Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 278 : Un marché avec le diable

guillemetTrès bien, nous voilà seules à présent. Dites-moi ce que vous voulez, qu'on en finisse."

Betty Anderson se trouve en face d'Hannah, dans un bureau bien rangé, dont les murs sont jonchés d'étagères contenant des livres. Hannah sourit. "Je vous trouve bien agressive, ma petite Betty."

"Mme Cord, dites-moi ce que vous voulez."

"Je voudrais vous dire que mon séjour forcé à l'hôpital de Boston est bel et bien terminé. Le Dr Parys va devoir passer en conseil disciplinaire par votre faute."

"Votre séjour n'était pas un séjour forcé. Vous êtes aveugle. Vous avez besoin de soin. Vous devriez retourner dans cette clinique."

"Vous ne manquez pas de culot, ma pauvre enfant."

Betty croise les bras. "Pourquoi n'avoir encore rien dit à Steven ?"

"Dis quoi ?"

"Ne jouez pas à ce jeu avec moi. J'aurais pensé qu'une fois sortie de votre cocon, vous alliez vous précipiter vers Steven pour lui dire que je vous ai gardé prisonnière dans cet établissement, où je ne sais quelle ineptie de ce genre…"

"Si ce n'était que ça. Vous m'avez empêché de voir Steven pendant des mois. Vous m'avez impliqué dans un accident de voiture, vous m'avez séquestrée dans une clinique. Et tout cela dans l'unique but que je ne vois pas Steven. Vous avez dépassé les limites, Betty. Et vous allez le regretter. Vous avez voulu jouer au plus fort. Vous allez tomber de bien haut. Vous ne savez pas encore à qui vous vous êtes attaquée."

Betty se dirige vers la porte. Hannah entend ses pas. "Où allez-vous ?"

"Je vais aller tout raconter à Steven, avant que vous ne racontiez tout à votre façon."

"Vous n'en ferez rien."

"Quoi ?"

"Vous n'allez rien lui dire."

"Je préfère qu'il entende ma version avant le vôtre."

"Et vous croyez qu'il vous pardonnera ?"

"Je ne sais pas. Mais je tente le coup."

"Je ne vous conseille pas de tout raconter à Steven. En tout cas, moi, je ne dirais rien."

Betty hausse les épaules. "Vous voulez me faire croire ça ?"

"Betty, votre faiblesse est de ne pas connaître votre adversaire. Si j'avais voulu tout raconter à Steven, vous devriez savoir que je l'aurais fait depuis bien longtemps. Je n'aurais certainement pas attendu."

"Mais… Hannah, je ne comprends rien. Votre seule but est de faire rompre ma relation avec Steven."

"C'est exact."

"Alors pourquoi vous taire ? Vous avez une opportunité gigantesque et vous ne la saisissez pas. Je ne comprends pas."

"Vous avez raison sur un point, Betty. Je veux que votre relation avec Steven passe aux oubliettes."

"Qu'est-ce que vous avez derrière la tête ?"

"Je veux vous proposer un marché."

Betty s'esclaffe. "Un marché ? Vous plaisantez ?"

"Pas du tout."

"Je ne marchande pas avec le diable."

"Vous auriez tort de ne pas écouter ma proposition."

"Ai-je le choix ?"

"Vous pouvez toujours passer cette porte et aller tout dire à Steven. Ou bien écouter ce que j'ai à vous dire."

"Très bien, allez-y. Qu'avez-vous à me proposer ?"

"Ce que vous avez toujours voulu être, Betty. Une femme riche et puissante."

"Je ne comprends pas."

"Je vous offre la fortune de Martin Peyton sur un plateau d'argent si vous rompez avec Steven."

Betty secoue la tête. "Vous êtes tombée sur la tête, Hannah."

"Si vous décidez de rompre avec Steven, vous aurez enfin ce qui vous revient. Ce que Martin Peyton devait vous donner : sa fortune."

"Vous délirez totalement. Comment pourrais-je avoir droit à la fortune de la famille Peyton puisqu'elle appartient à Jack."

"En l'épousant."

"Quoi ?"

"Vous m'avez parfaitement comprise, Betty. Vous rompez vos fiançailles avec Steven, et vous épousez Jack."

"C'est de la folie. C'est Steven que j'aime."

"C'est l'argent et le pouvoir que vous aimez avant tout Betty. Ne dites pas le contraire. Le passé à prouvé bien souvent que j'avais raison."

"Votre délire psychotique vous fait dire n'importe quoi. Il est hors de question que j'épouse Jack à la place de Steven. Et quand bien même, qu'est-ce qui vous fait dire que Jack accepterait de m'épouser."

Hannah ne répond rien. Elle se contente de tenir la tête haute.

Betty secoue la tête. Elle vient de comprendre. "Oh non… Vous avez passé un accord avec Jack, c'est ça ? C'est pour ça que Jack vous a fait sortir de cet hôpital."

"Vous n'êtes pas si sotte que vous voulez bien le prétendre."

"Jack ne vous aurez jamais pris sous son aile protectrice s'il n'obtenait rien en échange. Vous lui avez alors promis que je l'épouserais à la place de Steven, en lui précisant que vous avez les moyens de me faire changer d'avis. Mais vous ne lui avez pas dit lesquelles, n'est-ce pas ?"

"Et vous allez l'épouser, n'est-ce pas ?"

"C'est hors de question. Je me fiche bien de l'héritage de Martin Peyton, maintenant. C'est Steven que j'aime et c'est lui que je vais épouser."

"Soyez réaliste, Betty. Croyez-vous vraiment que Steven va vous épousez une fois qu'il saura tout à propos de vous et moi ?"

"C'est un risque que je veux prendre."

"Si vous le connaissez aussi bien que je le connais, vous savez qu'il ne vous pardonnera pas. Il n'aura plus confiance en vous et il vous jettera comme une malpropre. Et que vous restera-t-il ? Uniquement vos larmes pour pleurer. Je vous offre l'opportunité de devenir la première dame de Peyton Place. Quoiqu'il arrive, Steven ne vous épousera pas quand il saura la vérité. Vous avez tout à perdre en rejetant ma proposition."

"Vous êtes l'entremetteuse la plus diabolique que je connaisse".

"Alors, vous acceptez ?"

"Je n'ai pas dit ça."

"Réfléchissez bien Betty. Imaginez ce qui va se passer. Vous allez passer cette porte, dire la vérité à Steven. Il ne voudra plus se marier. Vous allez vous retrouver seule, Betty. Sans rien ni personne. Imaginez maintenant l'autre possibilité. Vous passez cette porte, vous dites à Steven que vous ne vous sentez pas bien et que vous reportez le mariage. Je vous laisse une semaine ensuite pour rompre avec lui de la manière dont vous voulez. Ensuite, vous épousez Jack, un homme pour qui – je vous rappelle – vous avez eu des sentiments l'an passé. Vous habitez avec lui au Manoir Peyton et devenez la femme la plus riche de la ville."

Hannah s'approche de Betty et lui susurre à l'oreille : "Betty Peyton… C'est un nom qui vous ira très bien."

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 21/12/2011 09:59

Diabolique est bien le terme ! En tant que fan de Jack, je serais contente qu'il puisse épouser Betty, mais là comme ça... ;-((

Mr. Peyton 21/12/2011 23:56



Détestable à souhait cette Hannah 


Et ce n'est pas fini...