Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 488 : Mystère à Lausanne (7/9)

INT. JOUR / POSTE DE POLICE DE LAUSANNE – SALLE D’INTERROGATOIRE

 

Gilles est assis à la table. En face de lui, Flo Bassec. Un policier est debout près de Gilles. Ce dernier semble épuisé.

 

GILLES

Ecoutez… Tout ceci est ridicule. 

 

FLO

Bien, reprenons depuis le début. Vous étiez bien à Thonon ce jour-là ?

 

GILLES

Oui.

 

FLO

Et vous avez rencontré McAllister.

 

GILLES

Oui. Mais je ne l’ai pas tué !

 

FLO

Où l’avez-vous rencontré ?

 

GILLES

Au bar de l’hôtel. 

 

FLASH-BACK – INT. JOUR / BAR DE L’HOTEL A THONON

 

Tony McAllister se dirige vers la table où se trouve Gilles Charpentier. 

 

TONY

Vous êtes Gilles Charpentier, je suppose.

 

GILLES

Qu’est-ce que vous me voulez ?

 

TONY

(Il s’assoit)

Comme je vous l’ai dit au téléphone la semaine dernière, j’ai des informations sur votre fils. 

 

Un serveur arrive. 

 

SERVEUR

Vous désirez ?

 

TONY

(Dans un français approximatif)

Une vodka orange, s’il vous plaît.

 

Le serveur s’en va. 

 

GILLES

Qu’est-ce que vous voulez ?

 

TONY

Vous parler d’Aurélien. Il a des mœurs bizarres, vous savez. Je l’ai surpris une fois au parc Malley. Vous connaissez le parc Malley ?

 

GILLES

Non. Venez-en au fait, Mr MacAllister.

 

TONY

Le parc Malley est un endroit spécial pour des garçons spéciaux, comme votre fils. Disons que ces garçons… prennent du bon temps entre eux, si vous voyez ce que je veux dire.

 

GILLES

Je vois ce que vous voulez dire. Mais vous ne m’apprenez rien sur mon fils.

 

TONY

(Etonné)

Vous le saviez ?

 

GILLES

Bien évidemment. Je suis son père. Aurélien ne me l’a jamais dit. Mais un père devine ce genre de chose.

 

TONY

Le collège Lincoln est un collège très strict, vous savez. Ils ne tolèrent pas ce genre de pratique. Si cela venait à se savoir… Et imaginez les brimades qu’Aurélien recevrait de ses camarades. 

 

GILLES

Combien ?

 

TONY

(Il sort un document)

5.000 dollars. Ce n’est pas cher payé. Il vous suffit simplement de verser cette somme sur ce compte en banque, et l’affaire est dans le sac…

 

GILLES

Vous me dégoûtez ! 

 

TONY

Procédez au virement dès demain matin.

 

FIN DU FLASH-BACK / INT. JOUR – SALLE D’INTERROGATOIRE

 

Des perles de sueur coulent sur le front de Gilles.

 

FLO

Et c’est tout ?

 

GILLES

J’ai pris le document avec le numéro de compte et je suis retourné dans ma chambre.

 

FLO

Mr Charpentier, connaissez-vous Hanz et Olga Blüm ?

 

GILLES

(Sincère)

Qui ? Non… Ces noms ne me disent rien.

 

FLO

Allons, Mr Charpentier… Un petit effort. Un couple de jeune amoureux qui habite Düsseldorf.

 

GILLES

Je vous ai dit que je ne connaissais pas ces personnes.

 

FLO

Votre société a une succursale à Düsseldorf, n’est-ce pas ?

 

GILLES

Ma société a des succursales dans huit villes de huit pays différents, Capitaine.

 

FLO

Et ces Blüm ne travaillent pas pour vous ? 

 

GILLES

Je ne connais pas le nom de tous mes employés. 

 

FLO

Qu’avez-vous fait après votre entretien avec McAllister ?

 

GILLES

(Il s’énerve)

Bon sang, je vous ai dit que j’étais remonté dans ma chambre !

 

FLO

Restez calme, Mr Charpentier. Qu’avez-vous fait dans votre chambre ?

 

GILLES

J’ai téléphoné à mon comptable, à Paris, afin qu’il procède au virement dès le lendemain. Vous pouvez le lui demander.

