Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 193 : le déclic

AAssis à son bureau, la mine triste, Eric Bullock referme les pages d'un dossier. Il lève la tête vers Paula Dixon, debout devant lui. "Et voilà !", dit-il.

"Qu'est-ce que c'est ?

- Le dossier sur le meurtre de Fred Russell. C'est terminé, Paula."

Eric appuie sur le bouton de l'interphone. "Mlle Nolan, voulez-vous venir s'il vous plaît ?"

Paula s'assoit. "C'est vraiment triste. Passer une année complète à chercher un assassin, sans résultat."

Mlle Nolan entre dans le bureau. Eric lui tend le volumineux dossier. "Voulez-vous classer cela aux archives ?"

Mlle Nolan regarde le titre du dossier. "C'est vraiment fini, Mr Bullock ?

- J'en ai bien peur.

- Que Dieu ait pitié de ce pauvre Dr Rossi." Mlle Nolan s'en va avec le dossier.

Eric regarde Paula. Il est presque au bord des larmes. "Un homme va passer plus de dix ans en prison pour un crime qu'il n'a pas commis. Où est la justice dans tout ça ?

- Je suis tellement triste pour Mike Rossi. Tant de vies gâchées. Celle de Mike, et celle de Marsha aussi…"

Eric frappe du poing. "Il doit pourtant bien exister, cet assassin !

- Eric, tu as fait tout ce que tu as pu pour essayer de sauver le Dr Rossi. Tu as même couru un grand danger.

- Et je t'ai fait aussi courir un grand danger, ne l'oublie pas." Eric se lève et regarde par la fenêtre. Encore un assassin qui s'en tire à bon compte. Si seulement quelqu'un avait pu voir ce qui s'est passé ce jour-là au Colonial…"

Soudain, l'esprit de Paula se met en éveil. Elle a une idée et crie : "Fred Draper !"

Eric se retourne. "Quoi ?

- Eric, souviens-toi lorsque l'on a vu Susan Winter au bar du Colonial. Elle se plaignait du fait que Fred Draper, le barman, n'était plus là. Draper travaillait depuis de nombreuses années au Colonial. Avez-vous pensé à l'interroger ?

- Non, son nom ne figure pas dans le dossier. Il ne devait déjà plus être là.

- Si ! Je m'en souviens. J'étais allée dîner avec une de mes amies au Colonial, environ une semaine avant le meurtre. Fred Draper était encore là. Il a même plaisanté avec nous…

- Tu penses que Draper aurait pu tuer Russell ?

- Ce jour-là, Fred s'est plaint de la façon dont le traitait Russell."

Eric prend son manteau. Paula l'interroge : "Où vas-tu ?

- Au Colonial Post Inn, des réponses à mes questions s'imposent."

Paula se lève. "Je viens avec toi."

 

***

 

guillemetMadame, Monsieur, que puis-je vous servir ?"

Paula et Eric sont au bar du Colonial. Eric se penche vers le barman. "Nous ne voulons rien, merci. En fait, nous sommes venus vous parler de Fred Draper. Vous le connaissez ?

- Non, Monsieur, c'est moi qui suis son remplaçant.

- Quand avez-vous été embauché ?

- Ca fera un an en juin. Juste une semaine après le départ de Fred."

Paula et Eric se regardent. Eric reprend : "Savez-vous pourquoi Draper est parti ? A-t-il été renvoyé ?

- Je ne sais pas Monsieur. Vous devriez interroger le réceptionniste. Il travaille depuis trois ans ici. Il devait connaître Fred Draper."

Eric sort un billet de dix dollars et le dépose sur le bar en souriant. "Merci beaucoup.

- Merci à vous, Monsieur". Le barman ne demande pas son reste et saisit le billet.

Paula et Eric se dirigent vers la réception. "10 dollars, quelle générosité", plaisante Paula.

"C'est un garçon sympa. Et j'aime les gens sympas."

Ils parviennent à la réception. Le réceptionniste leur adresse un sourire poli. "Que puis-je pour vous ?

- Le barman nous a dit que vous travaillez ici depuis trois ans, est-ce exact ?

- Oui, Monsieur. Pourquoi ?"

Le réceptionniste se méfie. Eric sent qu'il doit y aller avec délicatesse. "Et bien voilà. Je suis un ami de Fred Draper. Il m'avait dit qu'il travaillait ici, mais le barman m'a fait savoir qu'il était parti il y a un an environ.

- Pour sûr qu'il est parti, Monsieur.

- Vous ne savez pas où je peux le trouver ?

- Non, Monsieur. En fait, Fred Draper est parti sur un coup de tête."

Eric se redresse. "Comment ça sur un coup de tête ?

- Du jour au lendemain, on n'a plus jamais entendu parlé de lui. La direction était furieuse. Elle a dû faire des pieds et des mains pour trouver un autre barman rapidement.

- Vous voulez dire que vous n'avez plus jamais eu de nouvelles de Fred depuis ce temps là ?

- Non. Le pire, dans tout cela, c'est qu'il n'a même pas réclamé ses indemnités.

- Merci."

Dehors, Eric prend Paula par les épaules. "Tu es géniale ! Grâce à toi, nous sommes sur une piste. Et je crois que celle là est la bonne.

- Tu penses vraiment que Fred Draper a tué Russell ? C'était pourtant un garçon sans problème. J'ai dû mal à l'imaginer dans la peau d'un tueur.

- Je ne crois pas qu’il soit l'assassin, Paula. Ce serait trop facile.

- A quoi penses-tu ?

- Je pense que Draper a vu l'assassin sortir de la chambre de Russell et que l'assassin en question l'a payé une fortune pour qu'il se taise et disparaisse à jamais.

- Que comptes-tu faire, maintenant ?

- Retrouver Fred Draper.

- Comment ?

- Je vais mettre tous, mais absolument tous mes contacts sur l'affaire. De Boston à Paris en passant par Tokyo, tout sera passé au peigne fin, et Fred Draper sera retrouvé. Je fais confiance à mes hommes, ils sont très forts pour dénicher l'indénichable."

Paula rit. "Tu inventes des mots, maintenant !"

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MarIe 01/06/2011 10:57


Ou peut-être que la mère de l'assassin...


Mr. Peyton 01/06/2011 13:57



Ah ah... On cogite... on cogite...