Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 471 : La machine de guerre est en route

INT. JOUR / COLONIAL POST INN – BAR

 

Ouverture : Deux verres qui s’entrechoquent. C’est un couple, assis à une table, qui trinque en souriant. La caméra s’éloigne d’eux, balaie la pièce et s’arrête sur la porte délimitant le bar de la réception de l’hôtel. Dans l’encadrement de la porte apparaît Lisa Peyton. Elle se tient droite et balaie des yeux la salle. Elle aperçoit alors au bar une femme rousse aux yeux verts, qui boit un soda, accoudée au comptoir. Cette femme s’appelle Prisca Wyatt. Lisa se dirige vers elle, s’assoit sur le tabouret à côté et pose les bras sur le comptoir.

 

LISA

C’est un soda, j’espère.

 

PRISCA

Ne t’inquiète pas.

 

LISA

Tu m’inquiètes quand même. Depuis que tu es arrivée à Peyton Place, tu agis d’une façon bizarre. D’abord j’ignore pourquoi tu es ici.

 

PRISCA

Certainement pas pour te voir.

 

LISA

Tu n’oublieras donc jamais cette histoire. Cela fait presque 18 ans maintenant. 

 

PRISCA

Comment est-ce que je pourrais oublier le fait que tu as détruit ma vie ?

 

LISA

Je t’en prie, ton discours tourne au mélo. 

 

PRISCA

C’est pourtant un vrai mélo qu’on a vécu. Toi, moi et Jack.

 

LISA

Tu es venue ici pour remuer le passé, c’est ça ? La dernière fois que l’on s’est vues, j’ai bien compris que tu ne voulais plus rien avoir à faire avec un Peyton. C’était juste avant le mariage raté de Jack. C’était quoi ? Six mois ? Et maintenant tu débarques ici et tu ne veux même pas me dire pourquoi tu es là.

 

PRISCA

Tu n’as rien dit à Jack ?

 

LISA

Non, il ne sait pas que tu es ici. Mais Peyton Place est une petite ville. Tu as réussi à te cacher de lui depuis trois semaines, mais n’espère pas que ça va durer.

 

PRISCA

Je vais aller le voir.

 

LISA

C’est ce que tu me dis à chaque fois que je viens te voir. Et pourtant, il ne sait toujours pas que tu es ici.

 

PRISCA

J’ai peur. Tu peux comprendre ça !

 

LISA

Peur de Jack ? Attends, je ne te suis plus. Tu as peur de Jack et pourtant, tu es venue ici pour lui parler alors que tu ne voulais plus rien savoir de lui. Toi, tu as des ennuis !

 

PRISCA

Non.

 

LISA

Ce n’était pas une question. 

 

PRISCA

Cette fille… Celle que j’ai renversée la veille de Noël.

 

LISA

Betty Anderson. 

 

PRISCA

Comment va-t-elle ?

 

LISA

Oh, Betty est coriace. Elle a la peau dure. Elle sort de l’hôpital aujourd’hui. 

(elle se met à rire)

C’est drôle, tu débarques à Peyton Place et la première chose que tu fais, c’est de renverser en voiture la femme qui  failli se marier avec ton ex. 

 

PRISCA

(Elle jette un regard noir à Lisa)

Il n’y a rien de drôle, Lisa. Je voudrais la voir, histoire de m’assurer qu’elle va bien.

 

LISA

Je peux t’assurer qu’elle va bien. Par contre, toi, ça n’a vraiment pas l’air d’aller. Tu devrais me dire ce qui ne va pas.

 

PRISCA

Lisa, tu es vraiment la dernière personne à laquelle je parlerai de mes problèmes. 

 

LISA

Prisca, tu devrais partir. Ta place n’est pas ici. Si jamais Jack te vois, ça risque de mal se passer. 

 

PRISCA

Pour toi. Tu ne veux pas que je voie Jack pour une seule et bonne raison. Parce que tu as peur que je lui dise que c’est à cause de toi et de tes manigances que je l’ai quitté ? Si jamais il apprend ça, il risque de te tuer.

 

LISA

(elle serre les dents)

Tu n’as pas intérêt à lui en parler.

 

PRISCA

Tu es morte de trouille, Lisa. Ta peur transpire par tous les pores de ta peau. 

 

LISA

Fiche le camp de Peyton Place, Prisca. C’est le seul conseil que je puisse te donner.

 

Lisa prend son sac à main qu’elle avait posé sur le comptoir, se lève, tourne les talons et s’en va. 

 

EXT. JOUR / MAISON DE PAULA DIXON

 

Façade de la maison en plan de situation.

 

INT. JOUR / MAISON DE PAULA DIXON – SALON

 

Betty Anderson, Steven Cord et Paula Dixon sont réunis autour de la petite table du salon, près de la cheminée. Betty semble impatiente. Elle regarde l’heure qu’affiche l’horloge au-dessus de la cheminée.

 

BETTY

Mais qu’est-ce qu’elle fiche ? Elle a déjà une demi-heure de retard.

 

STEVEN

Betty, essaie de te calmer. Nous ne sommes plus à une demi-heure près.

 

PAULA

Steven a raison. En plus, tu n’es pas encore remise de ton accident.

 

BETTY

Je suis tout à fait remise de cet accident, Paula. Et si Lisa ne franchit pas cette porte dans moins d’une minute, je te promets de faire de cette fille de la chair à pâté. 

 

PAULA

(Elle sourit)

C’est plutôt tentant. 

 

La sonnerie de la porte d’entrée retentit.

 

PAULA

(Elle hausse les épaules)

Dommage. 

 

Elle va ouvrir. Lisa entre précipitamment. 

 

LISA

Je suis en retard.

 

BETTY

(Ironique)

Non, sans blague ! 

 

LISA

Je suis désolée. Mais l’institutrice des jumeaux n’est pas arrivée à l’heure. Vous n’auriez tout de même pas voulu que je plante Colleen et Gary devant l’école pour courir vous voir.

(Elle enlève son bonnet et secoue la tête pour faire tomber ses cheveux)

Quand toute cette histoire sera réglée, je veillerai à renvoyer cette institutrice. Elle donne un mauvais exemple aux gamins.

 

PAULA

(Ironique)

Je sens qu’on va vraiment bien s’entendre, toutes les trois.

 

LISA

Vous n’êtes pas obligée de nous suivre, vous savez. Vous n’êtes qu’un pion dans ce plan.

 

Paula s’apprête à faire une réplique cinglante quand Betty lève les bras.

 

BETTY

Ça suffit, vous deux ! Nous avons un plan pour arrêter Jack et sa folie des grandeurs, et nous n’avons que cette journée pour le faire. Vous vous crêperez le chignon plus tard, si vous voulez.

 

Tout ceci fait sourire Steven. 

 

BETTY

Steven, tu es sûr de vouloir être de notre côté ?

 

STEVEN

Je suis surtout là pour veiller à ce que tout soit légal. Je ne voudrais pas voir ces jolies frimousses en prison.

 

Betty prend une profonde inspiration.

 

BETTY

Très bien. Allons-y. La machine de guerre est en route.

 


à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 14/01/2013 10:56

Hello ! Quel plaisir de retrouver l'enfer =D

Et en plus ça repart sur les chapeaux de roues !

Mr. Peyton 14/01/2013 14:40



Ca me fait également très plaisir de te retrouver. Tes commentaires, c'est comme un paradis au milieu de l'enfer