Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 360 : Rencontre aux toilettes

AA la Taverne, la fête bat son plein. Maggie Carson, un verre de jus d’orange à la main, rejoint son mari Eli. Elle fait un signe de tête en direction de Paula et Mike, qui discutent à une table. « Tu as remarqué, ils ne se quittent plus. »

Eli se tourne vers sa femme. « Et ça veut dire quoi, selon toi ? »

« Je trouve qu’ils vont très bien ensemble, non ? »

Ada voit Rita entrer dans la Taverne. Elle se précipite vers elle. « Rita chérie. Ou étais-tu passée ? »

« Je suis allée faire un tour dans le square. Où est Sam ? »

« A l’étage. Il fait la sieste. Il était épuisé. »

« Je vais aller le voir. » Avant de partir, Rita se tourne vers sa mère. « Au fait, Maman. Est-ce que je peux rester ici pendant quelques temps ? »

Ada fronce les sourcils. « Des problèmes avec Norman ? »

« Je n’ai pas envie d’en parler. Dis-moi simplement si je peux rester. »

« Bien sûr que oui. La maison t’es grande ouverte. »

Rita monte voir Sam. Ada cherche Norman des yeux. Lorsqu’elle l’aperçoit entrant dans la Taverne, elle se précipite vers lui. « Je croyais que vous aviez réglé tous vos problèmes. »

Norman la fixe de ses yeux hagards. « Quoi ? »

« Rita m’a demandé l’hospitalité. Pourquoi ? Que se passe-t-il ? »

« Je n’ai pas envie d’en parler. »

Ada lève les bras au ciel, signe d’impuissance face à la situation. « J’ai l’impression d’écouter un disque rayé. »

 

Assise à une table, Hannah Cord fait mine d’être aveugle. Cependant, elle peut voir Birgit accoudée au comptoir. Elle brûle d’envie d’aller lui dire quelques mots. Mais Betty est ici. Tant pis, il faut qu’elle lui parle. Elle trouve l’opportunité de le faire lorsqu’elle voit Birgit se rendre aux toilettes. Elle se tourne vers sa demoiselle de compagnie. « Susan, voudriez-vous m’emmener aux toilettes ? »

« Bien sûr, Madame. »

Susan se lève et prend Hannah par le bras. Lentement, elle la dirige vers les toilettes. Parvenues à la porte, Hannah lui dit. « Attendez-moi ici. »

« Vous êtes sûre que vous ne voulez pas que je vous accompagne ? »

Le ton sec d’Hannah tranche avec la gentillesse de Susan. « Vous voulez me tenir la robe ? »

« Non Madame, mais… »

« Susan, si vous voulez rester à mon service, un bon conseil : restez à votre place et faites ce que je vous dis. »

Incapable de dire un mot, Susan hoche la tête puis la baisse.

Hannah entre dans les toilettes. Elle est heureuse de voir qu’il n’y a que Birgit. Pour la première fois depuis longtemps, elle n’a pas à jouer les aveugles. Birgit est devant la glace. Son regard se fige lorsqu’elle aperçoit, à travers le miroir, son ancienne patronne. Hannah parvient à ses côtés. « Que faites-vous ici ? »

« Je me repoudre le nez. »

« Ne soyez pas effrontée. Je vous ai ordonné de quitter la ville. Je vous ai même grassement payé. »

« Je peux tout vous rembourser s’il le faut, Madame. »

« Que faites-vous ici, et avec Betty Anderson ? »

« Mme Anderson m’a trouvée du travail. »

Hannah est surprise. « Quoi ? Du travail ? Mais pourquoi ? »

« Parce que c’est une bonne personne, Madame. Elle s’occupe de moi comme personne ne l’a jamais fait. »

« Ecoutez, mon petit, Betty ne fait jamais rien pour quelqu’un si cela ne sert pas ses intérêts. Auriez-vous oublié qu’elle a failli me tuer ? »

« Je ne crois pas Madame. »

« Ainsi vous lui faites confiance. »

« Elle ne me m’a pas menti en prétendant être aveugle. »

Hannah pince les lèvres. « Petite insolente. Je vous préviens, si jamais vous trahissez mon secret, je vous briserai. »

 

Dans la salle, Jack vient voir Betty. « Tu ne sembles pas beaucoup t’amuser. »

Betty sort de sa torpeur. « Quoi ? »

« Ton unique amusement consiste à fixer la porte des toilettes. »

Soudain, Birgit sort des toilettes, rouge comme une tomate. Betty, au fond de la pièce, attend patiemment, puis voit Hannah sortir du même endroit aux bras de Susan. Betty sourit. Un sourire énigmatique. « Vraiment très intéressant. »

Jack, ne comprenant pas, hausse les sourcils. « Parfois tu m’inquiète. »

 

Dans un coin de la pièce, Steven observe Betty avec Jack. Lisa, qui n’en est pas à son premier verre, s’approche de l’avocat. Elle se met à côté de lui et observe à son tour Jack et Betty. « Beau couple, n’est-ce pas ? »

Steven regarde Lisa sans rien dire, puis s’en va discuter avec Mike et Paula. Linden arrive près de sa femme. « Lisa, tu ne crois pas que tu as assez bu comme ça ? »

« Fiche-moi la paix, Linden. »

« Je te rappelle que ton fils est ici. Crois-tu que tu lui donnes le bon exemple ? »

« Tu ne devrais pas me parler comme ça. Surtout que j’ai une bonne nouvelle à t’apprendre. »

« Quoi donc ? »

« J’ai décidé de rester à Peyton Place. Ton travail semble te passionner – Dieu sait pourquoi – aussi je ne veux pas contrecarrer tes plans. Alors, tu es content ? »

« Merci, Lisa. »

Lisa regarde Jack et Betty. « Ouais, c’est ça. » Puis elle va au bar se resservir un verre de vodka.

 

***

 

OTTAWA, CANADA

 

DDans une chambre d’un hôtel minable, un exemplaire de l’Ottawa Tribune est négligemment posé sur la petite table de nuit, à côté du lit. Une main saisit le journal. En gros titre, on peut lire. « Heureux dénouement pour deux femmes et un bébé ». Il y a la photo de Rita et celle de Paula.

L’homme déchire le journal. Cet homme, c’est David Chernak qui parle pour lui. « Dénouement ? Non, princesse. Il n’est pas encore venu, le temps du dénouement. Tu ne paies rien pour attendre. »

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 27/04/2012 11:24

Eh ben, il s'en passe des choses en ce vendredi ! Et la semaine finit comme toujours sur un rebondissement qui tiendra en haleine tout le week end !
Merci pour ces quelques minutes quotidiennes ;-))

Mr. Peyton 27/04/2012 11:59



De rien


merci à toi et bon weekend