Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 147 : La menace

MMarsha Russell se précipite au poste de police. Elle s'adresse au réceptionniste. "Je veux voir le Sergent Walker. C'est très important.

- C'est à quel sujet ?

Le regard de Marsha se durcit. "Je vous dit que c'est très important. Il faut que je le voie". Marsha tient une feuille dans sa main.

Le policier à la réception ne semble pas très conciliant. "Je suis désolé, Madame, mais…"

Marsha l'interrompt en criant. "… moi aussi je suis désolée, mais je dois parler au Sergent Walker."

Les bruits de voix parviennent au bureau du Sergent William Wilson Walker. Il dresse la tête, se lève et sort de son bureau. Il se dirige vers la réception et aperçoit Marsha. "Mme Russell. Quelque chose ne va pas ?"

Le regard de Marsha devient implorant. "Sergent Walker, il faut que je vous parle. C'est extrêmement important."

Walker lui montre le bureau. "Très bien, venez par ici."

Une fois dans le bureau, Marsha s'anime. "C'est arrivé ce matin au courrier. Oh Mon Dieu, j'en tremble encore. Regardez, regardez Sergent."

Elle tend la feuille d'une main tremblante. Walker la saisit et la déplie. L'air perplexe, il étudie la lettre. Il s'agit d'une lettre anonyme écrite avec des lettres coupées dans la presse. Il y est écrit.

 

"Le mari d'abord, la femme ensuite, l'enfant après."

 

Walker fronce les sourcils. "Avez-vous l'enveloppe de la lettre ?

- Non, elle a été mise dans la boite aux lettres telle quelle.

- Qu'est-ce que cela peut bien vouloir dire ?

- A votre avis, Sergent Walker ?

- Je pense qu'il s'agit là de l'œuvre d'un plaisantin.

- Je n'en suis pas si sûre.

- Pourquoi ?"

Une nouvelle fois, Marsha montre sa colère. "Voyons Sergent, vous le faites exprès ou quoi ? Vous voyez bien qu'il s'agit d'une lettre de menace. Cette personne qui a fabriqué cette lettre est l'auteur du meurtre de Fred. Et maintenant, il veut me tuer avant de s'en prendre à Carolyn. C'est évident.

- Voyons Marsha, vous allez un peu vite en besogne.

- Vous ne comprenez pas, Sergent ? Cette lettre innocente totalement Mike Rossi."

Walker regarde Marsha d'un air perplexe.

 

A suivre...

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alicia 29/03/2011 09:30


C'est bizarre, mais Marsha me fait plutôt rire ces derniers temps. A l'époque de "Côte Ouest" on disait toujours "Pauvre Val", maintenant on peut dire "Pauvre Marsha". Son personnage me fait penser
à celui de Val (pour ceux qui connaissent)