Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 134 : les inquiètudes de Paula

Betty Anderson et Paula Dixon sortent doucement de la chambre où Steven n'a toujours pas repris conscience. Dans le couloir, les deux femmes s'étreignent. Betty sourit. "Merci d'être venue, Paula. Tu ne peux pas imaginer à quel point ta présence m'aide.

- C'est normal. Depuis le séjour prolongé de Rita à l'hôpital, nous sommes devenues de bonnes amies.

- En parlant de Rita, comment va-t-elle ?

- Elle est sortie de l'hôpital il y a deux jours. En surface, tout semble aller pour le mieux.

- En surface ?

- Elle doit continuer à voir le Dr Stewart. Ses malaises caractérisent un problème que le médecin n'arrive toujours pas à cerner.

- Pauvre Rita…"

Les yeux de Paula se voilent. Betty a l'impression que son esprit est ailleurs. "Paula, quelque chose ne va pas ?"

Paula secoue la tête. "Non… enfin, je ne voudrais pas t'embêter avec ça, tu as déjà assez de problèmes.

- Ne sois pas ridicule, voyons. Tu viens de le dire, nous sommes amies. Si quelque chose te tracasse, dis-le-moi.

- C'est Eric. Je me fais sans doute des idées, mais je l'ai vu tout à l'heure et je le trouve… comment dire… un peu bizarre.

- Bizarre ?

- J'ai l'impression que quelque chose le tracasse. Quelque chose qui n'est pas en rapport avec Steven, je me trompe ? Betty, qu'est-ce qui s'est passé depuis votre départ pour Boston ?"

Betty ne veut pas lui parler du meurtre de Radcliffe et de Franklin. Si Eric juge nécessaire qu'elle soit mise au courant, il le fera. "C'est sans doute à cause de Susan Winter et de son problème avec son mari".

Paula secoue la tête. "Je n'en suis pas si sûre.

- Alors la meilleure des choses à faire est de parler avec Eric.

- Tu as sans doute raison. Betty, je vais allée parler au médecin qui s'occupe de Steven afin de savoir si son état de santé permet un transfert à l'hôpital de Peyton Place".

Les yeux de Betty brillent de reconnaissance envers Paula. "Tu ferais ça ? Ce serait formidable si jamais Steven pouvait être soigné à Peyton Place.

- Je vais faire mon possible. Quitte à faire intervenir le Dr Miles et Mlle Choate. Et tu connais Mlle Choate. Quand elle veut quelque chose…"

Betty sourit intérieurement en se remémorant l'époque où elle était infirmière et où elle était en perpétuel conflit à Esther Choate. "Merci Paula".

Paula quitte Betty pour se rendre à la réception. Betty s'appuie contre le mur en soupirant. Elle se rend compte qu'elle n'a pas dormi depuis près de 24 heures et la fatigue commence à se faire sentir. Elle a besoin de prendre une douche et de changer de vêtements. Elle décide finalement de retourner à sa chambre d'hôtel le temps de se changer.

 

***

 

Betty sort de la douche et se sèche. L'eau saccadée a détendu les muscles de ses épaules et elle se sent mieux. Quelqu'un frappe à la porte. Betty a dit à la réception de la prévenir si elle recevait un appel de l'hôpital. Pensant qu'on vient lui donner des nouvelles de Steven, elle enfile rapidement un pantalon à flanelle rouge et un chemisier blanc. "J'arrive", crie-t-elle depuis la salle de bains.

Elle se précipite vers la porte d'entrée de la chambre d'hôtel et l'ouvre. Elle referme la porte aussitôt qu'elle voit Jack Peyton devant elle. Jack frappe de nouveau à la porte. Betty ne bouge pas. Jack insiste. Betty pince les lèvres et ouvre. "Je ne veux plus te voir". Elle tente rapidement de refermer la porte, mais Jack la coince avec son pied.

"Il faut qu'on parle, Betty.

- On n’a rien à se dire.

- Je te préviens que je resterai devant cette porte tant que tu n'auras pas accepté de me parler.

- Je peux appeler le service de sécurité de l'hôtel.

- Je paie assez cher ma chambre. Je suis un de leur meilleur client. Que veux-tu qu'ils fassent ?"

Betty soupire et se décide à ouvrir la porte en grand. Jack entre. Betty le toise du regard. "Je te préviens, je n'ai pas beaucoup le temps. Dis-moi ce que tu es venu faire ici et qu'on en finisse.

- Comment va Steven ?

- Qu'est-ce que ça peut bien te faire ?

- C'est mon neveu.

- Oh, je t'en prie… arrête ça tout de suite. Tu détestes Steven.

- Oui, mais pas au point de vouloir sa mort. Je regrette qu'il ait eu cette attaque.

- Ce sont les remords qui te font dire ça ? Tu as raison d'être pris de remords. Tu sais pourquoi ? Parce que c'est toi qui a envoyé Steven à l'hôpital.

- Steven est malade du cœur. Il a fait une attaque, il fallait s'y attendre.

- Il a fait une attaque parce qu'il a appris que tu étais le fils de Martin Peyton et d'Hannah Cord, et que tu lui as volé son héritage.

- Je ne lui ai rien volé. La fortune de Martin Peyton est à moi.

- Tu ne connaissais même pas Martin Peyton !

- Ecoute Betty, je ne suis pas venu ici pour parler de Martin Peyton, mais de nous.

- De nous ! Mais il n'y a pas de "nous" !

- Betty, je t'aime.

- Jack, tu ferais mieux de partir. Je vais être clair. Je ne veux plus jamais te revoir, ni même entendre parler de toi. Retourne à Denver avec ta famille, et ne revient plus jamais dans le Massachusetts.

- Betty, tu n'arriveras pas à me faire croire que tu n'as plus de sentiments pour moi après ce que nous avons vécus.

- Tout ce que nous avons vécu n'a été que mensonges, Jack.

- Tu mélanges nos sentiments avec ce qui est arrivé à Steven. Je sais que tu m'aimes encore.

- Je ne t'aime plus, Jack. Je ne suis même pas certaine de t'avoir aimé un jour.

- Ce n'est pas ce que je lis dans tes yeux…"

Betty et Jack se regardent longuement.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article