Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 299 : La requête de Paula

MMartin Esposito lève la tête de ses notes afin de prendre une gorgée de café. Il aime travailler le matin. C'est le moment de la journée qu'il affectionne le plus.

Mary frappe à la porte. "Oui"

La servante ouvre la porte. "Excusez-moi, Monsieur. Mlle Paula Dixon est ici." Mary n'a jamais été aussi polie avec Jack.

"Qu'elle entre."

Paula entre. Martin se lève et lui tend la main. Paula semble empressée. "Mr Esposito. Merci de me recevoir."

"Votre appel m'a intrigué. Que puis-je pour vous ?"

"Je… j'ai lu un article vous concernant dans le Clarion. Laissez-moi vous dire que je suis très impressionnée."

"Merci."

"Betty Anderson est une de mes meilleures amies. Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à me le faire savoir."

"Effectivement, les témoins de moralité seront très importants. C'est très aimable à vous de vous être déplacée pour me dire ça. Mais j'aurais pu vous rencontrer en ville."

"En fait, ce n'est pas exactement pour ça que je suis venue, Maître."

Martin sourit. "Je m'en doutais un peu. Dîtes-moi ce qui vous amène, et appelez-moi Martin. Maître, ça fait un peu trop cérémonieux et je me sens vieillir avant l'âge."

Paula sourit devant la simplicité de Martin. "Très bien. C'est au sujet d'Eric Bullock."

"Eric Bullock ?"

"Oui. Il travaillait dans le même cabinet que vous, il me semble."

"C'est exact, oui. Que voulez-vous savoir."

Soudain, Paula sent ses forces l'abandonner. Elle ne sait pas comment aborder le sujet et, mentalement, cherche ses mots. Puis elle se lance. "J'aimerais en savoir un peu plus sur lui et sa vie privée."

Elle se mord les lèvres. Ce n'était certainement pas la meilleure chose à dire. C'était même très maladroit comme enchaînement.

Martin hausse les sourcils, l'air interrogateur. "Sa vie privée ?"

Paula essaie de se sortir de sa bourde. "Oui. En fait, je voudrais savoir si vous connaissez les parents d'Eric."

Martin enlève ses lunettes. "Mlle Dixon…"

"Paula".

"Paula, je ne vous surprendrais pas en vous disant que votre requête est pour le moins… surprenante."

Paula se détend. "Maladroite, vous voulez dire. Je suis désolée, je n'aurais pas dû vous importuner."

Elle prend son sac et s'apprête à partir. Mais Martin lui dit. "Je connais peu de choses sur la vie privée d'Eric Bullock. Il était très discret à ce sujet. Venez donc vous asseoir, nous allons en parler. Désirez-vous une tasse de café ?"

Paula est maintenant complètement détendue. Elle sent qu'elle peut faire confiance à Martin. "C'est gentil à vous, mais non merci. Je veux être le plus bref possible afin de ne pas vous importuner trop longtemps."

Martin se met à rire. "C'est pourtant ce que vous faites."

Paula s'assoit. Martin remet ses lunettes. "Je suppose que vous étiez très intimement liés, vous et Eric."

"Vous supposez bien. Nous sortions ensemble et faisions même des projets de mariage."

"Je vois. Je suis désolé de ce qui est arrivé à Eric. Nous l'aimions bien, vous savez."

"Oui. Je pense que tous ceux qui connaissaient Eric l'aimaient bien. C'est pour cela que je m'interroge sur ses parents."

"Pourquoi ?"

"Saviez-vous qu'Eric avait un frère ?"

Martin hoche la tête. "Oui. David, si je me souviens bien."

Paula est surprise. "Eric vous en avait parlé ?"

"Oh, juste une fois, et très brièvement. Eric n'évoquait jamais sa famille. C'était comme si… comme si c'était un sujet tabou."

"C'est également ce que me dit David."

"Vous connaissez David ?"

"Oui. Il est ici. A Peyton Place."

"Je l'ignorais."

"Qu'est-ce qu'Eric vous a dit sur David ?"

