Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 512 : cloitrée

EXT. JOUR / PEYTON HILL

 

Plan de situation

 

INT. JOUR / PEYTON HILL – COULOIR MENANT A LA RECEPTION

 

Le Dr Elby sort de son bureau et se dirige vers la réception, avec un paquet de dossiers en main. Il se heurte à un homme et manque de faire tomber ses dossiers. 

 

ELBY

Excusez-moi.

 

La caméra nous montre l’homme : il s’agit de Cal Fullerton. Celui-ci observe le Dr Elby gagner la réception et parler avec la secrétaire. 

 

EXT. JOUR / CHESTNUT STREET

 

La voiture de Steven Cord se gare devant la maison de Betty Anderson. Steven et Betty sortent de la voiture et se dirigent vers le coffre. Steven l’ouvre.

 

BETTY

Vraiment Steven, je te remercie de me rendre ce service. Seule, je n’y serais pas parvenue. 

 

STEVEN

Pas de problème. 

 

Il sort du coffre une lampe encombrante. 

 

STEVEN

Tu comptes la mettre où ?

 

BETTY

A côté du canapé, il fera un bel effet.

 

STEVEN

J’en suis sûr. Dis donc, ça pèse une tonne ce truc ! 

 

BETTY

(Elle rit)

Pourquoi crois-tu que j’ai fait appel à toi ?

 

STEVEN

Ça mérite au moins un café.

 

BETTY

Je vais aller en préparer. 

 

STEVEN

Excellente idée. 

 

Mais au lieu de rentrer, Betty regarde d’un drôle d’air la maison de Prisca, en face. Steven suit son regard. 

 

STEVEN

Que se passe-t-il ?

 

BETTY

Les volets sont fermés.

 

STEVEN

Et alors ? C’est un crime ? Elle s’est peut-être absentée pour la journée.

 

BETTY

Tu rigoles ! Elle ne sort jamais plus loin que le bout de son jardin. Cette femme est très bizarre, Steven. J’ai toujours un sentiment de malaise lorsque je la vois. 

 

STEVEN

Elle a été mariée à Jack. Ce qui serait bizarre, c’est qu’elle soit encore sa femme. Ce qui n’est pas le cas, donc, elle n’est pas si bizarre que ça.

 

BETTY

Elle ne sort jamais, elle laisse toujours les volets fermés… On dirait qu’elle se cache.

 

Gros plan sur la maison de Prisca.

INT. JOUR / MAISON DE PRISCA – SALON

 

On distingue Prisca dans la pénombre. Elle est au téléphone. L’atmosphère est pesante.

 

PRISCA

C’est moi.

 

Dans un spacieux bureau, dans un endroit inconnu, un homme élégant d’une quarantaine d’année se redresse, le téléphone à la main.

 

L’HOMME

Qu’est-ce qui te prends de m’appeler. Nous avions convenus…

 

PRISCA

(Elle interrompt l’homme)

… Je sais ce que nous avions convenus. Mais il y a un problème.

 

HOMME

Quel genre de problème ?

 

PRISCA

Roxanne est ici.

 

HOMME

Qu’est-ce qu’elle fait là ?

 

PRISCA

Ca je n’en sais rien.

 

HOMME

Ce n’est pas normal. Il faut que tu te renseignes. Est-ce qu’elle sait quelque chose ?

 

PRISCA

Je ne crois pas. 

 

HOMME

Pourtant, elle est ici alors que personne ne doit savoir où tu te trouves. 

 

PRISCA

Je sais tout ça… Ça me fait peur.

 

HOMME

Tu ne vas pas reculer, j’espère ! 

 

PRISCA

Bien sûr que non. Je n’ai jamais voulu reculer, mais…

 

HOMME

Débrouille-toi pour que Roxanne reparte le plus vite possible pour la Suisse. 

 

PRISCA

(Elle se met à pleurer)

C’est dur, tu sais…

 

HOMME

Je sais. Mais tu ne dois pas craquer… Pas maintenant. Nous touchons au but, il faut que tu sois forte.

 

PRISCA

Rox pense que je la déteste. Je n’arrive pas à supporter cette idée. 

 

HOMME

Tu ne dois pas… Il ne faut pas que tu penses à ça. Elle doit retourner en Suisse. Si elle reste, elle est en danger de mort. 

 

PRISCA

Je le sais très bien, qu’est-ce que tu crois ! 

 

HOMME

Comment ça avance, de ton côté ?

 

PRISCA

Je continue à la surveiller…

 

HOMME

Ça ne suffit pas. Nous n’avons plus beaucoup de temps. Pour l’instant, la priorité, c’est Roxanne. Renvois-là en Suisse. 

 

L’homme raccroche en soupirant. 

Prisca reste un moment dans le noir, à penser.

 


à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 12/03/2013 19:35

Cool ! Ca nous promet de belles heures de suspens et de coups de théâtre ;-)

Mr. Peyton 14/03/2013 16:27



Je confirme