Anderson ?

 

LISA

Je…

 

JAMES

Quoi ? Tu as perdu la parole ? Tu étais bien partie pourtant. Tu nous a fait un monologue à nous arracher des larmes. Et soudain, je te pose une seule question, une innocente question, et tu n’es pas capable d’y répondre ?

 

Jack aperçoit alors Betty qui approche de la baie vitrée. Il devient nerveux et bouge. James se tourne vers lui.

 

JAMES

Qu’est-ce qu’il y a ? Tu veux parler ? Tu veux répondre à sa place ?

 

JACK

Je veux que tu arrêtes de faire l’imbécile et que tu poses cette arme. Tu vas finir par blesser quelqu’un. 

 

Jack regarde Betty approcher de la baie. Betty voit alors le désastre qu’il y a dans le salon. Puis elle voit James qui lui tourne le dos et écarquille les yeux lorsqu’elle voit qu’il a une arme dans les mains. Jack ne peut s’empêcher de regarder Betty. James comprend alors que quelque chose se passe derrière son dos. 

 

Le reste de la scène se passe au ralenti. James se tourne vers la baie vitrée. Il voit l’ombre de Betty, sans savoir de qui il s’agit. Il panique et tire. La baie vitrée se brise. Jack saute sur James pour le déstabiliser. Les deux hommes tombent à terre. Mais la tête de James heurte un coin du tiroir du guéridon qui contenait auparavant l’arme et qui se trouve par terre. Le choc est violent et James perd connaissance. 

 

Fin du ralenti. Lisa se précipite vers son fils. 

 

LISA

James ! 

 

Hannah pousse un ouf de soulagement, tandis que Mary est toujours en état de choc et ne bouge pas. Jack soulève la tête de James. Du sang coule. Lisa se met à pleurer. 

 

LISA

James ! Non… Mon Dieu… Non ! 

 

JACK

(A Hannah)

Appelle une ambulance ! Vite ! 

 

Sans mot dire, Hannah se précipite vers un téléphone qui fonctionne. Lisa pleure en prenant James dans ses bras. Jack se relève et va voir si Betty est blessée. Betty est couchée, mais commence à se lever doucement.

 

JACK

Est-ce que ça va ?

 

BETTY

Mon Dieu, Jack. Mais que s’est-il passé ici ?

 

Jack et Betty rejoignent le centre du salon où gît James. Lentement, il se baisse pour ramasser l’arme. Hannah revient. 

 

HANNAH

L’ambulance est en route. 

 

Puis elle voit Jack qui a l’arme dans la main. 

 

HANNAH

Qu’est-ce que tu fais ? 

 

JACK

Je vais ranger cette arme.

 

HANNAH

Mais c’est une pièce à conviction.

 

JACK

Il n’y aura pas de pièce à conviction.

 

HANNAH

Quoi ?

 

JACK

Un cambrioleur est venu ici. Il a tout saccagé. Est-ce que c’est clair ? 

 

HANNAH

Non, ce n’est pas clair. Ce garçon a essayé de nous tuer !

 

Jack s’approche d’Hannah, menaçant.

 

JACK

Ce garçon est désespéré. Et il n’aurait tué personne, sauf peut-être lui-même. Je ne veux pas qu’on sache ce qu’il s’est passé ici. Je veux que tout le monde oublie ce qui vient de se passer. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?

 

HANNAH

Et qu’est-ce que tu feras si je m’y oppose ?

 

JACK

Si quelqu’un s’y oppose, je n’hésiterais pas à le tuer de mes propres mains. 

 

HANNAH

Tu ne pourras pas empêcher la police d’enquêter sur la blessure de James.

 

JACK

C’était un accident. James a voulu mettre le cambrioleur hors d’état de nuire, et il est tombé sur le coin du tiroir.

 

HANNAH

Foutaises. Ça ne tient pas la route. 

 

JACK

(Il hausse la voix)

La ferme, Hannah. C’est bien à cause de toi que tout ceci est arrivé. Je t’en tiens personnellement pour responsable.

(Il s’adresse à toute l’assemblée)

James est un bon garçon. Enfin, vous le connaissez. Il ne ferait pas de mal à une mouche. Il a subi un grave traumatisme en apprenant que je suis son père et que par conséquent, la femme qu’il aime est sa sœur. 

 

 

Gros plan de Betty, surprise par la nouvelle. 

 

JACK

C’était une réalité trop dure à supporter pour lui. Ça l’a fragilisé. Mais il va recevoir les meilleurs soins et une thérapie pour s’en sortir. S’il est accusé de nous avoir détenus avec une arme, il va passer en justice et son cas risque de s’aggraver. Vous comprenez ? Est-ce que vous êtes avec moi ?

 

Il regarde Lisa.

 

JACK

Lisa ? 

 

Accablée par le chagrin, Lisa ne peut pas parler. Elle fait oui de la tête. Puis il se tourne vers Mary. 

 

JACK 

Mary ?

 

Mary hausse les épaules, puis elle fait mine de quitter la pièce.

 

JACK

Où est-ce que vous allez ?

 

MARY

Mon feuilleton va commencer, et je peux vous dire que malgré tous les rebondissements et les histoires invraisemblables de ce soap, les héros sont moins timbrés que dans votre famille. 

 

Arrivée à la porte, elle se retourne. 

 

MARY

Mr James est un garçon bien. Vous l’avez détruit et je ne veux pas participer à la chute finale. Je ne dirais rien.

 

JACK

Merci, Mary.

 

MARY

Ne me remerciez pas, Mr Peyton. Je le fais pour lui. Pas pour vous. 

 

Puis elle s’en va. Jack se tourne alors vers Betty. 

 

JACK

Betty, tu partages notre secret maintenant. Je sais que je te demande beaucoup, mais… 

 

BETTY

Ne te fais pas de souci, Jack. Je ne sais pas du tout ce qui vient d’arriver. Je sais juste que j’adore James et qu’il est incapable de faire du mal. 

 

JACK

(Il lui sourit)

Je te revaudrais ça.

 

On entend les sirènes de l’ambulance au loin. Jack se tourne vers Hannah et la regarde sans dire un mot. Hannah ne dit rien. Elle soutient son regard. Puis finalement, elle hausse les épaules.

 

HANNAH

(En capitulant)

Est-ce que j’ai le choix ?

 

EXT. JOUR / DEVANT LE MANOIR DES PEYTON

 

Les ambulanciers ferment la porte à double battant de leur véhicule, puis retournent à l’avant de l’ambulance et démarrent, toutes sirènes allumées. 

 

ELI CARSON (voix off)

(Pendant que l’ambulance s’éloigne)

Pour un secret dévoilé, un autre prend sa place. C’est ainsi, chez les Peyton. Une chaîne sans fin. Parce qu’un jour, ce nouveau secret sera révélé, et de nouveau la famille Peyton va en souffrir. Le cycle infernal de vie des Peyton. 


 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 24/04/2013 17:58

OOOOOUUUUUUUUUUFFFFFF !

Et ben, on a eu peur ! Et le scénariste a fait durer le suspense !

Brave Mary, qui pense au bien de ses patrons (quoi qu'elle en dise)

Par contre Hannah... même pas un semblant de début de soupçon de mauvaise conscience...

Y'a pas à dire, mais ces gens de la haute ont perdu bien des valeurs ;-)

Mr. Peyton 25/04/2013 09:10



Oui, c'est vrai.


J'ai beaucoup aimé l'intervention verbale de Mary. Je trouve qu'elle dit vrai.