Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 239 : une annonce difficile

Ce matin, et pour la première fois depuis très longtemps, Rita Harrington se réveille avec le sentiment d'avoir un but à atteindre dans la journée. C'est aujourd'hui son premier jour de travail au cabinet du Dr Rossi. Elle est persuadée que cela va lui permettre d'oublier ses problèmes avec son mari Norman, le temps d'une matinée de travail. Elle va pouvoir enfin penser à autre chose et non plus ressasser ses ennuis. Mais il lui reste cependant une chose à faire : informer Norman qu'elle a trouvé du travail. Rita sait que cela ne se fera pas sans difficulté.

 

CCouchée dans son lit, Rita ouvre les yeux. Elle s'étire, se lève et va chercher le petit Samuel dans son berceau.

Avec Sam dans les bras, Rita se rend à la cuisine. Norman est attablé. Il mange des céréales dans un bol. Un verre de lait à moitié vide se trouve devant lui. Rita cligne des yeux devant la lumière de la cuisine. "Je ne t'ai pas entendu te lever.

- Je n'ai pas voulu te réveiller."

Rita sait qu'il n'a pas voulu la réveiller parce qu'il ne veut pas parler avec elle, mais elle se garde de le lui faire remarquer. Elle pose Sam dans sa chaise pour enfant et commence à préparer le biberon. "Au cas où cela t'intéresse, Steven et Betty ont perdu le procès contre Jack. Celui-ci conserve la maison.

- Ça ne m'intéresse pas, mais merci de me le faire savoir. En tout cas, ce n'est pas moi qui vais plaindre Steven. Il n'a que ce qu'il mérite.

- Tu es dur avec lui. Je croyais que vous aviez fait la paix, tous les deux."

Norman termine son bol de céréales. 'Tu es matinale ce matin.

- Oui. Il faut que j'emmène Sam chez Maman. Elle le garde pour la matinée.

- Pourquoi ?"

Rita pose le biberon et prend une profonde inspiration. "Je commence à travailler ce matin."

Norman pose son bol et regarde Rita sans comprendre. "Travailler ?

- Oui, le Dr Rossi m'a proposé d'être sa secrétaire au cabinet.

- Mais pourquoi veux-tu travailler ?"

Pour oublier mes problèmes avec toi, serait tentée de dire Rita. A la place, elle dit : "Parce que j'ai besoin de m'occuper l'esprit. De me rendre utile, tu comprends ?

- Pas vraiment, non. Et ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi tu ne m'en as pas parlé.

- J'ai eu la proposition hier après-midi. Et comme tu es rentré une fois de plus tard hier soir, je n'ai pas pu t'en parler. Je profite de ta précieuse et courte présence dans cet appartement pour te le dire maintenant."

Norman secoue la tête. "Tu aurais dû m'en parler avant d'accepter."

Rita fait ce qu'elle peut pour rester calme. "Norman, nous ne sommes plus dans les années 60 où les femmes obéissaient au doigt et à l'œil de leur mari. Nous sommes dans les années 70. As-tu entendu parler de l'émancipation de la femme ?

- Tu n'y es pas, Rita. Cela ne me dérange pas que tu aies accepté un travail. Tu aurais simplement pu m'en parler.

- Au nom de quoi, Norman ? Au nom de notre couple ?

- Oui.

- Nous ne sommes plus un couple. Nous n'arrivons plus à communiquer depuis que tu t'es enfermé dans ton mutisme. Depuis que tu ne veux pas admettre ce qui s'est passé avec Fred Russell."

Norman se lève d'un bond, faisant tomber la chaise. "Combien de temps vas-tu continuer à parler de cette triste histoire ? Ne crois-tu pas qu'il serait temps de penser à autre chose ? J'en ai plus qu'assez d'entendre parler de cette histoire. Je voudrais l'oublier.

- Tu ne peux pas l'oublier. Tu ne me parles plus, tu ne t'occupes plus de Sam. Tout ça parce que tu penses qu'il est peut-être le fils de Russell. Alors ne me dis pas que c'est moi qui aie du mal à oublier cette histoire !

- J'en ai assez entendu comme ça. Fais comme bon te semble."

Il quitte la pièce. Rita ferme les yeux en entendant la porte claquer.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 27/10/2011 09:54


Encore une occasion manquée, que c'est rageant !
Pourtant Rita a fait un effort, pour une fois, elle n'a pas tout ramené à elle. Bravo ;-)


Mr. Peyton 27/10/2011 10:19



En effet, Rita a acquis une certaine maturité. Comme on dit : ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort