Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 291 : Un maigre dossier

Couchée dans son lit, dans la position du chien de fusil qu'elle a adopté depuis le jour où elle a été faite prisonnière par une personne qu'elle ne connaît pas, Rita Harrington a cessé d'espérer. Cela fait trop longtemps qu'elle est ici. Elle est trop fatiguée pour se poser d'autres questions. Elle imagine son fils, Samuel, riant dans ses bras, au beau milieu d'un jardin de fleurs. Et alors elle se sent mieux. Mais à Peyton Place, une personne a relevé des bras qu'il avait baissés voilà quelques semaines en voulant mettre fin à ses jours. Aujourd'hui, le mari de Rita, Norman Harrington, est plus décidé que jamais a retrouvé sa femme et celui qu'il espère être son fils.

 

Le Sergent William Wilson Walker se lève de son bureau lorsque Norman entre dans la pièce. "Norman, je ne savais pas que vous étiez sorti de l'hôpital. Comment vous sentez-vous ?"

Norman s'approche de Walker. "Beaucoup mieux, Sergent. Mais je ne suis pas venu ici pour vous parler de ma santé."

"Je suppose que vous voulez voir Betty."

"Avant cela, je voudrai que vous me parliez de l'enquête sur la disparition de Rita et de Sam."

Walker soupire. Il s'attendait à ça. "Norman, nous travaillons dessus."

"Sergent, j'ai besoin de plus qu'une phrase toute faite. Où en êtes-vous ? Et je veux la vérité."

"La vérité, Norman, c'est que l'on piétine. Je suis désolé. Nous n'avons aucune piste à laquelle nous raccrocher. Pas le moindre indice."

"Je veux consulter le dossier de cette affaire."

Walker tente de protester. "Norman, je…"

"Je veux savoir tout ce que vous avez trouvé."

"Norman, nous faisons tout notre possible. Nous avons interrogé toutes les personnes susceptibles d'en savoir plus."

"Et ?"

"C'est comme si Rita s'était évanouie dans la nature."

"Sergent, montrez-moi ce dossier."

"Norman…"

Norman insiste. "Montrez-moi ce fichu dossier."

Walker soupire. Doucement, il se tourne vers l'armoire et saisit un maigre dossier de quelques pages qu'il tend à Norman.

Norman est saisit par la surprise. Il prend le dossier. "C'est tout ? Sergent, vous vous fichez de moi !"

"Je vous ai dit qu'il n'y avait pas le moindre indice. Personne n'a vu Rita le soir de sa disparition."

"Comment se fait-il que le dossier soit aussi mince ?"

"Norman, je vous l'ai dit…"

"Vous commettez exactement les mêmes erreurs que par le passé. Vous n'avez pas été fichu de retrouver Allison Mackenzie. Je pensais que vous feriez davantage pour Rita et Sam. Je me suis bien trompé. Vous et vos hommes n'êtes qu'une bande d'incapables."

Il jette le dossier sur le bureau. "Je vais retrouver Rita moi-même. Je n'ai pas besoin de vous."

Norman se retourne pour partir. Avant d'ouvrir la porte, il se tourne à nouveau vers le Sergent. "Dites à Betty Anderson que je pense à elle et que je viendrais la voir plus tard."

Puis il s'en va.

 

***

 

Betty Anderson est assise sur la banquette de sa cellule de la prison de Peyton Place. Elle occupe la même cellule qu'occupait Mike Rossi il y a plus d'un an, alors qu'il était accusé du meurtre de Fred Russell.

Elle se lève et regarde, à travers les barreaux de la fenêtre, la neige tomber dans le square. Elle a encore du mal à accepter la situation. En entendant du bruit, elle se retourne vivement. Georg, le fidèle gardien, arrive en compagnie de Jack Peyton et d'un homme que Betty n'a jamais vue.

Georg ouvre la cellule et laisse entrer les deux hommes. Jack enlève son chapeau et le dépose sur la petite table accrochée au mur. "Betty, comment vas-tu ?"

"Jack, est-ce que tu as pu parler à Steven ?"

Jack soupire. "J'ai fait ce que tu m'avais demandé. Je suis allé voir Steven et je lui ai dit que tu voulais lui parler. Et j'ai ajouté que tu tenais absolument à ce qu'il te défende."

"Qu'as-t-il répondu ?"

Jack baisse la tête. Betty insiste. "Quand viendra-t-il me voir ?"

"Betty, je suis désolé. Je… Steven ne veut pas te voir."

Betty semble ne pas comprendre. "Quoi ?"

"Je suis désolé", répète Jack.

"Tu mens. Je connais Steven. Il n'est pas du genre à me tourner le dos. Je ne l'ai plus vu depuis le jour de mon inculpation. Depuis le jour où je lui ai tout raconté. Je suis sûre qu'il veut d'autres explications."

"Betty, crois-tu que je pourrais te mentir à ce sujet ? Si Steven voulait venir te voir, il serait venu, avec ou sans mon intervention."

Betty baisse les yeux. "Pourquoi ? C'est Hannah qui l'a monté contre moi, n'est-ce pas ?"

"Je ne sais pas, Betty."

"Steven pense que j'ai poussé Hannah des escaliers. Il pense que je suis coupable. Sinon, il serait déjà venu me voir. Que t'as-t-il dit au juste ?"

"Betty, je t'en prie. Oublie un peu Steven. Il faut te focaliser sur l'audience préliminaire et sur la demande de mise en liberté. Laisse-moi t'aider."

"Jack, qu'a dit Steven à mon sujet ?"

Jack ignore la question et se tourne vers l'homme qui l'accompagne. "Betty, je voudrais te présenter Martin Esposito. Il s'agit du meilleur avocat de Boston. Il travaille pour le plus grand cabinet juridique de la ville. Il s'agit du Cabinet du père de Susan Winter. Je l'ai engagé pour te défendre."

Martin Esposito tend la main vers Betty. "Enchanté, Mlle Anderson."

Mais Betty ne répond pas. Elle l'ignore tout simplement et continue de regarder Jack. "C'est Steven que je veux comme avocat. C'est lui le meilleur."

Jack devient irritable. "Ecoute Betty. Steven ne veut pas te défendre. J'ai engagé le meilleur avocat pour toi. Il arrivera à te sortir de là sans peine. Accepte de l'écouter."

Betty regarde Martin pour la première fois. "Je n'ai pas le choix."

Martin sourit. "Très bien, alors asseyons-nous pour parler de la stratégie que nous allons adopter. Mlle Anderson, je voudrais que vous me racontiez en détail ce qui s'est passé."

"Appelez-moi Betty, ce sera plus simple."

Jack sourit. "Enfin je te retrouve."

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 16/01/2012 19:34

Et sis Jack n'avait pas été parler à Steven ? Noooon, ce serait trop méchant... (quoi que, le silence de Steven n'est pas gentil non plus pour Betty) ;-)

Mr. Peyton 17/01/2012 08:56



Steven doit être un peu perdu entre Hannah et Betty. N'oublions pas qu'il a vu sa mère adoptive inanimée au pied de l'escalier et Betty qui était en haut. A moins effectivement Jack n'a pas parlé
à Steven... Tout est possible