Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 482 : Mystère à Lausanne (1/9)

EXT. JOUR / CIEL

 

Plan d’un avion dans un ciel parsemé de nuages et éclairé par un soleil d’aurore.

 

HOTESSE (voix off)

Mesdames, Messieurs, nous allons bientôt atterrir à l’aéroport de Lausanne. Nous vous prions de bien vouloir attacher vos ceintures et rabattre vos tablettes contre le dossier. Nous vous souhaitons un agréable séjour en Suisse. 

 

INT. JOUR / AVION

 

Jack Peyton et Steven Cord bouclent leur ceinture. Steven observe son cousin.

 

STEVEN

Je te sens bien nerveux, Jack. 

 

JACK

Mon neveu est accusé de meurtre. Tu ne crois pas que j’ai le droit d’être nerveux. 

 

STEVEN

Tu ne sais rien d’autre ?

 

JACK

Non. Je ne sais rien. J’ai juste eu ce coup de fil de James m’annonçant qu’il est soupçonné de meurtre. Je ne sais pas qui est mort, ni même s’il est encore au poste de police ou bien en prison.

 

STEVEN

Ça va aller, Jack.

 

JACK

Comment peux-tu dire ça ? 

 

STEVEN

Dès qu’on atterrit, je passe un coup de fil à Florian Bassec. C’est un capitaine de police et je le connais très bien. Est-ce que tu as prévenu Lisa ?

 

JACK

Non. Elle n’est au courant de rien. James m’a fait promettre de ne rien lui dire. Je t’avoue que je ne suis pas tranquille avec cette histoire. 

 

STEVEN

Détends-toi, tu as le meilleur avocat de la Nouvelle Angleterre avec toi. James n’a rien à craindre.

 

JACK

C’est supposé me détendre, ce que tu me dis ?

 

STEVEN

Relax, Jack. 

 

INT. JOUR / AEROPORT DE LAUSANNE

 

Jack attend patiemment les bagages au tourniquet tandis que Steven se trouve dans la zone des téléphones publics. Il raccroche et se dirige vers Jack. 

 

STEVEN

Bonne nouvelle, c’est Bassec qui s’occupe de l’affaire. Il nous laissera le champ libre pour enquêter. 

 

JACK

Est-ce qu’il t’a donné des précisions ?

 

STEVEN

Non, simplement que James est en garde à vue au poste de police. Nous y allons tout de suite. Ma secrétaire s’est chargée de réserver une chambre dans un hôtel à proximité du collège de James.

 

JACK

Merci, Steven. 

 

STEVEN

Ah quand même ! Enfin un merci de ta part.

 

JACK

J’apprécie ta présence, crois-le.

(il regarde le tourniquet avec impatience)

Ces bagages ne viendront donc jamais !

 

EXT. JOUR / VILLE DE LAUSANNE

 

Survol panoramique de la ville de Lausanne.

 

INT. JOUR / LAUSANNE – POSTE DE POLICE

 

Le capitaine Florian BASSEC se trouve dans une pièce d’où il peut voir, à travers une vitre sans tain, une salle d’interrogatoire. On voit le reflet de son visage sur la glace. Il observe James Peyton qui est assis à une table. Deux policiers sont en train de l’interroger. La porte de la pièce où se trouve BASSEC s’ouvre. Steven et Jack entrent. BASSEC sourit et empoigne la main de Steven avec enthousiasme.

 

FLORIAN BASSEC

Steven Cord ! Ca fait une paille !

 

STEVEN

Comment vas-tu, Flo ?

 

FLORIAN

Ça roule pour moi. Alors comme ça c’est ton cousin qui est dans la panade ?

 

Jack se précipite vers la vitre sans tain et aperçoit James. Puis vers Flo et Steven.

 

JACK

Je peux aller le voir ?

 

STEVEN

Flo, je te présente Jack Peyton. C’est l’Oncle de James.

 

FLO

Ravi de…

 

JACK

Je veux le voir. Vous ne lui avez pas fait de mal, au moins ?

 

STEVEN

Jack, calme-toi.

 

JACK

Je connais les procédés de la police et…

 

FLO

Mr Peyton, les procédés sont très certainement différents de ceux de la police américaine. 

 

JACK

Ah oui… Laissez-moi vous dire que je connais bien mon neveu et je suis sûr qu’il n’a tué personne. Je ne sais pas quel procédé vous utilisez, mais vous avez faux sur toute la ligne.

 

STEVEN

(à Flo)

Excuse-moi un instant.

 

Il va vers Jack et lui parle tout bas.

 

STEVEN

Jack, en te comportant de la sorte, tu ne vas pas faire avancer les choses. Flo est un ami de longue date et c’est pour ça qu’il accepte qu’on se mêle de cette histoire. Mais je te préviens, tu fais un faux pas, et Flo ne se gênera pas pour nous écarter de l’enquête. Alors tiens-toi à carreau et laisse-moi faire.

 

Jack ne répond pas. Steven reste encore un instant à le regarder dans les yeux pour qu’il s’imprègne des paroles qu’il lui a dites, puis retourne vers Florian BASSEC, Jack sur ses pas.

 

STEVEN

Très bien, Flo, je t’écoute.

 

FLO

La victime s’appelle Anthony MacAllister. C’est une petite frappe qui sévit au Collège Lincoln. Il a eu quelques rixes avec ton cousin auparavant.

 

JACK

Ce n’est pas une raison pour lui faire porter le chapeau !

 

STEVEN

(Avec impatience, à Jack)

Jack…

(A Bassec)

Continue.

 

FLO

James et quatre de ses amis ont fait une petite virée en France, à Evian. Ils ont emprunté le ferry. MacAllister faisait partie de la petite expédition. Ils ont passé toute la journée à Evian, et au retour, sur le Ferry, James a poussé MacAllister du bateau. Comme il ne savait pas nager, il s’est noyé. Nous avons retrouvé son corps quelques heures plus tard au fin fond du lac Léman. 

 

STEVEN

Qui était sur le Ferry à ce moment ?

 

FLO

Il n’y avait qu’eux cinq : MacAllister, sa petite amie Roxanne Brandt, Aurélien Charpentier, le compagnon de chambre de James, Debbie Michels, la copine de ton cousin. Il y avait aussi un couple d’amoureux et l’équipage. C’était la dernière traversée de la journée, ce qui explique le fait qu’il n’y avait pas grand monde. 

 

JACK

Qui vous dit que c’est James qui l’a poussé. Ils étaient cinq, après tout.

 

FLO

Tout simplement parce qu’un témoin l’a vu le faire.

 

STEVEN

Un témoin qui était sur le Ferry ?

 

FLO

Oui. Le meilleur ami de James. Aurélien Charpentier.

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 29/01/2013 19:43

Heureusement que j'étais assise ! Mais c'est le ciel qui nous est tombé sur la tête !!!
Et Charpie qui se dit témoin... de pire en pire :-((

Mr. Peyton 31/01/2013 09:09



Ouais, tout ça ne dit rien qui vaille pour la suite. Pauvre James