Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 146 : Une dispute de plus

SSusan Winter qui cultive son potager, le facteur qui distribue tranquillement du courrier. Un enfant qui parcourt le square à bicyclette, un amoureux qui déclare sa flamme dans le kiosque à musique, un oiseau qui vient picorer dans la mangeoire confectionnée par Allison MacKenzie bien des années plus tôt. Tout semble tellement paisible à Peyton Place. On dirait un conte de fée. Mais il faut parfois se méfier des apparences. Elles sont souvent trompeuses. Marsha Russell consulte son courrier et son regard est attiré par une lettre en particulier.

Betty Anderson et Hannah Cord se trouvent dans le couloir de l'hôpital de Peyton Place, près de la porte de la chambre de Steven Cord. Elles se fixent du regard, tels deux animaux prêts à entrer dans l'arène et s'entretuer. Aucune des deux n'ouvrent la bouche. Elles ne font que s'observer. La porte de la chambre de Steven s'ouvre et le Dr Harry Miles en sort. Betty bondit sur lui. "Docteur, comment va-t-il ?"

Miles secoue la tête. "Il est revenu parmi nous un court laps de temps. Trop court pour pouvoir en tirer des conclusions".

Hannah s'approche d'eux. "Mais c'est tout de même bon signe, docteur, non ?

- Oui, bien sûr. C'est un début. Mais je le répète, il n'est pas resté assez conscient pour être certain que son cerveau n'ait pas été touché. Betty, vous êtes sûre qu'il n'a pas parlé ?

- Oui."

Miles pose la main sur l'épaule de Betty. "Alors il faut encore attendre, Betty.

- Je peux aller le voir ?

- Oui, allez-y".

Le Dr Miles retourne à son bureau. Hannah se dirige avant Betty vers la porte de la chambre. Betty l'interpelle. "Que faites-vous ?"

Hannah lui lance un regard froid. "Je vais voir mon fils.

- Vous n'irez nulle part. Dois-je vous rappeler qu'il n'est pas votre fils ?

- Et moi, dois-je vous rappeler que vous n'êtes plus sa femme ?

- Vous ne vous êtes jamais souciée de Steven jusqu'à présent. Pourquoi tant de sollicitude à présent ?"

Hannah s'approche de Betty en ricanant. "Vous voulez le récupérer, n'est-ce pas ? Vous essayez de me faire la morale alors que vous, vous l'avez laissé pour un autre homme. Oh, non, que dis-je ! Vous l'avez laissé tombé pour de l'argent."

La colère monte en Betty. Elle ne peut s'empêcher de gifler Hannah. Celle-ci accuse le coup. "Vous n'êtes qu'une sale petite garce arriviste. N'approchez plus de mon fils.

- Votre fils est à Denver, pas dans cette chambre d'hôpital."

Hannah semble déstabilisée. "Quoi ?

- Bruce Peyton est venu tout raconter au cours du procès. Vous avez eu un fils avec Martin, et vous n'avez jamais daigné le voir. Vous vous en êtes débarrassé comme d'un linge sale. Et vous l'avez fait pour de l'argent, alors je n'ai aucune leçon à recevoir de vous. Vous êtes aussi folle que l'était Martin Peyton."

C'est au tour d'Hannah de gifler Betty. Cette fois, Mlle Choate aperçoit la scène et se précipite vers elles. "Voyons, Mesdames, nous sommes dans un hôpital ici, pas sur un ring de boxe. Veuillez vous calmer ou bien je vais devoir vous demander de quitter l'établissement."

Betty regarde Hannah d'un air de défi. "Ne rentrez pas dans cette chambre. Steven a tout appris sur votre passé avec Martin, et sur Jack. C'est cela qui a provoqué sa crise cardiaque. C'est à cause de vous qu'il est dans cet état."

Hannah pose la main sur la poignée de la porte. Betty insiste. "Ne rentrez pas dans cette chambre."

Mlle Choate assiste à la scène sans vraiment comprendre ce qui se passe. Puis finalement, au bout d'un long moment, Hannah ricane, ôte la main de la poignée, jette un dernier regard dédaigneux vers Betty, puis s'en va. Betty soupire de soulagement.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article