Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 452 : Rapprochement

INT. JOUR / MAISON DE PAULA – APPARTEMENT DE BETTY

 

Betty est dans la cuisine. Elle confectionne un gâteau lorsque la sonnette de la porte d’entrée retentit. Elle pose son fouet, s’essuie les mains et va ouvrir. Betty est surprise. Devant elle se dresse Rodney avec un léger sourire. Les jumeaux l’entourent. 

 

RODNEY

On peut entrer ?

 

INT. JOUR / APPARTEMENT DE BETTY – CUISINE

 

Les enfants sont assis à la table, un bol de chocolat devant eux. Rodney est en face d’eux tandis que Betty s’affaire devant l’évier, suffisamment près pour entendre leur conversation.

 

RODNEY

Votre maman était sur le point de vous parler de votre papa.

 

GARY

Oui, est-ce qu’il est à l’hôpital ?

 

RODNEY

Non, il n’y est plus, mon cœur. Ton papa est parti. 

 

COLLEEN

Où ?

 

RODNEY

Il est parti faire un long voyage. 

 

GARY

Comme ton papa à toi ? En Europe ?

 

RODNEY

Non, pas vraiment. Votre papa était malade. Il était trop malade pour pouvoir rester ici.

 

COLLEEN

Mais il aurait pu nous dire au revoir…

 

GARY

Papa est mort ? C’est ça que tu veux dire ?

 

RODNEY

Oui, Gary. 

 

COLLEEN

Il est au ciel, alors ?

 

Rodney fait oui de la tête. Betty s’approche des jumeaux. Colleen commence à pleurer. 

 

COLLEEN

On ne le reverra plus jamais.

 

GARY

Si, on a qu’à aller au ciel et on le retrouvera ! 

 

RODNEY

Ce n’est pas aussi simple. Mais je vais vous dire une chose. Votre papa est toujours là. Il vit à travers vous.  Et vous savez pourquoi ? Parce qu’il est là…

(il pointe un index sur le cœur des deux enfants)

… dans votre cœur… Tant que vous penserez à lui, il sera présent. Votre souvenir et vos pensées ne mourront jamais, eux. Vous comprenez ce que je veux dire ?

 

Gary et Colleen font oui de la tête. Betty regarde Rodney. Visiblement, ses paroles la bouleversent. Rodney pose le regard sur elle. Elle lui sourit.

 

COLLEEN

Mais il va nous manquer !

 

RODNEY

Je sais. Dans ce cas, pensez très fort à lui. Puisqu’il est dans votre cœur, il sera toujours avec vous. 

 

Instinctivement, Colleen se lève, fait le tour de la table et va embrasser Rodney. Betty a les larmes aux yeux.

 

EXT. JOUR / FABRIQUE PEYTON

 

Plan de situation.

 

INT. JOUR / FABRIQUE PEYTON – BUREAU DE HANNAH CORD 

 

Hannah Cord est assise à son bureau. Jack, debout devant elle, regarde la pièce et pousse une exclamation. 

 

JACK

On dirait que les travaux sont terminés. Ta folie des grandeurs est exposée au grand jour. Ça fait bel effet. 

 

La pièce est grande. Elle est conçue comme un grand salon. La dominante est le bleu marine.

 

HANNAH

Je ne t’ai pas fait venir ici pour parler déco.

 

JACK

Je m’en doute. Y a-t-il un problème avec la Fabrique ?

 

HANNAH

Non. Pas depuis que je la dirige.

 

JACK

Ta modestie fait toujours autant défaut.

 

HANNAH

Que se passe-t-il avec Lisa ?

 

JACK

Elle a perdu son mari. Elle a le droit…

 

HANNAH

(l’interrompant, elle se lève)

Pas de ça avec moi, Jack. Tu détestes Lisa, et du jour au lendemain, elle devient ta meilleure amie. Quelque chose cloche dans ce tableau et je veux savoir quoi. Et pas de faux fuyants avec moi. Tu ne sortiras pas de ce bureau tant que tu ne m’auras pas dit la vérité.

 

Jack soupire. Il a un temps d’hésitation, puis il baisse les yeux.

 

JACK

C’est à cause du Clarion.

 

HANNAH

Quoi le Clarion ?

 

JACK

Deux mois avant mon mariage raté avec Betty, j’ai vendu le Clarion à Linden. 

 

HANNAH

(surprise)

Tu as fait quoi ? 

 

JACK

Tu as parfaitement entendu. Je n’ai pas besoin de te le répéter.

 

HANNAH

Mais pourquoi ?

 

JACK

J’étais dans un période romantique avec Betty. Je voyais bien que Linden était passionné par son travail de rédacteur en chef. Je voulais faire une bonne action. 

 

HANNAH

Tu as perdu la tête.

 

JACK

Je me doutais bien de ta réaction. Tu n’as jamais réussi à avoir des sentiments autres que le mépris pour les gens. J’aimais Linden. Pendant des années, j’ai cru qu’il était mon frère. Et dans mon cœur, il l’est toujours resté. J’avais vraiment envie de lui faire ce plaisir. Je voulais qu’il connaisse la sensation de posséder quelque chose qu’il aimerait toute sa vie. Il était malheureux avec Lisa, je voulais que le Clarion lui redonne vraiment goût à la vie. 

 

HANNAH

Très bien. Mais Linden est mort. 

 

JACK

Et il y a de fortes chances pour qu’il ait laissé le Clarion à Lisa en héritage.

