Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 229 : Une invitation surprise

AAu Peyton Professional, le Dr Michael Rossi entre pour la première fois depuis plusieurs mois dans son cabinet médical, jadis occupé par le Dr Brooks. Il regarde autour de lui et prend une profonde inspiration. Tout est comme avant. Le gérant du Peyton Professional n'a touché à rien.

Il se rend à son bureau, le touche du bout des doigts avec un sourire. Tout va repartir comme avant. Il n'a qu'à oublier ce cauchemar maudit qu'il a vécu pendant un an.

Quelqu'un frappe à la porte. "Entrez."

Mike sourit en voyant apparaître Rita Harrington. Elle vient l'embrasser. "Dr Rossi, quel plaisir de vous revoir dans cet endroit.

- Comment vas-tu, Rita ?"

La mine peu amène de Rita ne dit rien qui vaille au médecin. "Apparemment pas très bien. Quelque chose ne va pas avec Sam ?

- Non, tout va très bien. D'ailleurs, si je suis ici, c'est pour vous dire que le baptême aura lieu la semaine prochaine, si vous êtes libre.

- Bien sûr, je suis vraiment très touché que toi et Norman ayez pensé à moi en tant que parrain.

- Je sais que vous êtes déjà parrain de Matt, le fils de Constance et Elliot Carson.

- Et ça ne me dérange pas qu'être parrain une deuxième fois.

- Tant mieux."

La mine de Rita s'assombrit. Mike fronce les sourcils. "Tu ferais mieux de t'asseoir et de me dire ce qui ne va pas.

- Je vous assure que tout va bien, Dr Rossi.

- Je n'en crois rien. Avant de partir, le Dr Miles m'a parlé des malaises que tu faisais.

- C'est du passé maintenant. Je vais très bien.

- Est-ce que tu continues à voir le Dr Stewart ?

- Non… ce n'est plus la peine.

- En es-tu sûre ?

- Oui. Tout va très bien.

- Ce n'est pas vrai. Rita, je te connais bien. Je sais que quelque chose ne va pas. J'ai parlé à Paula hier. Elle est du même avis que moi.

- Paula a l'imagination fertile.

- Rita, je suis médecin. Si tu as quelque chose à me dire, sache que rien ne sortira de cette pièce. Secret professionnel oblige. Tu me fais confiance, n'est-ce pas ?

- S'il y a une personne en qui j'ai confiance, c'est bien vous, Docteur.

- Alors n'hésite pas. Dis-moi ce qui ne va pas.

- Ce n'est pas facile… Vous n'avez qu'à demander au Dr Stewart.

- Je ne me permettrai pas de demander à Mildred de trahir le secret professionnel, et de toute façon, elle ne me dira rien. Je préfère que ce soit toi qui me parle.

- Je ne sais pas, Docteur.

- Je pense que ça te ferait le plus grand bien."

Rita se met à pleurer. "Personne ne peut rien pour moi."

Elle se précipite dehors. Mike tente de la retenir, en vain.

 

***

 

JJack Peyton, le visage en sueur, encore essoufflé par l'effort d'avoir couru, entre par la porte d'entrée du manoir. Dans le vestibule, il reprend son souffle, puis fait quelques élongations nécessaires aux sportifs pratiquant régulièrement le jogging. Il est vêtu d'un short rouge et d'un tee-shirt blanc.

Courir lui a toujours fait le plus grand bien. Ainsi cela lui permet-il d'évacuer son stress. Il se sent libre lorsqu'il court. En reprenant son souffle, il songe de nouveau à la lettre qu'il a reçue ce matin. Jack l'avait laissé de côté car le besoin de courir était plus fort que la curiosité de son neveu Steven pour cette lettre. Il s'apprête à monter dans sa chambre afin de l'ouvrir lorsque Mary, la servante, arrive de son pas nonchalant. "Mr Peyton, téléphone pour vous.

- Merci Mary, je vais le prendre dans le salon." Il s'apprête à y aller lorsqu'il se retourne. "Au fait, Mary, savez-vous où est partie Betty ?"

Mary lève les mains au ciel. "Comment voulez-vous que je le sache. Je ne suis pas sa nounou…"

Jack fait une grimace. "Vous n'êtes pas sympathique non plus."

Elle hausse les épaules et retourne à la cuisine. Jack hausse les épaules en même temps qu'elle et se rend dans le salon. Il prend le téléphone. "Jack Peyton.

- Mr Peyton ? Ici le Dr Rossi."

Jack écarquille les yeux de surprise. "Mike ? Que me vaut ce plaisir ?"

A l'autre bout du fil, Mike ferme les yeux. Sa première impression sur Jack était la bonne. Il déteste ce genre de personne. Cependant, il ravale sa fierté et dit : "Mr Peyton, j'aimerais m'entretenir avec vous d'un sujet qui me tient à cœur.

- Je vous écoute.

- Ce serait trop long d'aborder le sujet au téléphone. Puis-je vous inviter à dîner ?"

Jack n'en croit pas ses oreilles. "J'en serais ravi.

- Quand êtes-vous libre ?

- Ce soir, si ça va pour vous.

- Très bien, disons 8 heures au Colonial ?

- Parfait.

- A ce soir, Mr Peyton.

- Je vous en prie, appelez-moi Jack…"

Mais Mike a déjà raccroché le téléphone.

 

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 13/10/2011 08:57


Si même le Dr Rossi ne peut amener Rita à se confier, qui donc en sera capable ? :-(


Mr. Peyton 13/10/2011 10:13



Pauvre Rita, qui arrivera à la comprendre un jour ?