Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 205 : Bas les masques - SAISON FINALE

BBetty reprend doucement conscience. La chaleur torride qui l'envahit la fait suffoquer. Elle essaie de rassembler ses esprits. Où suis-je ? Il fait si noir ! Peu à peu, elle se souvient. La voiture… Hannah… l'embardée… l'accident. Elle porte une main à son front et sent quelque chose de gluant sous ses doigts. Elle regarde sa main et voit du sang. Elle panique. Pourquoi fait-il si chaud ? Soudain, elle voit devant elle des flammes qui sortent du capot de la voiture. Elle sait que la voiture risque d'exploser d'un instant à l'autre. Elle regarde à sa droite et voit Hannah, le visage en sang, inconsciente. Elle tente de la réveiller. "Mme Cord ! Mme Cord ! Hannah ! Réveillez-vous."

Mais Hannah Cord est toujours inconsciente. Betty ne sait même pas si elle est encore vivante. Les flammes commencent à lécher le pare-brise. Il faut faire vite. Betty essaie une nouvelle fois d'ouvrir la porte, sans succès. Encore une fois. Cette fois, elle parvient enfin à l'ouvrir. La chaleur est prenante à l'extérieur. Betty est terrifiée en entendant les flammes crépiter. Elle s'extirpe tant bien que mal de la voiture. Elle ne peut pas laisser Hannah ici. Elle fait le tour de la voiture, ouvre la portière sans difficulté, et sort la femme du véhicule. Elle essaie une nouvelle fois de réveiller Hannah en la giflant. "Hannah… Mme Cord !" Mais rien n'y fait. La chaleur devient de plus en plus insupportable. Elle place alors ses deux mains sous les aisselles d'Hannah et la traîne le plus loin possible.

Soudain, c'est l'explosion. D’une intensité incroyable. Elle propulse Betty quelques mètres plus loin. Betty gît à même le sol, inconsciente. Quelques mètres plus haut, Hannah n'a pas bougé.

 

***

 

guillemetCes toasts sont vraiment délicieux, Steven. Il faudra me donner le nom de votre traiteur." Marsha sourit à Steven tout en avalant une bouchée d'un toast au foie gras.

"C'est Betty qui s'est occupée du traiteur. Vous n'aurez qu'à lui demander.

- Elle n'est toujours pas visible ?

- Non, et je vous avoue que ça commence à m'inquiéter."

Voyant le visage inquiet de Steven, Paula quitte Eli et Maggie pour le rejoindre. "Steven, il y a quelque chose qui cloche et j'aimerais savoir quoi.

- Moi aussi, Paula."

Marsha s'inquiète à son tour. "Vous voulez dire que vous ne savez pas où est Betty ?

- Non."

Paula se penche vers Steven. "Et Eric ?

- Eric non plus. Mais je sais ce qu'il devait faire. Et le fait qu'il ne soit pas là n'est pas inquiétant. Ce qui m'inquiète le plus, c'est Betty."

Marsha pose son verre sur un plateau. "Elle ne vous a pas dit où elle allait ?

- Non. Et c'est ça qui m'inquiète. Si elle devait s'absenter, elle m'aurait prévenu.

- Voulez-vous que j'appelle l'hôpital ?", demande Paula.

"S'il vous plaît, oui."

Paula pose son verre et se dirige vers le téléphone et Marsha s'en va parler avec les Miles.

Jack aperçoit Steven seul et va le rejoindre. "Belle réception, neveu. Mais où est donc l'hôtesse ?

- Fiche-moi la paix, Jack.

- Je m'inquiète pour Betty, c'est tout."

Steven regarde Jack de travers. "Si jamais tu es derrière tout ça, je te tue de mes propres mains.

- Derrière quoi ? Calmos, neveu. Je ne sais pas où est Betty. Et apparemment toi non plus."

La sonnette de la porte d'entrée retentit. Mary se prépare à aller ouvrir, mais Steven lui fait signe de rester à sa place. Il va ouvrir.

Paula raccroche le téléphone. Masha l'aperçoit et se dirige vers elle. "Pas de nouvelles ?

- Non. Ils n'ont admis personne à l'hôpital.

- C'est plutôt une bonne nouvelle, non ?"

 

Steven ouvre la porte d'entrée. Eric Bullock est devant lui, le visage défait. "Eric, bon sang mais où étiez-vous…"

C'est alors qu'il aperçoit Fred Draper aux côtés d'Eric. "Draper…" Puis il voit, derrière, le Sergent William Wilson Walker. "Sergent Walker ? Je croyais que vous étiez de garde ce soir.

- Je suis ici pour le travail, Steven.

- Fred Draper m'a fait des révélations importantes", poursuit Eric

"Importantes ?

- Oui. Il m'a révélé le nom de l'assassin de Fred Russell."

On loin, on entend les sirènes d'ambulances.

La porte de la salle de réception s'ouvre. Eric, Steven, Walker et Draper entrent. Les invités font silence tout en regardant le trio avancer au centre de la pièce. Eli s'avance vers eux. "Messieurs, que se passe-t-il ?"

