Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 19 - Famille Miles

 

Un éclair lacère le ciel obscur de Peyton Place. La nuit est tombée et promet aux habitants de cette petite ville une de ces nuits d'orage qui marquent généralement la fin de l'été en Nouvelle Angleterre, et annonce l'arrivée prochaine du froid saisissant de l'hiver. La porte d'entrée de la maison des Miles s'ouvre doucement. Un coup de tonnerre gronde, faisant sursauter Vickie Jackson. Son sac à dos comporte les uniques affaires personnelles avec lesquelles elle était venue au début de l'été. Elle referme doucement la porte, pour ne pas faire de bruit. Elle parvient au portail délimitant le jardin des Miles, satisfaite de voir qu'il ne pleut pas encore. Malgré elle, elle se retourne pour contempler une dernière fois la maison qui aurait pu être la sienne. La umaison qui aurait pu la rendre heureuse, avec Lew. Machinalement, elle caresse son ventre arrondi. Puis elle pousse un soupir, se retourne et disparaît dans la nuit agitée.  

 

 

Vickie marche à pas décidées sur le bord de la route, en direction de Boston. Les phares aveuglants d'une voiture pointent ses lumières sur le sac à dos de la jeune fille. Elle se retourne et fait un signe à l'automobiliste afin qu'il s'arrête, mais la voiture continue. Un nouvel éclair déchire le ciel. Le tonnerre gronde. Mais il ne pleut toujours pas. A nouveau des phares. Il s'agit d'un camion. Vickie fait un signe et cette fois, le camion s'arrête. Elle grimpe à l'intérieur du véhicule, au moment où la pluie commence à tomber. 

 

 

 

Le dernier titre des Beatles hurle dans le transistor posé sur le tableau de bord du camion. Le chauffeur est un homme de forte corpulence. Il sourit à Vickie. "Où est-ce que tu vas comme ça ?"

- A Boston, rejoindre mon frère". 

- Ton frère ?". Il regarde son ventre rond. "Ou ton petit copain ?"

- Mon frère, je vous dit". 

Un silence, le chauffeur regarde la route. Les essuies glaces balaient frénétiquement la violente pluie qui s'abat sur le pare-brise. 

- Je m'appelle Max. Et toi ?"

Pas de réponse. Le chauffeur poursuit. "Dis-moi, t'es bien jeune pour être enceinte.

"

 

Toujours pas de réponse. Max secoue la tête. "Ah les jeunes d'aujourd'hui. Ils ne font attention à rien… Comment tu t'appelles ?"

Toujours pas de réponse

 

 

 

- T'es pas très bavarde. Les filles sont d'habitude de vraies pipelettes". Vickie trouve une bonne parade pour ne pas répondre à l'homme. Elle glisse sa tête contre le dossier du siège et fait semblant de s'assoupir. Max réduit le volume de la radio.

 

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article