Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 419 : La maison de tous les désirs (1)

EXT. JOUR / MAISON DE MME HEWITT

 

Mme Hewitt (une dame âgée d’une soixantaine d’année) est dans le jardin de sa maison, occupée à couper les branches de ses arbustes. Paula arrive. 

 

PAULA

Bonjour, Mme Hewitt. Vous n’avez pas trop froid à travailler par un temps pareil ?

 

MME HEWITT

Bonjour, Paula. Au contraire, c’est un temps idéal. Au moins, on n’a pas à transpirer à grosses gouttes sous son chapeau. Que me vaut le plaisir de cette visite. Souhaitez-vous une tasse de thé ?

 

PAULA

Non, merci. Je suis venue vous dire que quelqu’un est intéressé pour la location de l’appartement vacant, au-dessus de chez moi.

 

MME HEWITT

(embarrassée, elle pose son sécateur sur une table)

Justement, Paula. Je voulais vous voir pour vous parler de la maison. Vous allez devoir vous adresser à quelqu’un d’autre très prochainement. 

 

PAULA

Que se passe-t-il ?

 

MME HEWITT

Je ne suis plus toute jeune, vous savez. J’ai déjà vendu la pension de famille et je m’apprête à vendre aussi la maison que vous occupez. Je n’ai plus le courage de m’en occuper. Je vais aller vivre avec ma fille à Oakland. Quelqu’un m’a fait une offre intéressante pour cette maison.

 

PAULA

Très bien, qui est-ce ?

 

MME HEWITT

C’est un peu plus compliqué que cela, ma pauvre Paula. 

 

PAULA

Mme Hewitt, où voulez-vous en venir ?

 

MME HEWITT

(secoue la tête)

J’ai bien peur de devoir vous dire de trouver une nouvelle maison où habiter très prochainement.

 

EXT. JOUR / DEVANT LE PEYTON PROFESSIONAL

 

Jack sort du bâtiment et marche dans la rue. Une voiture, conduite par Paula, arrive en trombe et fait crisser ses pneus, en freinant sec devant Jack. Surpris, celui-ci s’arrête et se retourne. Paula sort de la voiture et se précipite vers lui.

 

JACK

Mlle Dixon !  Il existe des pistes spéciales pour les rallyes !

 

PAULA

(en colère)

Pourquoi avez-vous fait cela ?

 

JACK

Fait quoi ?

 

PAULA

Vous voulez acheter la maison de Mme Hewitt près de la falaise. Et elle m’a dit que vous voulez la détruire. 

 

JACK

C’est exact. J’allais d’ailleurs vous en parler.

 

PAULA

Quand ? Une fois que la grue de démolition serait sur place ?

 

JACK

Je n’ai pas encore signé l’acte d’achat à Mme Hewitt. Chaque chose en son temps. Il est évident que je vous aurais laissé tout le temps nécessaire pour trouver de quoi vous loger. Je suis même prêt à vous faire des propositions.

 

PAULA

Vous vous prenez pour le roi de Peyton Place. Vous voulez tout avoir, n’est-ce pas ?

 

JACK

Mlle Dixon. Il est dans mes intentions de réaliser un projet d’une grande envergure. Je vais construire un quartier résidentiel qui s’étendra sur tout le littoral de Peyton Place. 

 

PAULA

Pourquoi démolir la maison dans ce cas ?

 

JACK

Parce qu’elle dépareillerait avec les nouveaux lotissements qui seront construits. 

 

PAULA

Mr Peyton, cette maison, même si elle n’est pas à moi, je l’habite depuis de nombreuses années. J’y ai plein de souvenirs. Cette maison a une âme. Et vous voulez la détruire pour construire des lotissements sans vie.

 

JACK

Vous ne savez rien de mon projet. Ce quartier sera magnifique. Et il fera prospérer Peyton Place d’une manière considérable.

 

PAULA

C’est surtout vous qu’il fera prospérer, Mr Peyton. 

 

JACK

Paula, vous pouvez dire ce que vous voulez, une chose est sûre. Ce projet sera réalisé. Soit vous acceptez mon aide pour vous reloger, soit vous pouvez chercher un nouvel appartement toute seule. A vous de voir. Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, j’ai un rendez-vous important.

 

PAULA

Vous êtes une belle ordure, Mr Peyton. Notre ville avait meilleure allure et les habitants vivaient beaucoup mieux lorsque vous n’étiez pas là.

