Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 333 : En attendant sa crêpe...

guillemetJe vous sers quoi, Madame ?"

Assise seule à une table du Cider Barrel, Lisa sort de ses pensées et regarde Charlie. "Oh, un verre de cidre doux et une crêpe nature, s'il vous plaît."

Une fois Charlie partit chercher sa commande, Lisa se replonge dans ses pensées… Dans le passé…

 

Lisa franchit la porte du domaine des Peyton, à Denver. Le chauffeur la suivait avec ses bagages. Elle se tourna vers lui. « Voulez-vous monter mes bagages dans ma chambre, Joe ? »

« Oui, Madame. »

Lisa enleva ses gants et les rangea dans son sac. Elle voulut monter à la suite du chauffeur, mais aperçut Linden plongé dans la lecture d’un document. Il leva néanmoins la tête et sourit. « Lisa, te voilà de retour. » Il se dirigea d’un pas décidé vers elle et l’embrassa tendrement. « Tu m’as manqué… »

Lisa lui décrocha un faible sourire.

Linden se replongea dans la lecture du document tout en lui disant : « Comment s’est passé ton séjour à Aspen ? »

« Excellent. Skier m’a fait le plus grand bien… cela m’a rappelé mon enfance, lorsque Papa et moi passions des week-ends entier sur les pistes blanches. »

« Mmmm… »

Lisa haussa les épaules. Elle savait pertinemment que Linden n’écoutait plus ce qu’elle disait. Elle soupira : « Est-ce que Jack est ici ? »

Linden, plongé dans sa lecture, ne sembla pas entendre. Lisa insista : « Chéri ? »

Cette fois, Linden posa un regard interrogateur sur lui. « Oui… Oh excuse-moi Lisa, je suis en train de terminer de lire le rapport sur les nouveaux systèmes de commandes. Papa voudrait que je lui dise ce que j’en pense. »

« C’est effectivement très important… » murmura Lisa. « Linden, je te demandais si Jack était ici. »

« Oui, il est en haut, je crois. Comment se fait-il qu’il soit revenu avant toi ? Vous n’avez pas eu de problèmes là-bas, tous les deux ? »

« Non… Je… non. En fait, il avait du travail. »

Mais Linden n’écoutait déjà plus. Lisa se sentait de plus en plus désemparée. Elle avait besoin d’affection. Elle avait besoin qu’on s’occupât d’elle. Elle se planta devant Linden, lui enleva les documents des mains et se mit à l’embrasser, d’abord tendrement, puis plus fougueusement. Linden se laissa faire, apparemment ravi. C’est alors que le téléphone se mit à sonner. Linden se détourna de Lisa et prit le combiné. « Oui ? Oui Papa, j’arrive. »

Lisa soupira une nouvelle fois. Linden se tourna vers elle. « Je suis désolé, chérie. Mais mon père attend mon compte rendu… »

« Ce n’est rien. De toute façon, j’avais prévue d’aller prendre une douche. »

« On se voit plus tard. »

« C’est ça, plus tard. »

Encore plus désemparée, Lisa monta les marches menant au premier. Elle s’apprêta à rentrer dans sa chambre lorsqu’elle vit Jack, vêtu d’une simple serviette autour de la taille, entrer dans la sienne. Elle le suivit et entra au moment où il s’apprêtait à fermer la porte.

Penaud, Jack regardait Lisa. « Je ne savais pas que tu étais revenue. »

« Jack, qu’est-ce que ça veut dire ? Pourquoi es-tu partie précipitamment ? »

« Lisa, je… je regrette. Mais je pense à Linden. »

« Et à nous ? Est-ce que tu penses à nous ? »

« Linden est mon frère, nous n’aurions jamais dû faire ce que nous avons fait. »

« Tu parles de ça comme si c’était une maladie. Nous avons fait l’amour, et c’était bien. Je ne m’étais jamais sentie aussi heureuse depuis bien longtemps. »

« Lisa, tu es mariée à mon frère. »

« Ca ne te dérangeait pas, la nuit dernière. Nous étions bien, tous les deux, tu ne peux pas le nier. »

« Je ne le nie pas. Mais c’est mal. Notre relation n’aboutira à rien, et tu le sais aussi bien que moi. »

« Jack, je… je t’aime. »

« Arrête, Lisa ! »

« Arrêter ? Pourquoi ? Jack, il n’y a plus rien entre Linden et moi. Il ne pense qu’à son travail. »

« Il veut bien faire. Il veut épater notre père. Il se donne beaucoup de mal. »

« Mais il ne pense pas à moi. Tout ce qui l’intéresse, c’est son travail. »

« Lisa, on ne doit plus se voir. »

« Nous habitons dans la même maison. »

« Tu sais très bien ce que je veux dire. On ne doit plus se voir seuls tous les deux. »

« Pourtant, tu en crèves d’envie. Tu crèves d’envie de me prendre dans tes bras, ça se voit dans tes yeux. »

Lisa saisit le visage de Jack. Celui-ci tenta vainement de résister. Elle l’embrassa avec passion et Jack se perdit dans son amour pour elle. Il la prit dans ses bras et l’emmena jusqu’au lit.

 

Lisa sort de ses pensées tandis que Charlie amène sa commande.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 14/03/2012 22:33

Le plus à plaindre dans l'histoire, c'est ce pauvre Linden... Tellement désireux de plaire à son père qu'il en perd sa famille ;-((

Mr. Peyton 15/03/2012 08:29



Oui mais dans la vie faut faire des choix et savoir les imposer. Pas sûr que Linden fasse les bons choix.