"Pas grand-chose. Il n'avait plus de ses nouvelles depuis très longtemps."

"Pourtant, David a repris contact avec lui."

"Ce devait être après qu'il soit parti du cabinet pour venir à Peyton Place."

"Et ses parents ? En avait-il fait allusion ?"

Martin enlève à nouveau ses lunettes. Cela semble être une manie chez lui. "Paula, que cherchez-vous au juste à savoir ?"

"David m'a dit que son frère s'était violemment disputé avec ses parents alors qu'il n'avait que seize ans. Le lendemain de la dispute, Eric est parti et David n'a plus jamais entendu parler de lui. Lorsqu'il en voulait en savoir plus, il interrogeait ses parents, mais il n'obtenait jamais de réponse. Eric semblait être un sujet tabou."

"Et vous voulez savoir pourquoi, n'est-ce pas ?"

"Pas vraiment, non. Le passé ne m'intéresse pas. Ce qui m'intéresse, c'est le présent et l'avenir."

"Je ne comprends pas."

"Je voudrais que les parents d'Eric viennent à Peyton Place se recueillir sur la tombe de leur fils. Je veux qu'ils fassent enfin la paix, pour eux et pour l'âme de ce pauvre Eric."

"Mais si vous voulez prendre contact avec les parents d'Eric, David peut vous aider mieux que moi."

"David ne semble pas très disposé à vouloir faire quelque chose."

"Savez-vous pourquoi ?"

"Parce qu'il en a parlé à ses parents et qu'ils ne veulent pas venir."

"Et cette réponse ne vous suffit pas, n'est-ce pas."

"J'aimerais pouvoir les convaincre de venir. Je suis une étrangère pour eux. Ce sera peut-être plus facile de leur parler."

"Vous voudriez donc avoir les coordonnées de Mr et Mme Bullock."

"C'est exact."

"Encore une fois, pourquoi ne pas les demander à David ?"

Paula commence à être agacée. Martin parle comme si elle était à la barre des témoins. "Parce que je ne veux pas qu'il soit mêlé à cela. Si jamais cette histoire tourne au vinaigre, il ne pourra pas se reprocher de les avoir faits venir."

Martin sourit et se penche vers Paula. "Je savais bien qu'il y avait une part de curiosité dans cette requête."

Piquée au vif, Paula se redresse. "Que voulez-vous dire ?"

"Vous êtes curieuse de connaître les parents d'Eric et savoir pourquoi leur fils est parti à l'âge de seize ans du domicile familial. Et vous avez peur que David vous envoie balader si jamais vous lui demandez les coordonnées de ses parents."

Vexée, Paula se lève. "Désolée de vous avoir fait perdre votre temps, Maître."

"Ne montez pas sur vos grands chevaux, Paula. J'ai raison, et vous le savez."

Effectivement, Paula le sait. Mais elle n'apprécie pas cette franchise qu'elle considère comme un manque de tact de la part de l'avocat. Elle reste debout, et regarde sans les voir les livres calés dans les étagères de la bibliothèque.

Martin se lève et ajuste ses lunettes. "Le cabinet Winter et Associés peut se vanter de tout savoir sur les avocats qu'il embauche. Chaque employé, de la secrétaire au cadre supérieur, est fiché. Un dossier détaillé pour chacun. Et lorsqu'un employé nous quitte, nous conservons son dossier aux archives. Alex, le chef des archives, est un bon ami à moi. Il pourra retrouver très facilement l'adresse des parents d'Eric. Mais vous n'aurez pas d'autres renseignements que l'adresse. Vous pouvez comprendre cela."

Paula sourit faiblement. "Merci. Merci beaucoup."

"Je vous contacterai lorsque j'aurais l'information."

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 26/01/2012 12:36

Voilà une démarche légitime ! Quelle chance qu'Eric ait travaillé pour un cabinet aussi conservateur !
Chapeau, très bien amenée la relation avec les parents Bullock ;-)

Mr. Peyton 26/01/2012 14:09



Merci


J'espère que la suite sera également bien amenée...