Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 487 : Mystère à Lausanne (6/9)

INT. JOUR / POSTE DE POLICE DE LAUSANNE

 

Jack et Steven regardent par la vitre sans tain Aurélien se faire interroger par le Capitaine Bassec et un de ses acolytes. 

 

JACK

J’espère qu’il va avouer assez vite.

 

STEVEN

Avouer quoi ?

 

JACK

Voyons Steven, c’est évident. Tout converge vers ce jeune homme.

 

STEVEN

Je ne crois pas qu’il soit l’assassin de Tony.

 

JACK

Tu plaisantes. Tout l’accuse. Il avait un mobile et de plus il est le seul à avoir vu James balancer Tony dans le lac. Il a menti pour sauver sa peau. 

 

STEVEN

Jack, ça faisait des mois qu’il était victime du chantage de McAllister. Tu ne crois pas qu’il serait déjà passé à l’acte bien avant. Au lieu de ça, il a tenté de se suicider. 

 

JACK

Preuve qu’il n’est pas équilibré.

 

STEVEN

Preuve qu’il préfère se supprimer plutôt que de tuer son bourreau. 

 

JACK

C’est lui, Steven. Je le sais.

 

STEVEN

Tu dis ça parce que tu veux absolument innocenter James. 

 

JACK

Tu ne vas pas finir par croire que James est coupable, j’espère ! 

 

STEVEN

Bien sûr que non. Mais je ne crois pas qu’Aurélien Charpentier soit le coupable. 

 

JACK

Qui, dans ce cas ?

 

STEVEN

Je n’en sais rien. 

 

Flo sort de la salle d’interrogation. 

 

JACK

(Anxieux)

Alors ?

 

FLO

Ce jeune homme est totalement terrorisé par nos questions. Terrorisé et perturbé. 

 

JACK

Il n’a pas avoué ?

 

STEVEN

(Enervé par l’attitude de Jack)

Jack, je t’en prie…

 

UN POLICIER

Capitaine !

 

FLO

Excusez-moi.

 

Flo se dirige vers le policier qui lui dit discrètement quelque chose. Pendant ce temps, Jack s’impatiente. 

 

JACK

Bon sang, il doit bien y avoir un moyen de le faire avouer…

 

STEVEN

Jack, arrête un peu, tu veux.

 

Flo revient.

 

FLO

On a du nouveau. 

 

STEVEN

Je t’écoute.

 

FLO

On a interrogé le compte en banque de McAllister. Il y avait des sommes d’argent qu’il déposait en liquide toutes les semaines. Sans doute l’argent du jeune Charpentier. 

 

STEVEN

Combien ?

 

FLO

Environ 500 dollars par semaine. Des fois moins, des fois un peu plus, et des fois pas du tout. Mais il y a autre chose. Un virement qui a été fait sur son compte. Un virement de 5.000 dollars. 

 

JACK

De Charpentier ?

 

FLO

Oui. Mais pas Aurélien. Gilles Charpentier, son père. 

 

STEVEN

Il faut l’interroger. 

 

FLO

Oui. Nous avons téléphoné à son bureau, à Paris. Il va venir, escorté par la police française.  

 

STEVEN

Est-ce que l’on sait où il était le jour de la mort de MacAllister ?

 

FLO

Il nous a dit qu’il était en voyage.

 

STEVEN

En voyage… Comme c’est intéressant. 

 

JACK

On perd notre temps ! Le père d’Aurélien n’était pas sur le bateau. Il n’a pas pu pousser McAllister.

 

STEVEN

Sauf si… Flo, tu avais dit qu’il y avait un couple d’amoureux sur le bateau. Tu les as interrogé ?

 

FLO

Bien sûr. Il s’agit d’un couple allemand qui est venu passé leur lune de miel ici. Ils n’ont aucun rapport avec Charpentier ni MacAllister. Ils sont repartis chez eux, à Düsseldorf. 

 

Un homme en uniforme vient apporter un papier à Bassec. Il le lit.

 

FLO

Tiens, voilà qui est intéressant.

 

STEVEN

Quoi ?

 

FLO

On a pu savoir où se trouvait Gilles Charpentier le jour du meurtre. Vous n’allez pas me croire. 

(Il lève la tête et regarde Steven dans les yeux)

Il était à Thonon les Bains. Il y avait pris une chambre dans un hôtel. C’est à quelques kilomètres à peine d’Evian. 

 

JACK

Thonon ! Gilles Charpentier ! Mais oui, c’est ça ! T.G.C. Thonon Gilles Charpentier. MacAllister avait rendez-vous avec Gilles Charpentier à Thonon. C’est pour ça qu’il a pris le ferry ce jour-là. Il n’accompagnait pas le groupe. Il allait voir son meurtrier !

 

INT. SOIR / UN RESTAURANT A LAUSANNE

 

Jack et Steven sont attablés. Il y a une place libre avec un couvert. 

 

STEVEN

Flo ne devrait pas tarder.

 

JACK

Au fait, tu ne m’as pas dit comment tu as connu ce capitaine.

 

STEVEN

Nous étions au collège ensemble. 

 

JACK

Tu as fait tes études en Suisse ?

 

STEVEN

En partie, oui. En Suisse et en Angleterre.

 

JACK

Je ne savais pas.

 

STEVEN

Il y a beaucoup de choses que tu ignores de moi, Jack.

 

JACK

En tout cas, je te félicite de la façon dont tu as mené cette enquête. Je suis impressionné.

 

STEVEN

L’enquête n’est pas finie, Jack. 

 

Flo Bassec entre dans le restaurant et situe les deux hommes. Il se dirige vers eux et s’assoit à la table. 

 

FLO

Désolé pour le retard, j’avais de la paperasse à terminer.

 

STEVEN

Ce n’est rien. Nous n’avons pas encore commandé.

 

JACK

Quand est-ce que James sera libéré ?

 

FLO

Ce n’est pas aussi simple, Mr Peyton. 

 

JACK

C’est très simple, au contraire. Ce Gilles Charpentier a tué MacAllister parce qu’il faisait chanter son fils. C’est vous qui compliquez les choses.

 

FLO

Nous n’avons aucune preuve. 

 

JACK

Vous n’êtes pas sérieux. Ils avaient un rendez-vous secret à Thonon. 

 

FLO

Gilles Charpentier a viré la somme sur le compte de MacAllister le lendemain de sa mort. Pourquoi aurait-il fait ça s’il savait qu’il était mort ?

 

JACK

Mais pour brouiller les pistes, bien entendu. Son fils est complice. Il lui a demandé de mentir et de dire qu’il avait vu James poussé MacAllister par-dessus bord. C’est tellement évident !

 

STEVEN

Jack, tu devrais prendre un peu plus de recul…

 

FLO

De toute façon, nous interrogerons Charpentier demain matin à l’aube. Il est possible – je dis bien il est possible – que Charpentier soit mêlé à la mort de MacAllister.

 

STEVEN

Tu as du  nouveau ?

 

FLO

Ce couple d’amoureux allemand. Nous n’avons pas encore établi de lien entre eux et Charpentier. Cependant, ils ont partagé le même hôtel à Thonon. 

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 06/02/2013 09:19

Pas sûr que Jack aide beaucoup James, en intervenant comme ça à tout bout de champ...
Il devrait plutôt aller faire un peu de tourisme, et aller manger une bonne fondue ou une raclette chez l'habitant ;-p

Mr. Peyton 06/02/2013 11:14



Ah mais moi je le comprends. C'est son fils, il est dans la panade, alors il veut tout faire pour l'en sortir, même si au final il est très maladroit.