Eric prend la parole, élevant suffisamment la voix pour que tout le monde puisse entendre. "Il se passe que j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer. Le Dr Rossi va bientôt sortir de prison. Et nous devons cette bonne nouvelle à Fred Draper."

Eric se tourne vers Fred. "Fred, voulez-vous nous dire ce qui s'est passé le jour de la mort de Fred Russell ?"

Fred s'éclaircit la voix. "Je terminais mon travail. J'attendais Joe, mon remplaçant, qui était en retard. Il est arrivé et je suis parti me changer dans les vestiaires. Je faisais partie de l'équipe de base-ball de Peyton Place et j'avais entraînement ce jour-là. La direction du Colonial m'autorisait à me changer chez eux. J'ai donc revêtu mes habits de sport. Puis j'ai voulu attraper ma batte de base-ball que je posais toujours dans le coin de la pièce. La batte n'était plus là. Je me suis mis en colère, car j'étais déjà en retard. Je pensais que c'était encore une blague de Joe. Je m'apprêtais à remonter en salle, lorsque j'ai entendu du bruit. J'ai vu alors quelqu'un remettre la batte à sa place. La batte était pleine de sang. J'ai commencé à paniquer. La personne m'a vu et m'a demandé de me taire. Nous avons beaucoup parlementés et la personne m'a proposé 50.000 dollars pour me taire, faire mes bagages et quitter immédiatement Peyton Place. Je n'étais pas très riche, c'était une opportunité pour moi. Et puis, même si la batte était tâchée de sang, je ne réalisais pas qu'il y avait eu meurtre."

Fred se tourne vers une personne de l'assistance. "Je ne savais pas que vous l'aviez tué !"

L’assistance, médusée, regarde Draper pointer un doigt vers une personne en particulier. Eli Carson prend la main de sa femme Maggie, Alma se rapproche d’Harry Miles, Rita et Norman Harrington échangent un regard et Jack Peyton regarde en direction du doigt accusateur.

Paula Dixon et Marsha Russell sont côté à côte, debout près du buffet. Eric s'avance vers les deux femmes.

Il se râcle la gorge et se tourne vers une des deux femmes. "Pourquoi, Marsha ? Pourquoi ?"

Le visage de Marsha Russell se décompose, tandis que celui de Paula se fige de surprise.

Marsha prend une profonde respiration. "Fred avait fait trop de mal autour de lui. Il fallait l'arrêter. J'ai voulu aller lui parler une dernière fois pour lui demander de quitter une bonne fois pour toute Peyton Place. Dans le couloir, j'ai vu Rita qui courait en sanglotant, ses vêtements déchirés. J'ai su tout de suite que c'était l'œuvre de mon ex mari Je savais que Fred Draper avait une batte de base-ball au vestiaire. J'y suis allée. Je l'ai prise. Puis j'ai frappé à la porte de la chambre de Fred. Personne n'a répondu. J'ai appuyé sur la clenche. La porte était ouverte. Je suis entrée. Fred était debout, il me tournait le dos. Il était en train de se masser la tête. Sans doute avait-il reçu un coup sur la tête. Il ne m'a pas vue entrer. Je me suis approchée de lui, j'ai levé la batte de base-ball et j'ai frappé sa tête de toutes mes forces."

Les invités sont médusés. Nous voyons Rita et Norman en état de choc, de même que Paula et les Carson.

Marsha poursuit. "J'ai quitté la pièce en refermant la porte. Puis j'ai remis la batte de base-ball à sa place. Fred Draper aurait fait un parfait meurtrier. Il avait eu quelques déboires avec mon mari. C'était le suspect idéal. Seulement, il est arrivé à ce moment. J'ai été obligé d'acheter son silence. 50.000 dollars. Lorsque le Sergent Walker et moi sommes allés à la chambre de Fred, j'ai été surprise de voir Mike sur les lieux. Plus tard, lorsque Fred m'a dit avant de mourir que c'est Mike qui l'a frappé, il voulait l'accuser, pensant que c'était Rita qui était l'auteur du coup qui lui a été fatal."

Steven s'avance vers Marsha. "Comment avez-vous pu laisser accuser Mike de ce crime ? Vous qui n'arrêtez pas de clamer votre amour pour lui.

- Et je le clame encore. J'aime Mike du plus profond de mon cœur. C'est l'homme avec qui j'ai toujours voulu faire ma vie.

- Mais vous l'avez laissé se faire accuser du meurtre !"

Marsha regarde Steven avec un air dédaigneux. "J'ai simplement laissé faire les choses. Je pensais que vous étiez suffisamment bon avocat pour le sortir de cette histoire et l'innocenter. Je me suis bien trompée sur le votre compte. Vous êtes un avocat minable, Steven Cord. Lorsque Mike a été inculpé du meurtre, je ne savais plus quoi faire. J'ai commencé à déprimer. Je devais penser avant tout à Carolyn. Je ne voulais pas qu'elle sache que sa mère est une meurtrière. Ensuite, j'ai reçu des menaces de mort de Donna Franklin, et j'ai cru que cela pouvait disculper Mike. Et puis finalement, j'ai pris les choses avec philosophie. Je me suis dit que, comme pénitence, j'attendrais que Mike sorte de prison. J'étais prête à attendre quinze ans. Cela aurait été ma peine à moi pour le crime que j'ai commis."

