Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 240 : le seigneur du domaine

VVêtu d'une robe de chambre rouge vif, avec un dragon imprimé dans le dos, Jack Peyton descend les escaliers de la demeure Peyton, triomphant. Il regarde autour de lui. Cette maison est désormais la sienne. Le symbole de sa puissance. Maintenant, les choses sérieuses vont pouvoir commencer. Tout en descendant les marches menant au rez-de-chaussée, Jack songe qu'il reste encore une ombre au tableau. Sa mère, Hannah Cord. Elle veut le voir et il n'a toujours pas donné de réponse. Après tout, elle n'a qu'à attendre. Il ne voit pas pourquoi il se précipiterait pour l'entendre s'excuser du mal qu'elle lui a fait. Il y songera plus tard. Pour l'instant, savourer le moment présent lui semble la meilleure chose à faire.

Dans le vestibule, il aperçoit Mary, la servante, qui met son manteau. Une valise est posée près de la porte. Il se dirige vers elle. "Mary, on peut savoir où vous allez comme ça ?

- J'ai appelé un taxi. Je m'en vais, Monsieur.

- Où ?"

Mary hausse les épaules. "Qu'est-ce que ça peut vous faire ?

- Etes-vous en train de me dire que vous nous quitter ?

- Vous êtes le patron de cette maison, dorénavant. Je vous ferai parvenir ma nouvelle adresse pour mon solde.

- Je ne vous ai pas mis à la porte, que je sache.

- Vous allez le faire. J'ai préféré prendre les devants. Cela m'évitera une humiliation.

- Parce que vous pensez que j'aillais vous renvoyer ?

- Mr Peyton, il faut être lucide. Je ne vous aime pas. Et vous ne m'aimez pas.

- Raison de plus pour vous de rester.

- Quoi ?

- Comme vous l'avez dit, et vous avez raison, je ne vous aime pas. Je vais donc vous garder afin de vous humilier et vous réprimander dès que l'envie m'en prendra.

- Vous ne savez pas à qui vous avez à faire, Mr Peyton. Je suis une femme coriace, et je ne me laisse pas marcher sur les pieds.

- Mary, vous avez travaillé près de 20 ans dans cet endroit. Je ne vais pas vous chasser comme une malpropre. Restez."

Mary est surprise, elle pensait vraiment que Jack allait la renvoyer. Elle hausse les épaules. "C'est à vos risques et périls, Mr Peyton.

- Je prends le risque, dans ce cas."

Sans rajouter un mot, Mary saisit sa valise et remonte à l'étage. Elle s'assure que Jack ne la voit pas pour sourire.

Jack se rend alors dans le salon. Le petit déjeuner est servi. Steven Cord et Betty Anderson sont attablés. Jack leur sourit. "Bonjour, mes amis, je suis ravi de vous voir."

Steven lui décroche un regard noir. "Nous espérions partir avant ton réveil.

- Partir ? Vous quittez donc la maison ?"

Betty hausse les épaules. "C'est la meilleure des choses à faire.

- Dommage, et où comptez-vous vivre ?

- Dans mon ancienne maison. Celle qui j'avais loué aux Winter."

Jack sourit. "N'est-ce pas cette maison où toi et Rodney avaient vécu des moments heureux ?"

Steven grimace. "Espère de salaud, tu n'en rate pas une, n'est-ce pas ?"

Jack s'avance vers le couple. "Steven, je t'ai offert de rester ici avant même la fin du procès. J'ai fait ce que j'ai pu pour me rapprocher de toi, et pourtant j'avais toutes les cartes en main pour te chasser. Je t'ai tendu la main et tout ce que tu as fait, c'est de casser du sucre sur mon dos."

Steven se lève. "Comment pourrait-il en être autrement. Tu débarques à Peyton Place comme un cheveu sur la soupe. Tu dis disposer de la fortune de Martin Peyton alors que tu ne le connaissais même pas, et tu veux que je t'accueille les bras ouverts ! Tu te moques de moi !

- Tu sais, Steven, toi et moi on se ressemble. On a été rejeté par le même homme. On a été berné par la même femme. Je pensais que cela pouvait nous rapprocher.

- Tu te trompes, Jack. Et si tu crois que tu as gagné la guerre, tu te trompes également. Tu as tout juste gagné une bataille." Steven se tourne vers Betty. "Tu viens, Betty."

Betty pose sa serviette de table et se lève. Tous les deux s'en vont, laissant Jack seul au milieu de la grande pièce.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 28/10/2011 13:51


Génial!Ca promet des étincelles entre Mary et Jack, et en ancienne lectrice de romans Harlequin j'en salive déjà ;-)


Mr. Peyton 28/10/2011 17:03



Mary viendra nous faire de temps en temps un petit coucou. Elle viendra pimenter la sauce d'une touche d'humour avec des réparties bien à elle.