Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 260 : "Jack City"

PPaula Dixon rentre chez elle. Elle vient de terminer son service. Elle soupire tout en posant ses clés de voiture sur la table. Elle enlève sa coiffe d'infirmière et laisse tomber ses longs cheveux blonds en cascade. Quelqu'un frappe à la porte. Avant qu'elle n'ait le temps de répondre, la porte s'ouvre et David Bullock passe la tête à l'intérieur de l'appartement. "Je peux entrer ?

- Bien sûr.

- J'étais en train de me faire réchauffer une pizza quand je t'ai vu rentrer. J'ai pensé que tu n'avais pas eu le temps de prendre ton déjeuner. Veux-tu partager ma pizza ?

- C'est gentil à toi, David, mais je n'ai vraiment pas faim."

David fronce les sourcils. "Des problèmes ?

- On peut dire ça, oui.

- Si je peux faire quelque chose pour toi…

- Il s'agit d'une amie à moi. Elle a disparu.

-Disparue ?

- Oui. Elle a pris son enfant avec elle et elle est partie hier soir. Elle n'a plus donné de nouvelles.

- Je pense que tu t'inquiètes pour rien. Il s'agit sans doute d'une petite querelle familiale. Elle est partie quelque part faire le point et une fois qu'elle se rendra compte que son mari lui manque, elle reviendra.

- Oui, le seul problème, c'est que ça ne ressemble pas à Rita.

- Que veux-tu dire ?

- Il est probable qu'elle soit partie à cause de son mari. Ils avaient des problèmes. Mais elle n'aurait pas quitté la ville. Elle se serait réfugiée soit chez sa mère, soit chez moi, soit chez le Dr Rossi.

- Allons, je suis sûr que ce n'est rien. Ton amie reviendra demain sans doute. Et puis, si jamais elle ne revient pas, je ferai un article sur elle dans le Clarion. Je ferai un appel à témoin s'il le faut."

Paula sourit faiblement. "C'est gentil. Tu as probablement raison, Rita va réapparaître bientôt.

- Bien, j'espère maintenant que tu as assez faim pour manger un morceau de pizza."

 

 

***

 

LE LENDEMAIN

 

JJack Peyton se tient debout devant un gigantesque terre-plein. Des grues s'étendent à perte de vue. Jack se trouve à côté de sa limousine. Il contemple le terre-plein et prend une profonde inspiration. Une voiture arrive. Steven Cord et Betty Anderson descendent de la voiture et vont rejoindre Jack.

Steven fronce les sourcils. "Jack, qu'est-ce que tu veux ?

- Merci d'être venus, les amis. J'avais peur en ne vous voyant pas arriver.

- Pourquoi Diable nous as-tu fait venir ici ?

- Pour vous montrer ceci." Jack pointe son doigt sur le terre-plein juché de grues.

Steven s'anime. "Jack, je n'ai pas de temps à perdre. Si tu m'as fait venir pour me montrer un tas de terre, je repars tout de suite. Je n'aime pas qu'on se moque de moi.

- Je voulais de visu vous montrer mes projets. Tout le monde pense que le brave Jack Peyton se tourne les pouces et se dore au frileux soleil de la Nouvelle Angleterre. Et bien pas du tout.

- Jack, arrête de tourner autour du pot. Dis-nous pourquoi nous sommes ici, qu'on en finisse.

- Je vous présente le futur complexe urbain de Peyton Place.

- Quoi ?", fait Betty.

"Et oui, mes amis. Je vous présente l'endroit où va s'ériger "Peyton Center". La construction démarre aujourd'hui."

Steven blêmit. "C'est une plaisanterie !

- Pas du tout." Jack se baisse et ramasse une pelle. "Mon cher neveu, voudrais-tu avoir l'honneur de donner le premier coup de pelle ?

- Jack, qu'est-ce que tu comptes faire ?

- Construire un complexe touristique et un centre commercial dans un premier temps. Un peu plus loin, il y aura un complexe industriel et quelques logements de fonction de grand standing.

- Tu ne vas pas faire ça ?", lui dit Betty.

"Pourquoi pas ? Ça ne te fait pas plaisir ? Vous, les habitants de Peyton Place, êtes vraiment bizarres. Vous n'arrêtez pas de vous plaindre que cette ville se meurt. Vous me demandez de faire quelque chose pour la faire revivre, et maintenant que je m'y mets, vous n'êtes pas contents.

- Nous t'avons demandé de reprendre la Fabrique Peyton, pas de créer "Jack City"."

Jack sourit. "Jack City, ça me plaît bien comme nom.

- Jack, tu vas dénaturer Peyton Place en créant ces complexes.

- Peyton Center se trouvera éloigné du cœur de la ville. Je ne vois pas ce que je peux dénaturer. Ensuite, sachez que j'ai l'intention de rouvrir la Fabrique Peyton dans les prochains jours. Vous aurez toutes les explications nécessaires dans la prochaine édition du "Nouveau Clarion". Le journal fait peau neuve et sera dorénavant dirigé par mon frère Linden."

Steven est en colère. Il pointe un index sur Jack. "Je vois où tu veux en venir, Jack. Tu veux devenir le maître de Peyton Place. Tu veux tout t'approprier, tout diriger et ramasser tous les bénéfices. Tu veux que le monde soit à ta botte. Et bien je vais m'arranger pour que ça n'arrive pas.

- Tu me déçois, Steven. Oui, vraiment. Je pensais que toi et Betty seriez les premiers à saluer le fait que cette ville va connaître une croissance économique incomparable."

Betty repousse une mèche de cheveux. "Jack, avec l'arrivée des touristes et des industriels, notre petite ville va perdre tout son charme."

Steven regarde Jack d'un air dédaigneux. "Inutile d'essayer de raisonner ce chacal, je connais ses intentions et je ne le laisserai pas faire.

- Neveu, voyons, garde ton calme.

- Allez viens, Betty, nous n'avons plus rien à faire ici."

Steven prend Betty par la main et s'apprête à partir quand Jack dit. "Ah, j'allais oublier l'essentiel."

Steven se retourne. "Quoi encore ?

- J'ai une surprise pour toi, Steven.

- Alors fais-moi plaisir, et garde là.

- Tu aurais tort de t'en aller sans savoir de quoi il s'agit.

- Jack, fiches-nous la paix."

Betty soupire. "Laisse-le nous montrer sa surprise. Après on s'en ira."

Jack sourit. "Parfait. Steven, je crois que tu vas apprécier ce que j'ai à te montrer. Viens."

Steven et Betty rejoignent Jack devant la limousine. La vitre arrière se baisse doucement et laisse apparaître Hannah Cord, qui sourit. "Bonjour Steven. J'espère que tu apprécies la surprise."

Betty ouvre de grands yeux. L'angoisse la saisit. Elle a le sentiment qu'aujourd'hui marque le début d'une série de catastrophes inévitables. C'est tout son monde qui s'écroule.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 25/11/2011 18:35

C'est bien mal fait pour Betty, mais elle devait bien s'attendre un jour ou l'autre à cette rencontre...non ? ;-)

Mr. Peyton 28/11/2011 10:39



Elle n'a pas suivi les conseils de son amie Paula... tant pis pour elle