Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 124 : la course

Steven est au volant de la voiture de location, Betty à ses côtés. Ils approchent du tribunal. Betty est nerveuse. "Crois-tu vraiment que Jack Malone est un tueur professionnel ?".

Steven tourne à droite. "On ne peut rien prouver encore pour l'instant. Mais si l'on réfléchit à la situation, c'est une hypothèse qui se tient.

- Je ne sais pas comment cette histoire va se terminer...

- Si jamais Eric découvre des preuves dans la chambre de Malone, nous préviendrons la police.

- On arrêtera Jack, mais pas Franklin. Et si Franklin court toujours, nous serons en danger, n'est-ce pas ?

- Il faut espérer avoir assez de preuves pour confronter Franklin et l'envoyer en prison.

- Si Franklin est effectivement un parrain de la mafia, ça ne sera pas facile.

- Nous n'en sommes pas encore là. Procédons par ordre : d'abord le verdict sur le testament, et ensuite, on s'occupe de Malone et Franklin".

 

***

 

A quelques rues de là, Eric se penche vers le chauffeur du taxi. "On ne peut pas aller plus vite ?"

Le chauffeur fait signe que non de la tête. "Désolé, M'sieurs, je respecte le code de la route".

Eric peste intérieurement contre le chauffeur. Il fallait qu'il tombe sur un chauffeur soucieux de respecter la sécurité routière. Il ne peut s'enlever de l'esprit ce qu'il vient de découvrir sur Jack Malone. Steven, il faut absolument le prévenir. Il pensait que ce qu'il allait découvrir sur Jack ferait l'effet d'une bombe. Il ne s'est pas trompé.

 

***

 

Steven et Betty entrent au tribunal. Steven fait un signe de tête à Billy Kennerly - l'avocat qui défend le testament de Martin Peyton – puis va s'asseoir à sa place. Betty prend place juste derrière lui, au premier rang.

La juge arrive. Tout le monde se lève. L'homme de loi s'assoit, et les autres en font autant. La juge commence. "Mr Cord. Mr Kennerly. J'ai bien évidemment étudié avec un grand soin le dossier du testament de Martin Peyton. Il est vrai que chaque partie avait des arguments pour le moins convaincants. Cependant, le dossier de Mr Cord est d'une solidité à toutes épreuves. Il apparaît clairement, au vu des témoignages, que Martin Peyton était un vieil homme aigri, affaiblie par la maladie, et ses agissements font montre d'une incapacité mentale à décider. J'ai donc décidé de donner raison à Mr Cord. Le testament est donc nul et non avenu…"

Steven Cord est soulagé. Il regarde Betty et offre un sourire de triomphalisme. Un sourire qui s'efface lorsque la juge poursuit. "Cependant, je ne puis déclarer Mr Cord bénéficiaire des biens de Martin Peyton".

Steven se lève. "Votre Honneur, je ne comprends pas…

- … Vous allez comprendre, Mr Cord. Laissez-moi juste le temps de m'expliquer". La juge toussote, puis poursuit : "Lorsque j'ai clos le dossier, il ne faisait aucun doute pour moi que l'héritage en question devait être légué aux héritiers directs de Martin Peyton la réclamant, c'est-à-dire vous, Mr Cord. Cependant, hier soir, un fait nouveau est intervenu".

La juge regarde l'heure sur l'horloge suspendue sur le mur, en face de lui. Puis il se tourne vers l'huissier et lui fait un signe de tête. L'huissier se dirige vers la porte donnant accès au bureau du juge.

Pendant ce temps, la juge poursuit. "Mr Cord, un événement inattendu, et qui sera – je pense – perturbant pour vous, est intervenu".

L'huissier ouvre la porte et fait signe à quelqu'un se trouvant dans le bureau. Steven est en nage. Pour la première fois depuis le début de ce procès, il prend peur. Il sent que la situation lui échappe.

Il se lève d'un bond lorsqu'il voit l'homme entrer dans le tribunal, escorté par l'huissier. Jack Malone. Betty se lève à son tour. Tout semble tourner autour d'elle. Steven n'arrive pas à réaliser ce qui se passe. "Jack Malone. Mais qu'est-ce qu'il fait ici ? Ce procès ne le concerne pas".

Jack parvient près de Steven. "Détrompez-vous, mon cher Steven". Il jette un œil sur Betty et incline la tête pour la saluer, tout en souriant.

Steven reprend : "Votre Honneur. Il me semble que vous ne connaissez pas Jack Malone. C'est un criminel et…"

Jack l'interrompt. "N'en dites pas plus, Cord. Je pourrais vous poursuivre pour calomnie".

Betty, elle, ne dit rien. Elle est absorbée par une spirale invisible qui l’enveloppe dans une forme de léthargie.

La juge lève les bras. "S'il vous plaît, Messieurs. Comportez-vous comme des hommes respectables. Mr Cord, je ne sais pas de quoi vous voulez parler.

- Je parle de Jack Malone et de ses agissements".

La juge regarde son dossier. "Malone ? Ce n'est pas le nom que j'ai sous les yeux.

- C'est évident, votre honneur. Dans le cadre de son métier, on est obligé d'avoir plusieurs noms."

La juge commence à s'énerver. "Ecoutez, Mr Cord. Je ne comprends rien à votre charabia".

Jack s'approche de Steven. "Pardonnez Mr Cord, Votre Honneur. Je me suis fait passer pour quelqu'un d'autre, en effet. Je ne voulais pas qu'il découvre ma véritable identité, pas avant maintenant en tout cas". Il sourit à Steven. "Permettez-moi donc de me présenter. Mon nom est Peyton. Jack Peyton".

Betty croit défaillir. Steven sent son cœur se serrer. Son visage est livide. De la sueur perle sur son front. "C'est impossible", finit-il par murmurer.

Avec délectation, Jack Peyton assène un dernier coup à Steven en disant : "Je suis le fils de Martin Peyton".

Betty sent ses jambes se dérober sous elle et s'évanouie.

 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article