Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 14 - Steven Cord

Le Cider Barrel est un des endroits les plus prisés de Peyton Place. On aime se réunir en famille ou entre amis pour déguster un verre de cidre accompagné d’une crêpe faite maison par Charlie, le propriétaire. C’est aussi un endroit où des liens se nouent, où des secrets se dévoilent et où des affaires se réalisent. Le Cider Barrel est un endroit propice aux échanges et discussions de tous genres. Steven Cord y a invité Donna Franklin, l’ex maitresse de Fred Russell, dans l’espoir d’en savoir plus sur le père de la jeune femme. Et rien de tel qu’une bonne crêpe confectionnée par Charlie pour dénouer des langues. 

 

 

Charlie encaisse la consommation d'une cliente. Plus loin, à une table, Steven Cord et Donna Franklin engagent une conversation agitée. En observant la jeune femme, Steven pense qu’il aurait pu tomber sous son charme si la situation était différente. Elle a un brushing identique à celui de Farrah Fawcett et une adorable fossette sur le menton. Steven se demande bien ce que Donna pouvait trouver à Fred pour avoir été sa maîtresse.

 

Donna pose son verre de Cidre sur la table. "Vous n'êtes pas sérieux !"

Steven prend une profonde inspiration. "Quand on parle de meurtre, je suis toujours sérieux, Mlle Franklin". 

- Voyons, Mr Cord. Mon père est un grand financier. Sans doute le plus grand de la Nouvelle Angleterre. Pensez-vous vraiment qu'il s'impliquerait dans une affaire de meurtre ?".

- Votre père ne devais pas approuver votre liaison avec Fred Russell, je me trompe ?"

- Oui, vous vous trompez. Mon père ne risquait ni d'apprécier, ni de désapprouver ma liaison avec Fred pour la bonne et simple raison qu'il n'était pas au courant". 

Steven blêmit. "Que voulez-vous dire ?"

Donna sourit faiblement. "Mon père ne connaissait pas Fred".  

- Un homme aussi puissant qu'Arnold Franklin connaît tout le monde. Il a dû faire son enquête. Il a peut-être même engagé Pellegrini pour qu'il vous suive. Et une fois qu'il a tout découvert, il a commandité le meurtre". 

- Vous êtes fou, Mr Cord". 

- Fou ?"

- Fou parce que vous êtes en train d'attaquer deux des hommes les plus puissants du pays. Mon père et Martin Peyton. D'un côté comme de l'autre, vous n'en tirerez aucun bénéfice". 

Steven accuse le coup. Donna lui fait penser au deuxième procès. Celui qu'il intente contre le testament du défunt Martin Peyton, son grand-père. 

Marsha Russell entre en trombe dans le bâtiment et aperçoit Steven. Elle se précipite vers lui. "Steven, il faut que je vous parle". Ce n'est que maintenant qu'elle prend conscience de la présence de Donna Franklin, la maîtresse de son ex mari. Elle porte un regard froid sur elle, tandis que le regard de Donna est plutôt amusé.

Embarrassé, Steven lève un doigt en direction de Donna : "Donna Franklin, c'est…"

- Je sais qui c'est", l'interrompt Marsha. Nous nous sommes déjà croisées. 

Donna incline légèrement la tête. "Comment allez-vous ?"

Marsha maintient son regard sur elle. Donna ne se laisse pas désarçonné. "Et comment va Carolyn ?"

- Comme une enfant qui vient de perdre son père". 

Un frisson parcourt Steven, qui trouve cette situation malsaine. Finalement, Donna se lève. "Il faut que je reparte pour Boston. Steven, pensez à ce que je vous ai dit". Elle tourne les talons et quitte le Cider Barrel. 

Marsha se plante devant Steven. "Que vous a-t-elle dit ?". 

Steven soupire. "Peu importe. Vous vouliez me dire quelque chose ?"

- Mike vient de rompre. Steven, il faut que vous m'aidiez. Il le faut". 

- Marsha, je suis son avocat, pas un médiateur". 

- Mais je l'aime, vous comprenez. Allez lui parler, Steven". 

- Marsha, je ne comprends pas. Le procès de Mike a lieu dans une semaine, je crois avoir assez de travail comme ça sur le dos pour m'occuper de vos affaires de cœur". Il se radoucit : "Ecoutez, laissons passer le procès et on verra par la suite. Le plus important, c'est de faire sortir Mike de prison, et de l'innocenter". 

Eric Bullock débarque à son tour. "Steven, je vous ai enfin trouvé". 

Steven fronce les sourcils : "Qu'y a-t-il ?"

Eric sourit. "Bonne nouvelle. Notre équipe de détective vient d'arrêter Joseph Pellegrini. Il était à la frontière du Canada". 

Steven se frotte les mains. "Parfait. Dites-leur de le ramener illico à Peyton Place. Je veux l'avoir sous le coude avant le début du procès". 

 

 


guillemetBon sang, ce n'est pas possible". Arnold Franklin, très en colère, jette un presse papier contre le bar de son bureau, faisant voler en éclat verres et bouteilles. 

Julian McKay, son avocat, fait un pas en arrière afin d'éviter un éclat de verre. "Je suis désolé, Arnold. Il était sur le point de passer au Canada". 

Arnold tente de reprendre son calme. "Il faut faire quelque chose, Julian. On ne peut pas laisser Pellegrini témoigner au procès. Il va vouloir sauver sa peau et nous faire plonger". 

Julian hausse les sourcils. "Qu'est-ce que tu suggères ?"

Franklin soupire : "Il n'y a qu'une solution, et tu le sais très bien".

 - Le boulot sera fait. Ne t'inquiète pas".

 - Et qu'il soit fait proprement. Il faut liquider Pellegrini avant le procès".

 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alicia 16/09/2010 15:39


Bon, ce Franklin n'est pas très clair, mais je ne pense pas qu'il soit l'assassin de Russell. Ce serait trop facile, n'est-ce pas ?


Mr. Peyton 16/09/2010 15:41