Steven la regarde à son tour avec dédain. "Vous êtes complètement folle, Marsha.

- Si j'ai fait ça, c'est pour Mike. Pour qu'on puisse être heureux tous les deux. J'ignorais que cela pouvait prendre des proportions aussi dramatique."

Steven secoue la tête. "Sergent Walker, emmenez-là. Sa vue me donne envie de vomir.

- Non ! Personne n'ira nulle part !"

Tout le monde se retourne vers Fred Draper, qui saisit, dans sa chaussette, un revolver. Des cris se font entendre.

Eric s'approche de Fred. "Non, Fred, ne faites pas ça."

Draper se met à pleurer. "Je sais comment ça va se passer. Je vais être accusé de complicité de meurtre. Je ne veux pas aller en prison à cause d'elle. Personne ne sortira d'ici.

- Que comptez-vous faire de nous tous ?" demande Steven.

Paula s'approche de Rita et Norman. Effrayée, elle prend le bras de Rita. Maggie se rapproche d'Eli. Jack se fait tout petit.

Eric lève les bras. "Draper, ne faites pas l'idiot."

Mais Fred Draper appuie sur la détente et touche Eric au ventre. Il s'effondre. On entend des cris d'angoisse. Fred vise Marsha et l'atteint de deux balles. Elle s'effondre, baignant dans son sang.

Steven crie. "Que tout le monde se couche."

Il se précipite vers Fred.

Dans la panique générale, trois autres coups de feu se font entendre distinctement. Des cris de panique fusent de toute part. Puis quelqu’un s’exclame : "Il est mort !"

Ensuite, plus rien...

Le silence total…

Un silence lourd de conséquence…

 

FIN DE LA SAISON 1

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Mélissa 06/08/2011 19:33


Bonjour,
Serait-il possible de savoir ou sont diffusés les plaisirs de l'enfer merci


Mr. Peyton 07/08/2011 13:19



Bonjour Mélissa.


C'est gentille de penser que Les plaisirs de l'enfer font l'objet d'un vrai feuilleton télé. Cependant, il s'agit uniquement d'une fan fiction qui raconte la suite du feuilleton Peyton Place dans
les années 70. Cette fanfic n'est pas à voir, mais juste à lire sur ce site. 



Alex 20/06/2011 09:56


Je n'ai pas eu l'occasion de poster des commentaires tout au long de la saison, mais sache que j'ai lu toute l'histoire avec grand intérêt.
Je me permets donc de te féliciter pour cet excellent travail.
Tu as fait preuve d'une imagination très fertile qui a réussi à nous tenir en haleine tout au long de la saison avec un final en apothéose.
Tu as parfaitement réussi à faire revivre l'ambiance des années 70 tout au long du récit et tu n'as fait aucun faux pas en décrivant ces années.
Juste une petite question qui me taraude : en début de saison, il y avait la famille Miles avec notamment Vicky qui était enceinte d'un certain Lew je crois. A un moment donné, l'histoire a été
totalement mis de côté et tu n'en a plus parlé. Pourquoi ?
Encore bravo pour les passionnants moments passés avec les habitants de Peyton Place et je suis ravi de savoir que ça va continuer à la rentrée :)


Mr. Peyton 20/06/2011 17:10



Merci pour ce commentaire qui me fait rougir


Tu poses une bonne question. L'histoire sur Vicky et la famille Miles a été abandonné car normalement, il avait été prévu, avec la collaboration d'un ami, de faire un spin-off avec ces
personnages, qui se déroulerait à New-York. Mais faute de temps, la série a du mal à démarrer. On espère qu'elle sera en route en cours de saison prochaine, mais rien n'est sûr.



Alicia 19/06/2011 22:33


Alors là bravo ! Je suis autant admirative de ce final que frustrée de devoir attendre la rentrée prochaine pour connaître la suite.


Mr. Peyton 20/06/2011 17:06



Merci, merci, merci... beaucoup.



MarIe 17/06/2011 21:05


Bon... ben voilà... on y est... c'est les vacances.

Et bien sûr, en bon scénariste, tu nous laisses avec une scène d'apocalypse.

Laisser Betty évanouie au volant de sa voiture accidentée n'était pas ton genre, disais-tu ? Tu as raison, cela aurait été beaucoup trop soft ;-)

Allez, repose-toi bien et rendez-vous à la rentrée !


Mr. Peyton 20/06/2011 17:06



Merci pour tout. Bonne vacances à toi aussi (si jamais tu en prends) et le rendez-vous est donc pris pour la rentrée prochaine.