Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 657. Une petite boite

maison falaise

Lisa Peyton gara sa voiture juste derrière celle de Paula Fullerton, devant la maison de la plage.

Elle était remontée contre sa patronne et prévoyait de lui dire qu’elle n’était pas sa coursière personnelle. Elle était employée comme secrétaire et c’était déjà amplement suffisant.

Elle sortit de sa voiture en claquant la porte et passa le portail blanc donnant sur le jardin.

Marsha était agenouillée près d’un parterre de petites fleurs blanches dont Lisa ignorait totalement le nom.

Lorsqu’elle la vit, Marsha se redressa et lui sourit. « Ce sont des perce-neiges, c’est la période idéale pour la floraison.

Lisa se fichait bien de savoir qu’elle était la bonne période de floraison de ces petits machins blancs. « Où est Paula ?

- A l’intérieur. Elle vous attend.

Lisa fronça les sourcils. Quelque chose n’allait pas dans l’attitude de Marsha Russell. Elle était reconnaissante à sa fille de l’avoir disculpée du meurtre d’Elby, mais Marsha lui donnait froid dans le dos, sans qu’elle puisse expliquer véritablement pourquoi.

Marsha ouvrit la porte de la maison et laissa passer Lisa en premier. Elle fut surprise par l’obscurité. Les volets étaient fermés et la faible lumière qu’il y avait dans le salon venait de la porte d’entrée ouverte.

Puis la porte se referma et avec elle, toute lumière disparut. « Vous devriez ouvrir vos volets, il fait…

Lisa n’eut pas le temps de terminer sa phrase. Elle entendit le cliquetis de la serrure. Marsha venait de fermer la porte à clé. Une sourde appréhension saisit Lisa. « Qu’est-ce que vous faites ?

Marsha ne répondit pas. Lisa sentit une boule se former dans la gorge. Mais elle sentit également autre chose. Quelque chose dans l’air. Elle renifla et la panique s’empara d’elle.

De l’essence.

Une forte odeur d’essence lui piquait les narines. Puis doucement ses yeux s’habituèrent à la pénombre et elle distingua une forme humaine assise sur une chaise, les pieds et les poignets entravés par une corde, et un ruban adhésif sur la bouche. La forme remuait et gémissait.

Paula.

Lisa se tourna vers Marsha. « Mais enfin que se passe-t-il ?

Marsha la regarda d’un air sévère. « Vous vous posez vraiment la question ?

Lisa courut vers Paula, lui arracha le ruban adhésif. La prisonnière prit une grande respiration par la bouche pour emplir ses poumons d’air. Lisa voulut détacher Paula de ses liens, mais Marsha intervint. « Ne faites pas ça !

Lisa leva la tête vers Marsha. « Ah oui ! Et qui va m’en empêcher ? Vous peut-être ?

- Vous ne sentez pas une odeur bizarre ?, demanda Marsha.

- Elle a aspergé la maison d’essence, expliqua Paula.

Lisa s’avança vers Marsha. « Vous êtes folle ! Qu’est-ce que vous voulez à la fin ?

Marsha sourit et répondit à la question de la manière la plus simple possible : « Vous tuer. »

Elle sortit de sa poche une boite d’allumettes.

Lisa leva une main pour tenter de calmer Marsha. « Ecoutez, nous allons discuter tranquillement toutes les trois. Mais avant cela, vous allez poser cette boite d’allumettes, d’accord ?

Au lieu d’obéir à Lisa, Marsha sortit une allumette de la boite. Lisa sentit des gouttes de sueur perler sur son front. « Ne faites pas ça.

- Laissez Lisa en dehors de ça ! Laissez-là partir, elle n’a rien à voir avec ça !, ordonna Paula.

- Au contraire ! Elle est votre complice.

Lisa secoua la tête sans comprendre. « Qu..quoi ? Mais complice de quoi ?

- Ne faites pas l’innocente, je sais tout.

Malgré la panique de terminer en barbecue, Lisa se mit en colère. « Et vous savez quoi, au juste !

- Marsha pense que j’ai une liaison avec son mari », expliqua Paula.

Lisa haussa les sourcils. « Ce que moi, j’aimerais bien savoir, c’est ce que je fais ici !

Marsha explosa. Elle s’approcha si près de Lisa que cette dernière recula. « Espèce de sale hypocrite ! Paula vous a demandé de faire le sale boulot à sa place !

Lisa se retourna vers Paula, sans comprendre.

« Cal m’a tout raconté », lâcha la femme du médecin.

Aussitôt, Lisa sursauta. « Cal ! C’est un cauchemar. Qu’est-ce que Cal vient faire dans cette histoire ?

- Arrêtez de me prendre pour une imbécile ! Paula vous a embauché pour me tuer !

- Je ne sais pas ce qu’a bien pu vous dire Cal, mais c’est faux. Cal est coupable du meurtre d’Elby.

Marsha émit un rire sans joie. « Vous voulez lui faire porter le chapeau.

- C’est la vérité, Marsha. Il est sans doute déjà en prison. Vous pouvez téléphoner à la police, elle vous le dira.

- Paula veut se débarrasser de moi et c’est à vous qu’elle a laissé le soin de m’éliminer. Mais heureusement que Cal était là pour me prévenir. Il m’a tout raconté. Votre plan a échoué. Parce que c’est moi qui vais vous tuer. Toutes les deux.

Marsha craqua l’allumette.

 

 


 

à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 07/02/2014 19:24

Noooooooooon !!!

Que quelqu'un arrive, le facteur, le petit scout avec ses chocolats... Steven... !

Mr. Peyton 09/02/2014 10:33



C'est connu : c'est toujours quand on a besoin de quelqu'un qu'on ne trouve personne