 

HANNAH

Il détestait Lisa. Il te l’a peut-être légué. C’est la moindre des choses. Pour cela, il faudrait connaître les termes du testament. Dans ce cas, on pourrait agir avant l’ouverture. Qui est l’exécuteur testamentaire ?

 

JACK

Je n’en sais rien. 

 

HANNAH

Personne ne t’a contacté ?

 

JACK

Non, j’ai appelé Horton, notre avocat à Denver. Il a transféré les dossiers chez ton cher fils adoptif.

 

HANNAH

Tu es en train de me dire que Steven est l’avocat de Linden ?

 

JACK

Tout juste. Et maintenant, qu’est-ce que je fais ? Je n’ai pas envie que le Clarion tombe dans les mains de cette femme. Le journal court à sa perte. Je veux pouvoir le récupérer. 

 

Hannah réfléchit un instant. 

 

HANNAH

Laisse-moi faire. 

 

 

INT. JOUR / PEYTON PROFESSIONAL – BUREAU DE STEVEN CORD

 

Steven travaille à son bureau. Il étudie des dossiers quand l’interphone bourdonne. 

 

STEVEN

Oui ?

 

MLLE NOLAN

Madame Cord est ici.

 

STEVEN

(surpris)

Ma mère ?

 

MLLE NOLA

Oui, Monsieur.

 

STEVEN

(après un moment d’hésitation)

Faites-la entrer.

 

Un instant plus tard, Hannah est dans le bureau de Steven.

 

STEVEN

(froidement)

Je ne préviens, je n’ai pas beaucoup de temps…

 

HANNAH

Ça tombe bien, moi non plus.

 

STEVEN

Nous voilà au moins d’accord sur ce point.

 

HANNAH

Il paraît que c’est toi, l’avocat de Linden ?

 

STEVEN

En quoi est-ce que ça te regarde ?

 

HANNAH

Steven, tu veux faire vite ? Tu n’as pas le temps ? Alors cesse de poser des questions et réponds à la mienne. Es-tu l’avocat de Linden ?

 

STEVEN

Désolé, mais ça ne te regarde pas.

 

HANNAH

Ton obstination n’aboutira à rien. Un jour où l’autre, on le saura.

 

STEVEN

Linden m’a en effet confié ses dossiers. 

 

HANNAH

Donc, tu dois savoir que Jack lui a vendu - ou plutôt offert – le Clarion.

 

STEVEN

Ou veux-tu en venir ?

 

HANNAH

C’est simple. Jack veut récupérer son bien.

 

STEVEN

Jack ?... Tu viens de la part de Jack ?

 

HANNAH

Ne sois pas ridicule. Je ne fais jamais le travail des autres. Je veux savoir si Lisa hérite du journal.

 

STEVEN

Tu as un sacré toupet de venir me demander ça. 

 

HANNAH

Alors ?

 

STEVEN

Alors rien. Tu ne sauras rien. 

 

HANNAH

Steven, je vais être claire. Le Clarion est une institution à Peyton Place. Ce journal existe depuis la création de la ville. S’il tombe aux mains de Lisa Peyton, c’est la ruine totale. 

 

STEVEN

Tu ne lui fais pas confiance ?

 

HANNAH

Steven, soit sérieux. Lisa n’a jamais été capable de s’occuper d’autre chose que ses ongles manucurés. Tu sais très bien qu’elle sera incapable de gérer un quotidien de la taille du Clarion.  Pense à Matthew Swain, à Eliot Carson, et à Linden… Au travail qu’ils ont accompli pour faire de ce journal le premier quotidien du Massachussetts. Et songe au gâchis que ce serait de voir Lisa à la tête du journal. Tu peux me détester, Steven. Tu peux détester Jack aussi… Mais tu sais que j’ai raison. Tu sais que si Lisa est à la tête du Clarion, c’est la fin assurée du journal. 

 

STEVEN

(après un temps d’hésitation)

J’admets que tes propos sont plutôt convaincants, mais que veux-tu que j’y fasse ?

 

HANNAH

Je veux simplement savoir si Lisa hérite du Clarion.

 

STEVEN

Et si c’est cas, que pourras-tu faire contre ça ?

 

HANNAH

Ça, c’est mon problème. Dis-moi ce que stipule le testament à propos du Clarion.

 

STEVEN

Rien.

 

HANNAH

Quoi rien ?

 

STEVEN

Rien n’est stipulé au sujet du Clarion. 

 

HANNAH

Mais comment est-ce possible ? Linden n’a pas rédigé un nouveau testament après avoir acquis le journal ?

 

STEVEN

Linden n’a jamais rédigé de testament.

 

HANNAH

(interloquée)

Quoi ?

 

STEVEN

Il n’a jamais fait de testament. Pas même avant son arrivée à Peyton Place. J’ai vérifié auprès de son avocat de Denver.

 

HANNAH

Ce type était encore plus bête que je ne pensais.

 

STEVEN

Ce qui veut dire – et tu ne vas pas aimer ça – que tous les biens de Linden reviennent à son épouse, Lisa Peyton. 

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 05/12/2012 11:45

*Le secret professionnel est l'interdiction légale de diffuser une information dont on aurait eu connaissance dans l'exercice de ses fonction*...

Il semble de tout ce petit monde n'ait pas eu une Mme Gschwend pour leur enseigner cette notion le premier jour de leur étude ;-P

Mr. Peyton 05/12/2012 14:13



A Peyton Place, ils ont leur propre règle. Et que ne ferait pas Steven pour se débarrasser de sa mère adoptive