Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

épisode 252 : Le voyage

guillemet"Donne-moi ce livre, il est à moi." Le jeune Gary Peyton repend le livre des mains de sa sœur jumelle Colleen. Ils sont assis sur la banquette arrière de leur vieille voiture, à chaque extrémité. Leur frère aîné, James, se trouve au milieu d'eux.

Colleen ne compte pas en rester là. Elle arrache à nouveau le livre des mains de son frère. "Non, il est à moi."

Gary fait la moue et reprend le livre. Colleen le tient bien en main afin qu'il ne lui échappe pas. Le drame survient alors. Le livre se déchire. Colleen se met à hurler. "Maman ! Gary a déchiré mon livre."

Gary tire la langue à sa sœur. "C'était mon livre."

Excédée, Lisa Peyton se retourne vers ses enfants. "Vous n'avez donc pas fini de vous chamailler, tous les deux. James, fait quelque chose pour les calmer."

James hausse les épaules. "Que veux-tu que je fasses, Maman ? Ils se calmeront d'eux-mêmes."

Lisa soupire et se redresse. Elle regarde son mari Linden, occupé à les conduire à Peyton Place. "Nous aurions au moins pu prendre l'avion. Les enfants auraient été plus supportables."

Ils avaient chargé leurs bagages sur le toit de la voiture tôt ce matin. Cela faisait des heures qu'ils roulaient vers la Nouvelle Angleterre. La fatigue commence à se faire sentir chez Linden. Il pousse un long soupir avant de dire : "Tu sais bien que nous n'avons pas les moyens de nous payer cinq billets d'avion.

- Tu aurais dû demander une avance à ton cher frère.

- Lisa, ne commence pas, veux-tu ?"

Mais Lisa n'écoute pas son mari et poursuit. "L'as-tu au moins prévenu de notre arrivée ?

- J'ai téléphoné chez lui. Une femme un peu bizarre – je crois qu'elle a dit s'appeler Mary – m'a fait savoir que Jack était en voyage, qu'elle ne savait fichtre pas où il était, qu'elle s'en moquait, qu'elle ne savait pas quand il reviendrait et que là aussi, elle s'en moquait.

- Charmant, j'ai l'impression qu'on est tombés sur une ville remplie de fous.

- Lisa, je t'en prie. Laisse-nous une chance de redémarrer à zéro. Et laisse une chance à cette ville. Tu t'y feras sans doute des amis.

- Si tout le monde ressemble à la personne que tu as eu au téléphone, ça ne risque pas."

Lisa regarde son mari et fronce les sourcils. "Tu sembles fatigué. Tu ne veux pas t'arrêter un moment pour te dégourdir les jambes ?"

Linden n'a pas le temps de répondre. James se penche vers eux et soupire. "Papa, quand est-ce qu'on arrive ? Je commence à avoir faim.

- Moi aussi j'ai faim", s'écrie Colleen.

"Moi aussi", renchérie Gary.

Lisa soupire et regarde son mari. "En avion, nous aurions eu une collation."

 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 15/11/2011 10:08


Ah le bonheur des longs voyages en voiture !
Décidément, le personnage de Mary me plaît... elle a un gros potentiel ;-))


Mr. Peyton 15/11/2011 10:40



Le bonheur des longs voyages en voiture... attends de voir l'arrivée à destination


Oui, j'aime bien Mary, je prends toujours du plaisir à créer ses répliques