 

FLO

Nous n’y manquerons pas. Qu’avez-vous fait ensuite ?

 

GILLES

J’ai repris l’avion pour Paris immédiatement après. Là aussi vous pouvez vérifier.

 

FLO

Vous n’êtes pas allé voir votre fils ?

 

GILLES

Non, je… j’avais une réunion importante le lendemain. 

 

FLO

Plus importante que votre fils ?

 

INT. JOUR / POSTE DE POLICE

 

Dans la salle attenante à la salle d’interrogatoire, Steven et Jack regardent Gilles à travers la vitre sans tain. Flo entre dans la pièce. 

 

JACK

Capitaine, il faut que vous interrogiez à nouveau le couple allemand. Charpentier a dû les payer pour faire le sale boulot. 

 

FLO

Ouais, c’est possible. 

 

Steven tape sur l’épaule de Jack.

 

STEVEN

Viens, Jack. 

 

EXT. JOUR / DEVANT LE POSTE DE POLICE

 

Steven et Jack sortent du poste. 

 

JACK

Où allons-nous ?

 

STEVEN

Il y a un Ferry qui part dans dix minutes et s’arrête à Thonon. J’aimerais bien aller faire un tour à l’hôtel où séjournait Charpentier et les allemands.

 

JACK

Pourquoi ? 

 

STEVEN

Quelqu’un a peut-être vu quelque chose. 

 

EXT. JOUR / LAC LEMAN PUIS PLAN DE LA VILLE DE THONON EN VUE PANORAMIQUE

 

Plan de situation.

EXT. JOUR / HOTEL ALPAZUR A THONON

 

Plan de situation.

INT. JOUR / HOTEL ALPAZUR – BAR

 

Steven est avec Jack. Il montre la photo de Tony MacAllister à un serveur. 

 

SERVEUR

(Dans un anglais à fort accent français)

Oui. Je me rappelle de lui. C’est le type qui est mort dans le lac, c’est ça ? La police m’a déjà interrogé. 

 

STEVEN

Il était avec une autre personne. Un homme.

 

SERVEUR

Oui, je me souviens. Ils étaient dans un coin à une table.

 

STEVEN

Avez-vous remarqué quelque chose de spécial ? Une discussion animée ?

 

SERVEUR

Non, mais quelque chose m’a frappé. 

 

JACK

Quoi ?

 

SERVEUR

Le jeune homme a commandé une boisson… je ne sais plus laquelle… Une vodka orange, je crois. 

 

JACK

Qui avait-il de bizarre là-dedans ?

 

SERVEUR

Rien, si ce n’est que le type qui était avec lui est parti juste quand je suis venu avec la boisson. Visiblement leur rendez-vous avait mal tourné et j’avais très peur qu’il ne prenne pas la boisson et qu’il s’en aille sans la payer. J’aurais été obligé de lui courir après et je n’aime pas ça. 

 

STEVEN

C’est ce qu’il a fait ? 

 

SERVEUR

Non. J’ai eu de la chance parce que quelqu’un d’autre est venu et s’est assis à sa table.

 

STEVEN

(Surpris)

Quelqu’un d’autre ? Vous en avez parlé à la police ?

 

SERVEUR

(Il hausse les épaules)

Non. Je ne pense pas que ce soit important.

 

STEVEN

Qui était cet homme qui s’est assis avec lui ?

 

SERVEUR

Ce n’était pas un homme. C’était une femme. Une jeune fille plutôt. 

 

Steven et Jack se regardent. Puis Steven sort la photo de Roxanne Brandt.

 

STEVEN

Etait-ce cette fille ?

 

SERVEUR

Oh, non. Elle avait beaucoup moins de charisme que cette personne sur cette photo.

 

Steven sort alors une photo de Debbie Michels et lui la montre. Le serveur fait oui de la tête.

 

SERVEUR

C’est elle. J’en suis sûr. Elle n’a rien voulu commander. Heureusement, ils sont partis rapidement. Mon patron n’aime pas les clients qui ne consomment pas. 

 

STEVEN

Merci. 

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 06/02/2013 09:22

Oh non ! Pas Debbie ;-(
Elle n'est quand même pas impliquée dans le meurtre ;,(

Mr. Peyton 06/02/2013 11:15



Bientôt la fin du suspense ;)