Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 662. La peur au ventre

hospital

 

« Bonjour, Mme Fullerton.

Une jeune infirmière entra dans la chambre de Paula, tandis qu’elle était en train de faire sa valise.

Paula se tourna vers elle et rectifia : « Dixon.

Il n’était plus question pour elle de porter le même nom qu’un assassin.

L’infirmière rougit. « Excusez-moi, Mlle Dixon. Je vous apporte ceci. Vous connaissez le règlement. »

Elle poussait une chaise roulante. Paula fit oui de la tête. L’infirmière lui sourit. « Je passe vous prendre dans dix minutes.

- Ca sera parfait, merci.

L’infirmière s’en alla au moment où entra Betty Cord.

Betty la salua d’un signe de tête, puis alla embrasser son amie. « Comment vas-tu ?

Paula avait un bras en écharpe, suite à la chute qu’elle avait faite lorsqu’elle était ligotée sur une chaise. « Physiquement, ça va.

- J’en conclue qu’au niveau moral, ce n’est pas le top.

Paula soupira et s’assit sur le lit. « Comment ai-je pu être aussi idiote, Betty !

- Tu ne pouvais pas savoir.

- Cet homme n’a pas arrêté de me harceler il y a sept ans. C’est même pour ça que j’ai quitté mon poste d’infirmière. Et comme une gourde, je me marie avec lui !

- Il a dupé tout le monde. Moi aussi je pensais qu’il avait changé.

En fait, c’était faux. Et Paula le savait. Betty n’avait jamais supporté Cal, mais pour son amie, elle avait consentie à faire des efforts.

Paula ne put réprimer une larme. « Je me sens si sale…

Instinctivement, Betty la prit dans ses bras. « Tu n’as pas à te sentir responsable.

- Je voudrais qu’il aille griller en enfer.

- Je sais.

- Est-ce que… est-ce qu’il a été arrêté.

Betty baissa les yeux. Il était temps de lui dire la vérité. « En fait… non.

- Comment ça, non ?

- Il s’est enfuit.

Paula était abasourdie par cette nouvelle. « Quoi ?

- La police le recherche, mais pour l’instant, il est introuvable.

La panique saisit Paula. « Ça veut dire qu’il peut débarquer d’un moment à l’autre.

- Tu n’as rien à craindre, la rassura Betty. Tu viens chez nous. Pas question que tu te retrouves seule chez toi.

Paula n’émit pas de protestation. Elle avait trop peur de rester seule. Cal pouvait revenir terminer le travail qu’il avait confié à Marsha.

Betty lui sourit. « En plus, notre maison est plain-pied, ça t’évitera de tomber encore une fois dans l’escalier.

Paula afficha un sourire triste. C’était la version officielle. Elle était tombée d’un escalier. Elle aurait bien aimé dire la vérité à Betty, mais elle avait juré de se taire.

Elle songea alors à une chose importante. « Mais si Cal est en fuite, comment vais-je faire pour divorcer ?

- Ne te tracasse pas pour ça, Paula. Steven va s’occuper de tout. Toi, tu ne penses qu’à toi et ton bien-être.

Paula se sentit mieux. Heureusement qu’elle avait des amis sincères sur qui elle pouvait compter.

Son bien-être. Elle devrait aller bien. Cal a été démasqué, son cauchemar était terminé. Alors pourquoi avait-elle la sensation que ce n’était qu’un répit ? Pourquoi avait-elle le sentiment que rien n’était fini ?

 

 


 

à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 17/02/2014 19:48

Que l'angoisse nous étreint aussi, la situation présentée de la sorte :-/

Mr. Peyton 17/02/2014 20:36



Comme le dit le proverbe : Cal encore en liberté, soucis assurés