Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 304 : L'enveloppe

guillemetDavid, je suis vraiment très impressionnée." Paula Dixon, assise dans le canapé de son salon, regarde la double page du Clarion consacrée à l'histoire de la ville de Peyton Place. L'article est signé David Bullock.

David rayonne. "Ça te plaît ?"

"Si ça me plaît ? C'est formidable, tu veux dire. Tu as un sacré talent pour l'écriture, tu sais ça ?"

"Je me débrouille pas mal, en effet."

Paula éclate de rire. "Arrête de faire ton modeste. Tu as un grand talent pour écrire et tu le sais."

Paula se lève et va chercher les tasses de café. "Tu sais quoi ? Tu devrais écrire un roman."

"Ça ne me déplairait pas. Seulement, je n'ai guère le temps, tu sais. Je travaille déjà toute la journée au Clarion."

Paula dépose les tasses sur la petite table et sert le café. "Avec cet article, tu peux demander une augmentation à Linden Peyton."

"Mr Peyton est un type génial. Et il connaît son boulot. Ça me fait très plaisir de travailler pour lui. Je n'ai pas besoin d'augmentation."

Quelqu'un frappe à la porte. Paula se lève tout en disant. "Tu sais, David, c'est un peu grâce à toi que le chiffre de vente du journal augmente. Tes articles sont tellement bien écrits."

"Tu me fais marcher."

"Pas du tout."

Paula parvient à la porte. Un homme en uniforme bleu lui fait un signe de tête. "Mlle Dixon."

"C'est moi."

L'homme, qui n'est autre que Stan, le chauffeur de Jack, lui tend une enveloppe. "De la part de Mr Martin Esposito."

La main tremblante de Paula saisit l'enveloppe. Martin n'a pas perdu de temps. Il s'agit déjà de l'adresse des parents de David et Eric. Elle remercie brièvement l'homme et referme la porte. Elle regarde longuement l'enveloppe.

David se lève. "Des problèmes ?"

Paula sort de sa torpeur. "Quoi ?"

"Tu sembles contrariée."

Paula se demande si elle doit dire à David ce que contient l'enveloppe. Après tout, cela le concerne. Cependant, elle hésite. "Non… non ça va."

Elle pose l'enveloppe sur la petite commode. David la regarde. "Tu n'ouvres pas ?"

"Non, ce n'est pas important. Parlons plutôt de ton article et de ton futur roman."

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 02/02/2012 19:51

Si ça ce n'est pas de l'admiration teintée de rentre-dedans... :-D