Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 520 : Malooga

INT. JOUR / BEPALISS – BUREAU DE BETTY

 

Betty est avec un client. Un homme d’un certain âge. Assise à ses côtés dans le canapé, près de la cheminée, elle lui montre un catalogue de maisons. Soudain, la porte s’ouvre brusquement, faisant sursauter Betty. Jack entre sans y avoir été invité. La colère se lit sur son visage. Blanche arrive à sa suite. Elle hausse les épaules. 

 

BLANCHE

Je suis désolée, Madame…

 

BETTY

(Elle ignore Blanche)

Jack, que se passe-t-il ?

 

JACK

Je veux une explication, Betty. 

 

BETTY

(Embarrassée)

Jack, je suis avec un client. Ça ne peut pas attendre ?

 

JACK

Malooga ! Ça te dit quelque chose ?

 

Blanche sursaute. Jack se tourne vers elle. 

 

JACK

(A Betty)

Puisque Blanche ne veut rien dire, peut-être que tu pourras m’en dire plus. 

 

BETTY

(Elle se tourne vers son client)

M. Shreppel. Je vous laisse le catalogue. Prenez le temps de le consulter et on se voit demain matin à dix heures. Est-ce que ça vous va ?

 

Le vieux client hoche la tête et s’en va sans dire un mot. Betty se tourne vers Blanche. 

 

BETTY

Vous pouvez nous laisser, Blanche. 

 

Blanche ne demande pas son reste et s’en va en fermant la porte. Betty est désormais seule avec Jack

 

BETTY

Mais qu’est-ce qui te prends à la fin de débarquer dans mon bureau de cette façon ?

 

JACK

Je veux savoir ce que tu as appris sur Hannah.

 

BETTY

Tu deviens complètement paranoïaque !

 

JACK

Betty, Hannah était sur le point de te chasser de cette ville. Elle avait un moyen de pression. Et tout d’un coup, elle décide d’abandonner et de ne pas porter plainte contre toi. Si elle a fait ça, c’est que tu as quelque chose contre elle, et je veux savoir quoi.

 

BETTY

Si tu veux mon avis, tu regardes trop de films policiers.

 

JACK

Je ne veux pas ton avis, je veux la vérité. Betty, je t’ai vu lui parler avec Steven devant le poste de police. J’étais là. Elle était décidée à porter plainte. Et soudain, tu débarques avec ton avocat de bas quartier et Hannah décide de repartir tranquillement au bureau.

 

BETTY

Je t’assure que tu te fais des idées… 

 

JACK

J’ai la très nette impression que ce que tu sais sur Hannah concerne la Fabrique Peyton. Vois-tu, Blanche décide de quitter Hannah pour venir travailler avec toi. Je trouve ça bizarre.

 

BETTY

Blanche ne supportait plus l’autoritarisme d’Hannah.

 

JACK

Tu sais ce que je crois ? Je crois que Blanche avait un dossier compromettant sur Hannah. Une magouille qu’elle aurait faite et qui concernerait la Fabrique. Je crois qu’elle t’a donné les preuves de ces malversations et je crois que c’est avec ça que tu l’as fait chanter. 

 

BETTY

Jack, j’ai dirigé cette Fabrique et elle me tient à cœur, crois-le. Si j’avais découvert quoi que ce soit qui mettrait la mettrait en péril, crois-tu que je ne te dirais rien ? 

 

JACK

Tu ne dirais rien parce que si tu parles, Hannah irait voir la police pour lui dire que tu étais l’instigatrice de la grève. Et tu risques gros sur ce coup, Betty. 

 

BETTY

Tu n’es pas en train de me menacer, j’espère !

 

JACK

C’est Hannah qui détient la preuve de l’illégalité de la grève. Je ne peux rien contre toi. Je veux seulement savoir ce que mijote Hannah. Tu me dois bien ça, non ?

 

BETTY

Je ne te dois rien, Jack.

 

JACK

Parle-moi de la société Malooga.

 

BETTY

(Elle secoue la tête)

Jamais entendu parler.

 

Jack soupire.

 

JACK

Je trouverai bien le moyen de savoir ce qui se passe. Ce jour-là, tu n’as pas intérêt d’être dans mes pattes. Quand Hannah tombera… Tu tomberas avec elle. 

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 22/03/2013 15:44

Toujours excessif, ce Jack !

Mr. Peyton 25/03/2013 09:37



Excessif certes, mais on lui ment et il n'aime pas ça. On le comprend