Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 372 : L'inconscience de Linden

LLe sergent de police William Wilson Walker tape à cadence régulière sur sa vieille machine à écrire. En face de lui, assis sur une chaise en piteux état, se trouve Linden Peyton. Ses yeux sont rougis par la fatigue. Il soupire. « Sergent Walker, est-ce qu’il y en a encore pour longtemps ? Je suis fatigué, je n’ai pas dormi de la nuit, et je vous ai dit tout ce que je savais. »

« Il y a encore quelques détails à voir. »

« Linden ? … »

Linden se retourne et se lève, visiblement soulagé de voir arriver Steven Cord. « Steven, enfin vous voilà. »

« Ma secrétaire m’a contacté à la maison et m’a demandé de venir de tout urgence ici. Que se passe-t-il ? »

Linden regarde Walker en haussant les sourcils. « Il semblerait que je sois soupçonné de meurtre. »

Walker se défend. « Il n’en est rien, Mr Peyton. J’essaie simplement de reconstituer les faits. »

Steven ouvre de grands yeux. « Un meurtre ? A Peyton Place ? »

« Oui. »

« Qui est mort ? »

Walker toussote. « Steven, asseyez-vous. Nous allons revenir en détail sur les faits. » Le sergent regarde la feuille qu’il a sorti de la vieille machine à écrire. « Mr Peyton a entendu un coup de feu. »

« J’ai entendu une détonation. Je n’étais pas sûr qu’il s’agisse d’un coup de feu. »

« Donc vous êtes monté chez les Harrington, dans leur appartement au-dessus du drugstore ? »

« Oui, je voulais savoir d’où venait ce bruit. »

« Vous avez frappé à la porte ? »

« Oui. Mais personne n’a répondu. J’ai entendu ensuite une autre détonation. Cette fois, aucun doute possible. Il s’agissait d’un coup de feu. »

Steven se penche vers Linden. « Et qu’avez-vous fait ? »

« J’ai forcé la porte d’un coup de pied. »

« Un seul coup de pied ? »

« Non, trois ou quatre, je ne sais plus. »

« Qu’avez-vous vu ? »

« La première chose que j’ai vu, c’est Rita Harrington, étendue au pied du mur. En face d’elle se trouvait David Chernak. Il était couvert de sang. Machinalement, je suis d’abord allé voir Rita, puis lorsque j’ai vu qu’elle était encore en vie, je me suis penché sur le corps de David. J’ai pris son pouls pour savoir s’il respirait encore. Il était mort. C’est à ce moment que j’ai vu l’arme. Le revolver. Il était à quelques pas de lui. »

« Qu’avez-vous fait ? »

« J’ai pris l’arme, machinalement. Sans vraiment m’en rendre compte. »

Steven se lève et s’exclame. « Bon sang, Linden, pourquoi ?! »

« Je vous l’ai dit, je n’ai pas réfléchi. »

« C’est de l’inconscience ! Et après, qu’avez-vous fait ? »

« J’ai appelé l’ambulance, puis la police. »

Steven se tourne vers Walker. « J’aimerais parler en tête-à-tête avec mon client. »

Linden est surpris. « Client ? »

Walker fait oui de la tête. « Allez en salle de lecture, il n’y a personne. »

Steven prend Linden par le bras, plus brutalement qu’il ne l’aurait souhaité. Une fois dans la salle de lecture, Steven se met en colère. « Linden, qu’est-ce qui vous a pris ? »

« Quoi ? »

« Qu’est-ce qui vous a pris de prendre ce foutu revolver dans la main ? »

« Je vous l’ai dit tout à l’heure, je n’ai pas réfléchi. »

« Qu’avez-vous fait de l’arme par la suite ? »

« Lorsque je me suis rendu compte que je l’avais dans la main, et que c’est l’arme qui a servi à tuer Chernak, je me souviens l’avoir jeté avec dégoût. »

« C’est tout ? »

« Comment ça, c’est tout ? »

« Vous n’avez pas tenté d’enlever vos empreintes avec un chiffon ? »

« Non ! Il y avait peut-être les empreintes du meurtrier. »

« Je l’espère pour vous, Linden. Parce qu’avec vos empreintes sur l’arme du crime, vous êtes mal parti dans cette affaire. »

« Steven, je n’ai rien fait. Vous n’allez pas croire que j’ai… »

« Peu importe ce que je crois, Linden. Il y a des faits. La police et le District Attorney vont s’y tenir. »

Linden secoue la tête. « Qu’est-ce qui va se passer ? »

« Si jamais on ne retrouve que vos empreintes sur le revolver, j’ai bien peur qu’on vous inculpe de meurtre. »

 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 15/05/2012 18:29

Si si, on est témoins, il est entré APRES les coups de feu ! ;-)

Mr. Peyton 17/05/2012 19:42



Ah, on espère que la justice va bien faire son travail :)