Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 404 : Cohabitation

EXT. NUIT / LE SQUARE DE PEYTON PLACE

 

Il est éclairé par les réverbères. A cette heure, le square est vide. On entend les grillons.

 

ELI CARSON (narration)

La vie est souvent faite de contradiction. Le jour contredit la nuit, le soleil contredit la lune. Chaque chose a son opposé. 

 

INT. NUIT / CHAMBRE DE BETTY

 

Betty dort dans son lit. Lisa Peyton est dans le fauteuil, une couverture sur elle. Elle se retourne dans tous les sens. Seule la lune éclaire la scène.

 

ELI CARSON (Narration)

C’est un peu la même chose pour les habitants de Peyton Place. On dirait que chaque personne a son opposé dans cette ville. Il y a des personnes qui voudraient être en compagnie d’une autre personne…

 

INT. NUIT / PEYTON HILL, CHAMBRE DE LINDEN PEYTON

 

Linden Peyton est assis sur son lit. Il contemple la lune.

 

ELI CARSON (Narration)

… d’autres personnes qui sont seules et qui voudraient être avec quelqu’un…

 

INT. NUIT / SALON DU MANOIR PEYTON

 

Jack est assis dans le canapé. Il contemple son verre de whisky à moitié plein. Il en avale une gorgée.

 

ELI CARSON (narration)

… d’autres trouvent un refuge malsain à leur solitude…

 

INT. NUIT / CHAMBRE DE STEVEN CORD

 

Steven est couché dans son lit. Il est éclairé par la lune. Il ouvre le tiroir de sa table de nuit et sort une photo encadrée de Betty. Il la contemple. 

 

ELI CARSON (narration)

… Et il y a enfin ceux qui trouvent refuge dans le passé…

 

Steven remet la photo dans le tiroir et ferme celui-ci.

 

INT. NUIT / CHAMBRE DE BETTY AU COLONIAL

 

Lisa continue de remuer dans son fauteuil. 

 

ELI CARSON (narration)

La vie n’offre pas toujours ce qu’on attend d’elle.

 

Betty se redresse et regarde Lisa.

 

BETTY

Allez-vous finir par vous endormir !

 

LISA

Ce fauteuil est dur comme de la pierre.

 

BETTY

Vous n’arrêterez jamais de vous plaindre, vous ! Ecoutez, j’ai fait un long voyage en train et je suis fatiguée. J’aimerai beaucoup dormir. 

 

LISA

Si vous ne vouliez pas de moi ici, vous n’aviez pas à m’inviter !

 

BETTY

Oh ! Mais vous êtes vraiment impossible à vivre. Je comprends pourquoi Jack vous a mise à la porte ! 

 

LISA 

(Ton sarcastique)

Excusez-moi si je n’arrive pas à trouver le sommeil dans ce fauteuil et que j’empêche la princesse de Peyton Place de dormir. 

 

BETTY

Si vous n’arrivez pas à dormir, vous pouvez venir dans le lit. Il est assez grand pour deux.

 

LISA

Vous plaisantez, j’espère ! 

 

BETTY

Je ne vais rien vous faire, si c’est ce que voulez savoir.

 

LISA

Non, merci. J’ai peur des morsures de cobra.

 

BETTY

Vous êtes insupportable, Lisa. Soit vous venez dans ce lit, soit vous allez dormir dans le couloir. J’en ai assez de vous entendre gesticuler dans tous les sens et pire encore, j’en ai assez de vous entendre vous plaindre ! 

 

Lisa se lève, vexée Elle est en chemise de nuit.

 

LISA

Très bien, puisqu’il en est ainsi, je vais trouver un autre endroit où dormir. Le kiosque à musique me semble le plus approprié.

 

Lisa sort de la chambre en petite tenue. Betty soupire et sort de son lit. Elle aperçoit Lisa, qui s’apprête à descendre les escaliers, déterminée à partir. 

 

BETTY

Lisa, revenez ici. Vous n’allez pas partir dans cette tenue.

 

Elle rattrape Lisa en la saisissant par le bras.

 

LISA

Lâchez-moi !

 

BETTY

Pas avant d’être sûre que vous n’allez pas vous comporter comme une gamine et que vous allez regagner la chambre ! 

 

Une porte de chambre s’ouvre et un homme en sort. En voyant les deux femmes en chemise de nuit, il sursaute et referme la porte. 

 

BETTY

Vous nous mettez dans une situation pas possible. Vous allez retourner dans cette chambre de gré ou de force.

 

Sans transition, nous voyons Betty et Lisa dans le même lit, chacune tournant le dos à l’autre. 

 

LISA

Betty, je peux vous poser une question ?

 

BETTY

Non ! 

 

Lisa hausse les épaules.

 

LISA

J’aurais simplement aimé savoir pourquoi vous n’avez pas prévenu Jack de votre retour à Peyton Place.

 

Betty se redresse brusquement et se retourne vers Lisa.

 

BETTY

Comment savez-vous que Jack n’est pas au courant ?

 

LISA

Je lui ai parlé cet après-midi.

 

BETTY

Et vous lui avez dit que j’étais au Colonial ?

 

LISA

Je ne savais pas que c’était un secret.

 

BETTY

Ce n’est pas un secret, mais j’aurais aimé l’en informer moi-même. 

 

Betty se retourne de l’autre côté et pose sa tête contre l’oreiller. Pause pendant laquelle on pense que les deux femmes vont s’endormir.

 

LISA

En tout cas, il a réagi d’une façon bizarre.

 

Betty se redresse à nouveau.

 

BETTY

Comment ça bizarre ?

 

LISA

Il semblait en colère. Remarquez, c’est normal. Le jour de votre mariage, vous le plaquez sans laisser d’adresse ni d’explications. Et quatre mois plus tard, vous revenez… Il y a de quoi en avoir gros sur la patate.

 

BETTY 

(en colère)

Bonne nuit, Lisa ! 

 

Pause. A nouveau, on pense que les deux femmes vont s’endormir.

 

LISA

Vous allez avoir beaucoup de mal à le récupérer, vous savez ! 

 

BETTY

Qui vous dit que je suis ici pour le récupérer ?

 

LISA

Vous avez passé votre vie à courir après la fortune des Peyton. C’est pour ça que vous êtes revenue, je me trompe ? Rodney Harrington n’avait pas autant d’argent que Jack. Vous vous êtes bien amusée avec lui pendant quatre mois, et maintenant, vous voulez épousez la fortune de Jack.

 

BETTY

Lisa, si vous ne la fermez pas immédiatement, je jure de vous étouffer avec l’oreiller. Dieu m’en est témoin ! 

 

Pause.

 

BETTY

En tout cas, on ne m’y reprendra plus. Dès le lever du soleil, vous reprenez vos bagages et si votre chambre n’est pas remise dans l’état, vous irez vous trouver un autre endroit où loger la nuit prochaine. Essayez l’enfer, c’est un endroit qui vous ira très bien.

 


A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 27/09/2012 21:56

Cette nouvelle mise en forme est géniale ! Ces incursions dans l'intimité des personnage avec la voix off d'Eli... rien à redire, ça le fait vraiment ! ;-)

Mr. Peyton 01/10/2012 09:30



Merci beaucoup, content que ça te plaise. J'avais un peu peur de déstabiliser le lecteur, me voilà rassuré