Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 140 : le code décrypté

guillemetEric, je te présente Frank Rimmel, un spécialiste en code de toutes sortes".

Eric serre la main de Rimmel. John Davenport tend à Rimmel la feuille où est inscrit le code. "Voilà l'objet de nos soucis".

Rimmel observe attentivement le code. "Il existe une multitude de codes. Certains sont employés par le FBI, d'autres codes par la CIA.

- Celui-ci te dit quelque chose ?"

Rimmel prend une profonde inspiration. "Il doit s'agir du code de César".

Eric hausse les sourcils. "C'est-à-dire ?

- Le code de César est une méthode de chiffrement très simple qui était utilisée par Jules César dans ses correspondances secrètes Il est maintenant utilisé par les entreprises voulant faire du commerce illégal. C'est très simple. Le texte chiffré s'obtient en remplaçant chaque lettre du texte clair original par une lettre à distance fixe, toujours du même côté, dans l'ordre de l'alphabet.

- C'est extrêmement basique comme code.

"Un code n'a pas besoin d'être très complexe, vous savez. Là où ça se complique, c’est lorsqu’il faut chercher la clé du chiffrement. La clé, c’est le nombre de décalage entre le code et sa réponse. Par exemple, si on prend le chiffre deux, A devient C, B devient D et ainsi de suite Voyons voir… nous avons : QICMAU GYQQEMFSIM 222970. Cela nous donnerait donc… non ça ne va pas. SKEOCW… Il faudrait chercher un autre code.

- Combien en connaissez-vous ?"

Rimmel lève les yeux vers Eric et dit, très sérieusement. "26, le nombre de lettres de l’alphabet, c’est logique.

- Très bien, passons les tous en revue…

- Cela risque de prendre un certain temps".

Davenport a soudain une idée. "Et le code employé par le FBI ?

- Il y en a plusieurs.

- Le plus connus, dans ce cas…

- Le code Ashta. Pour les consonnes, il suffit de retrancher une consonne, et pour les voyelles, une voyelle. Ainsi un C devient un B et un E devient un A. Pour les chiffres, c'est le même principe".

Fébrilement, Eric saisit la feuille des mains de Rimmel. Il commence à faire la conversion. Le Q est remplacé par le P. Le I… voyons voir, la voyelle avant le I est un E…

Eric rassemble toutes les lettres. PEDNEO… Il se tourne vers Davenport. "PEDNEO, ça te dis quelque chose ?"

Davenport secoue la tête. "Non, rien du tout".

Eric fixe une nouvelle fois le mot codé. QICMAU GYQQEMFSIM 222970. Et si c'était le contraire ? Et s'il fallait remplacer les lettres par celles se trouvant alphabétiquement après elles. Cela fait R pour le Q… O pour le I…. D pour le C…

Le cœur d'Eric bat plus rapidement à chaque lettre découverte. Ce pourrait-il que… le N remplace M… Le cœur d'Eric bat la chamade. Il devient blanc comme un linge. Tout tourne autour de lui. Le E remplace le A…

Ce n'est pas possible… Eric défait son nœud de cravate.

Davenport s'inquiète. "Eric, quelque chose ne va pas ?"

Eric a la bouche sèche. Il comprend qu'il vient de déchiffrer le mot. Mais il ne s'attendait absolument pas à ça.

Davenport insiste. "Eric, on dirait que tu as vu un fantôme. Tu as réussit à déchiffrer le code ?"

Eric regarde Davenport. Ses yeux trahissent un mélange de surprise et de peur. Peur de ce qu'il vient de découvrir.

Le Y est considéré comme une voyelle… Le Y remplace le U...

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article