Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 148 : le dîner

AAu manoir Peyton, Eric dîne en tête-à-tête avec Paula Dixon. Celle-ci repose sa fourchette et s'essuie délicatement le coin des lèvres avec sa serviette. "Eric ce poulet est excellent. Je ne te savais pas si fin cordon bleu."

Eric se met à rire. "Cordon bleu, moi ? Félicite plutôt Annie, la nouvelle cuisinière du Manoir."

Paula fait une moue. "Voilà un mythe qui s'effondre. Eric Bullock n'est pas un bon cuisinier. Il va falloir que je m'y fasse.

- Oh, mais détrompe-toi, je fais le bœuf carottes comme personne. Seulement, en ce moment, je n'ai vraiment pas le temps.

- Betty m'a appris qu'on va exhumer le corps de Rodney Harrington pour essayer de prouver qu'il a été assassiné.

- Je vois que Betty n'a aucun secret pour toi.

- C'est une amie. Eric, tu aurais pu m'en parler. Tout ce que je sais de cette affaire, c'est ce que Betty me dit. En revanche, de toi, je n'obtiens pas un mot.

- C'est que toute cette histoire me fait peur, Paula. Et j'ignore où tout cela va nous mener."

On entend le bruit de la sonnette d'entrée. Paula lui sourit. "Quoiqu'il arrive, je veux être là avec toi."

Eric lui rend son sourire. "Tu es une fille exceptionnelle, on ne te l'as jamais dit ?

- Bien sûr que si !"

Mary arrive sur le pas de la porte. "Mr Bullock, excusez-moi, mais le Sergent Walker est ici et il veut vous parler.

- Faites-le entrer.

Eric se lève lorsque le sergent Walker entre. Ils se serrent la main. Walker salue poliment Paula. Eric pointe un doigt sur la table dressée. "Nous étions en train de dîner. Voulez-vous vous joindre à nous ?

- Non, non merci. Ma femme m'attend.

- Des problèmes avec l'exhumation ?

- Non, aucun problème. Je suis venu vous voir pour autre chose." Il regarde Paula. "Et j'aurais aimé le faire en privé."

Paula comprend et se lève. "Je vais allée féliciter ta nouvelle cuisinière et en profiter pour lui demander la recette de ce délicieux poulet."

Paula sort de la pièce. Eric admire sa discrétion et son tact. Encore une des nombreuses qualités de Paula Dixon. "Très bien, Sergent. Nous voilà seuls. Que puis-je pour vous ?

- C'est au sujet de Marsha Russell.

- Marsha ? Que se passe-t-il ?

- Ceci." Walker tend une photocopie de la lettre anonyme.

"Le mari d'abord, la femme ensuite, l'enfant après", lit Eric. Il regarde Walker. "Qu'est-ce que ça signifie ?

- J'aimerais bien le savoir. Mme Russell clame qu'il s'agit d'un avertissement pour elle. Elle pense que la personne qui lui a envoyé cette lettre a tué Fred Russell et veut maintenant l'assassiner elle, puis ensuite la jeune Carolyn.

- Et vous, qu'en pensez-vous ?

- Tout cela me laisse perplexe. Je veux dire, Marsha Russell aime beaucoup le Dr Rossi. Elle ferait tout pour qu'il soit libéré de prison.

- Vous pensez donc que l'auteur de cette lettre n'est autre que Marsha. Et qu'elle essaie par tous les moyens de faire sortir Mike Rossi de prison, n'est-ce pas ?

- Je ne voudrais pas trop m'avancer, mais c'est une hypothèse que je ne peux pas ignorer. Mr Bullock, vous et Steven Cord avez défendu le Dr Rossi. Pensez-vous que cette lettre puisse constituer une preuve suffisante pour rouvrir le dossier du meurtre de Russell ?"

Eric secoue la tête énergiquement. "En aucune façon."

Walker soupire. "C'est bien ce que je pensais.

- Ecoutez, Sergent. Marsha Russell est venue me voir au bureau récemment. Je l'ai senti extrêmement perturbée. Elle m'a confié que le Dr Rossi venait de rompre avec elle. Elle m'a imploré d'aller lui parler pour le raisonner. En fait, c'était elle qui avait besoin d'être raisonnée.

- Pourquoi ?

- Parce qu'elle n'allait pas bien du tout. Un coup elle était implorante, un peu comme une victime. Et tout de suite après elle changeait de ton et devenait arrogante, à la limite de l'hystérie."

Walker hoche la tête. "C'est que ce j'ai remarqué aussi lorsqu'elle est venue me voir avec cette lettre.

- Marsha a perdu tous ses repères. Je pense qu'elle a vraiment besoin d'être suivie par un spécialiste.

- Et pour cette lettre ?

- A votre place je n'en tiendrais pas compte. Soit il s'agit d'un plaisantin, soit c'est Marsha qui l'a écrite pour sauver Mike. Mais d'après le dossier du meurtre de Fred Russell, l'assassin n'aurait jamais écrit cette lettre. Les menaces ne font pas partie de son profil. Ca ne colle pas."

Walker hausse les épaules. "Pauvre Mme Russell."

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MarIe 30/03/2011 08:12


Oh là... c'était aussi mon avis hier, mais puisque vous en parlez aujourd'hui, la lettre doit être plus inquiétante que ça !


Mr. Peyton 30/03/2011 10:20



Peut-être que oui... peut-être que non...