 

JACK

Vraiment ? Je ne crois pas. Avant mon arrivée ici, la ville se mourrait, et vous le savez aussi bien que moi. N’allez pas dire le contraire. Vous savez, j’en ai plus qu’assez des gens qui n’arrêtent pas de casser du sucre sur mon dos en me traitant de tous les noms. Vous ne voyez donc pas ce que je fais pour cette ville ? Je la fais vivre et prospérer. Grâce à moi, le nombre d’habitants s’accroît chaque jour. Ce qui signifie une augmentation du pouvoir d’achat. Ce qui signifie aussi plus de gens malades à soigner pour vous à l’hôpital. Parce que vous avez tendance à oublier qu’avant la réouverture de la Fabrique, l’hôpital de Peyton Place était sur le point de fermer ses portes faute de patients. Grâce à moi, vous avez encore du travail, Mlle Dixon. 

 

PAULA

Vous avez rouvert la Fabrique et tout le monde vous est reconnaissant pour ça. Mais pourquoi vouloir faire plus ? Pourquoi vouloir absolument défigurer cette ville ? Vous avez beau vous appeler Peyton, vous n’appartenez pas à cette ville et cette ville ne vous appartient pas. Peyton Place a un patrimoine et une identité qu’elle doit conserver.

 

JACK

Cette discussion ne nous mène à rien. Vous ne voulez pas comprendre…

 

PAULA

… C’est vous qui ne voulez pas comprendre, Mr Peyton.

 

JACK

Ce projet se fera, et ce n’est pas une infirmière de bas quartier qui m’en empêchera.

 

Paula gifle Jack.

 

JACK

(accusant le coup et tentant de garder son calme)

Bonne journée, Mlle Dixon. Occupez-vous bien de vos patients. C’est la chose que vous faites le mieux.

 

Jack tourne les talons et parvient jusqu’à sa voiture. Il démarre en trombe, laissant derrière lui une traînée de fumée. Paula peste de rage. Elle se précipite à l’intérieur du Peyton Professional.

 

INT. JOUR / BUREAU DE STEVEN

 

Paula est en face de Steven. 

 

STEVEN

Que se passe-t-il ?

 

PAULA

L’héritage des Bullock. Je l’accepte.

 

STEVEN

Parfait, je vais mettre tout ceci en route.

 

PAULA

Steven, pourriez-vous me dire rapidement de combien de liquidité je dispose ?

 

STEVEN

Paula, vous avez un problème ?

 

PAULA

(anxieuse)

Jack Peyton souhaite acheter la maison que j’occupe à Mme Hewitt. Je veux lui damner le pion et l’acheter.

 

STEVEN

Je vois, et vous ne voulez pas que Jack Peyton devienne votre propriétaire…

 

PAULA

Ce n’est pas ça. C’est que Jack veut démolir la maison. Il compte créer un quartier résidentiel et cette maison ferait tâche dans l’univers qu’il veut créer à sa façon.

 

STEVEN

Il a toujours eu la folie des grandeurs. Je vous soutiens de tout cœur. A-t-il conclut un accord avec Mme Hewitt ?

 

PAULA

Verbal, seulement. 

 

STEVEN

Cela n’a aucune valeur. Je vais aller voir Mme Hewitt et je vais lui demander de patienter encore un peu. Cela nous laissera le temps de réunir un petit capital. Mais ça ne va pas être facile, Paula. Vous devenez patronne des raffineries Bullock mais le conseil d’administration voudra savoir pourquoi vous désirez sortir de l’argent des caisses.

 

PAULA

Que dois-je faire ?

 

STEVEN

La meilleure solution, c’est de vendre les raffineries.

 

PAULA

Mais je vais me retrouver à la tête d’une fortune et je ne saurais pas quoi en faire !

 

STEVEN

Vous êtes déjà à la tête d’une fortune, Paula. Ecoutez, je vais faire étudier les comptes des raffineries Bullock. Il est possible que les dividendes vous rapportent suffisamment pour pouvoir acheter la maison sans avoir à rendre des comptes. Le processus risque d’être long. Le plus important est de faire patienter Mme Hewitt.

 


à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 18/10/2012 22:38

O-oh... n'est-ce pas un nuage noir qui vient de se former au-dessus du clocher de l'église de Peyton Place ;-S

Mr. Peyton 19/10/2012 08:25



Pire ! La guerre est déclarée