Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 175 : le bout du tunnel (4)

NNerveuse, Marsha Russell est assise sur le canapé de son salon. Elle a allumé la télévision, malgré l'heure tardive, et regarde sans y prêter attention une rediffusion d'un épisode de "Police des Plaines". C'est surtout pour avoir un bruit de fond. Le silence est trop angoissant.

Le téléphone sonne. Elle sursaute et regarde l'heure. Minuit moins dix. Qui peut appeler à cette heure ? Angoissée, elle décroche le téléphone. "Allô ?"

Elle reconnaît la voix de sa fille. "Maman… Maman vient vite… J'ai peur…"

Marsha se redresse. "Carolyn, mon Dieu… Que se passe-t-il ma chérie ?

- Maman… j'ai peur… Viens me chercher…

- Où es-tu ?"

Désespérée, Marsha n'entend plus que le bip du téléphone qui a été raccroché. "Carolyn ! Carolyn !". Plus rien.

La peur monte d'un cran chez Marsha. Carolyn est sans doute au campus universitaire. Elle prend le téléphone et tente de joindre sa chambre. En vain. Personne ne répond.

Marsha ne peut pas rester là sans rien faire. Elle doit prévenir la police. La police… Le sergent Walker ne la croit pas, de toute façon. A quoi bon ?

Marsha sait qu'il ne reste plus qu'une chose à faire : aller elle-même à New York, quitte à rouler toute la nuit. N'écoutant pas sa peur, elle saisit son sac à main, enfile une veste, prend les clés de voiture et sort de la maison. Elle emprunte la petite allée menant au garage, s'engouffre dans la voiture et démarre en trombe…

… Marsha est maintenant sur la route nationale. Les yeux embués de larmes, elle ne cesse de penser à Carolyn. Mon Dieu, faites qu'il ne lui soit rien arrivé.

La route, jusqu'à présent en pente montante, descend maintenant à pic. Marsha regarde son compteur. Elle roule trop vite. Elle appuie sur la pédale de frein. La panique qui s'est emparée d'elle depuis l'appel téléphonique s'amplifie lorsqu'elle découvre que la pédale de frein de répond pas. Elle a beau appuyer, la voiture ne freine pas. Marsha regarde droit devant elle, le visage tordu par l'horreur. Un virage droit devant elle. La dernière pensée de Marsha aura été de découvrir que la personne se trouvant dans le garage tout à l'heure a trafiqué les freins de sa voiture. La voiture sort de la route et s'en va percuter un arbre de plein fouet.

 

***

 

guillemetCessez vos idioties Franklin et baissez cette arme." La sueur perle sur le front de Leslie Harrington.

Franklin fixe Leslie d'un regard haineux. "C'est vous qui allez arrêter vos idioties, Harrington. J'en ai plus qu'assez de vous. Je n'arrive pas à comprendre comment vous avez réussi à prendre la tête de notre Organisation. Vous n'êtes pas à la hauteur. Vous ne l'avez jamais été. Vous êtes trop conciliant.

- Pour la dernière fois Franklin, baissez cette arme. Obéissez.

- Non, j'en ai plus qu'assez d'obéir à vos ordres. C'est moi qui aurais dû prendre la direction de l'Organisation, pas vous. Un parfait inconnu. Mais les choses vont changer à partir d'aujourd'hui.

- Vous êtes cinglé Franklin. C'est la raison pour laquelle on ne vous a pas donné les rênes de l'Organisation. Vous êtes un meurtrier, et on ne veut pas de ça chez nous. Je vous ai protégé jusqu'à présent, mais maintenant, ça suffit."

Leslie prend le combiné du téléphone, mais Franklin tire sur Leslie. Blessé au bras, Leslie s'effondre. Norman se précipite vers lui. "Papa !"

A son tour, Paula se précipite vers le blessé tout en s'adressant à Norman. "Laissez-moi faire."

La blessure de Leslie semble superficielle. Il est touché à l'avant bras.

Comme Norman et Paula s'occupent de Leslie, Franklin pointe son arme vers Eric. Celui-ci garde son sang froid. "Qu'allez-vous faire ? Me tuer ?

- Je n'ai pas le choix, Bullock. Je ne peux pas vous laisser vivre avec notre secret. L'endroit isolé, c'était un truc de Harrington. Moi, j'ai une solution beaucoup plus simple, et beaucoup plus sûre."

Franklin s'apprête à appuyer sur la détente. Eric tente le tout pour le tout et se jette sur lui. Les deux hommes se bagarrent. Eric essaie de prendre l'arme à Franklin. Franklin se défend.

Le coup de feu retentit…

 

A suivre...

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alicia 06/05/2011 19:07


Ah non... tu vas pas nous laisser mijoter tout un weekend avec un suspense pareil. Vite la suite !!!


MarIe 06/05/2011 13:48


Que dire ? Si ce n'est VIVEMENT LUNDI !!!