Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 416 : Insolence

EXT. JOUR / MAGASIN GENERAL

 

Sur la vitrine du magasin, un papier est collé où il est inscrit : « Cherche vendeuse ».

INT. JOUR / MAGASIN GENERAL DE PEYTON PLACE

 

Eli empile des cagettes de tomates. Betty est à ses côtés.

 

ELI

(sans concession)

Pas question ! Enfin, Betty, tu n’y penses pas. Lisa Peyton ! Cette femme est complètement folle. Elle risque de faire fuir le peu de clients que le centre commercial m’a laissé.

 

BETTY

Voyons, Mr Carson. D’abord beaucoup de vos clients vous sont restés fidèles depuis l’ouverture de Peyton Center. 

 

ELI

Ça, c’est toi qui le dis…

 

BETTY

Et puis ce n’est pas pour longtemps. Juste le temps pour elle de se ressaisir.

 

ELI

Pourquoi est-ce que tu fais tout ça pour elle ?

 

BETTY

Ne vous méprenez pas. Lisa n’est pas mon amie. C’est pour me débarrasser d’elle. Elle loge chez moi en ce moment… enfin chez Paula, parce qu’elle n’a pas suffisamment d’argent pour se payer une chambre d’hôtel. Paula doit revenir dans peu de temps et je ne voudrais pas qu’elle découvre Lisa chez elle.

(ton suppliant)

Mr Carson… s’il vous plaît. Ne le faites pas pour Lisa. Faites-le pour moi. 

 

ELI

(se laisse attendrir)

Juste le temps pour elle de se retourner. C’est tout ! 

 

BETTY

(embrasse Eli sur la joue)

Vous êtes le meilleur, Eli !

 

ELI

(hausse les épaules d’un geste faussement modeste)

Je sais. 

 

EXT.JOUR / HOPITAL DE PEYTON PLACE

 

Plan de situation

INT. JOUR / HOPITAL – BUREAU DES RENSEIGNEMENTS

 

Le Dr Cal Fullerton tend un dossier à Mlle Choate, qui se trouve à la réception. 

 

CAL

Vous pouvez classer ce dossier. Le patient s’en va ce matin.

 

MLLE CHOATE

(distante)

Bien, docteur.

 

Cal fait mine de partir, fronce les sourcils et se retourne vers l’infirmière en chef.

 

CAL

Mlle Choate, savez-vous où se trouve Paula ?

 

MLLE CHOATE

Elle est en congés, docteur.

 

CAL

Savez-vous quand elle doit revenir ?

 

MLLE CHOATE

Y a-t-il un problème, docteur ? Est-elle partie sans laisser de consigne sur un de vos patients ?

 

CAL

Non. 

 

MLLE CHOATE

Dans ce cas, je n’ai pas à vous donner ce renseignement.

 

CAL

(vexé et en colère)

Ne le prenez pas de haut. Je vous rappelle que je suis votre supérieur.

 

MLLE CHOATE

Je ne crois pas, docteur. Je suis l’infirmière en chef, ici. Mon travail ne dépend pas des médecins.

 

CAL

Ne soyez pas insolente !

 

Le Dr Rossi entre dans l’hôpital et ne manque pas de voir le visage ennuyé de Mlle Choate. Il fronce les sourcils et se dirige vers eux. 

 

MIKE

Mlle Choate. Tout va bien ?

 

MLLE CHOATE

(ennuyée)

Oui, docteur. Le docteur Fullerton voulait simplement savoir quand revient Paula.

 

MIKE

Dr Fullerton, voulez-vous me suivre à mon bureau, s’il vous plaît.

 

CAL

(proteste)

J’ai encore deux patients à voir et…

 

MIKE

(intransigeant)

Dans mon bureau, Cal !

INT. JOUR / HOPITAL – BUREAU DU DR ROSSI

 

Mike Rossi regarde Cal dans les yeux. 

 

MIKE

A quoi jouez-vous, Cal ?

 

CAL

Je vous demande pardon ?

 

MIKE

Pourquoi vous intéressez-vous tant à Paula ?

 

CAL

Pourquoi vous y intéressez-vous également ? Vous savez, docteur Rossi, j’ai l’impression que vous êtes amoureux d’elle, je me trompe ?

 

MIKE

Vous croyez qu’on ne voit pas votre manège, docteur ! Vous draguez toutes les infirmières de cet hôpital, et plus particulièrement Paula. Comment voulez-vous bien travailler dans de telles conditions ! Ce que vous faites en dehors de cet établissement ne me regarde pas. Mais dès que vous franchissez cette porte et que vous mettez votre blouse blanche, j’attends de vous un travail qui nécessite une concentration totale et qui ne laisse aucune place à l’amusement. Il en va de l’intérêt de vos patients.

 

CAL

En clair, vous me demandez de ne plus tourner autour de Paula, c’est ça ?

 

MIKE

De Paula ou de n’importe qui d’autre ici. Vous êtes un bon médecin, mais vous vous laissez distraire très rapidement et je suis fatigué de devoir toujours vous rappeler à l’ordre.

 

CAL

Dr Rossi, j’ai l’impression que votre discours sonne faux. Vous me faite une leçon de morale alors que vous savez parfaitement que je suis un bon médecin et que mon travail me tient à cœur. Si vous étiez vraiment honnête, vous m’auriez avoué que vous me détestez royalement parce que je tourne autour de la fille qui vous fait fantasmer. Mais je vais vous dire un truc, doc : vous êtes trop vieux pour elle.

 

Mike est dans une colère folle. Il saisit Cal par le col de sa blouse.

 

MIKE

(il crache plus qu’il ne parle)

Ecoute-moi bien, Fullerton. Tu as raison sur un point, je ne t’aime pas. Tu as intérêt à te tenir à carreaux, parce qu’une seule faute de ta part, et tu retournes d’où tu viens en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Est-ce que tu me suis bien fait comprendre ?

 

Il lâche Cal qui pose sur lui un regard incompréhensif.

 

CAL

Je suis un bon médecin. Et j’ai encore deux patients à voir. En avez-vous fini avec moi, Dr Rossi ? Puis-je enfin aller exercer le métier pour lequel vous me payer si peu ?

 

Mike reprend ses esprits et se calme.

 

MIKE

Allez-y.

 

Cal sort du bureau. Mike regarde par la fenêtre. Il semble regretter de s’être laissé emporter.

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 15/10/2012 19:35

Avec une ennemie comme Betty, on n'a pas besoin d'amie ;-)

Mr. Peyton 15/10/2012 19:49



Voilà qui est bien dit