Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 642. Une découverte capitale

tw-image

 

Ce travail était la chose qu’elle détestait le plus au monde après Cal Fullerton.

Lisa Peyton tapait une facture qu’elle avait dû refaire une troisième fois après avoir bourré les deux premières de « typex », le produit miracle qui supprime les fautes de frappes d’une machine à écrire.

Lisa Peyton détestait son travail, mais elle en avait besoin pour vivre, et elle remerciait secrètement ses deux ex-associées Paula et Betty de le lui avoir fourni.

Grâce à son salaire, elle avait réussi à louer l’appartement situé au-dessus de la pharmacie et qu’occupaient Norman et Rita Harrington il y a quelques années.

Il ne lui restait plus qu’à se rapprocher de ses enfants, mais la tâche s’avérait ardue, surtout pour Colleen qui ne voulait plus la voir.

Tout en tapant les chiffres sur la machine à écrire, elle cherchait un moyen d’approcher sa fille, une excuse pour la voir.

Mais Lisa Peyton dû arrêter là ses réflexions, car l’homme qu’elle détestait le plus au monde sortit de l’ascenseur, s’approcha d’elle en souriant et lui lança ironiquement : « Lisa Peyton derrière une machine à écrire, je viens de pénétrer dans la quatrième dimension.

Lisa se raidit. Le fait de se retrouver devant l’homme qui l’a fait accuser d’un meurtre que lui-même a commis avait de quoi vous secouer.

Elle décida cependant de se ressaisir. « Qu’est-ce que tu viens faire ici ?

- Certainement pas prendre de tes nouvelles ! Je viens voir ma femme.

- Elle est sortie.

- Et elle revient quand ?

- Alors ça, je n’en sais rien et je m’en moque.

- Je peux l’attendre ?

- Tu peux aussi aller au diable, si tu veux. C’est là qu’est ta place.

Cal s’approcha de Lisa et instinctivement, elle eut un mouvement de recul. Cal sourit, ravit de voir qu’il arrivait à dominer la situation. « Lisa, tu ne crois pas qu’il serait temps de faire la paix et d’oublier toute cette histoire ?

- Oublier que tu es un assassin ? Oublier qu’à cause de toi j’ai été enfermée pendant cinq ans dans une prison insalubre ? Oublier qu’à cause de toi j’ai perdu l’affection de mes enfants ?... Ton sens de l’humour est à revoir. Si tu veux attendre Paula, attends-là dans son bureau parce que je n’ai pas envie de te savoir dans la même pièce que moi.

Cal haussa les sourcils et préféra ne pas répondre. Il alla directement dans le bureau de Paula.

 

documentsEn parcourant du regard le bureau de Paula, Cal dû admettre qu’elle avait bon goût pour la décoration. Il avait déjà eu un aperçu avec la déco de leur maison où Paula était parvenue à marier les couleurs à la perfection. Son bureau était tout aussi impeccablement orné.

Et Paula était une femme très ordonnée. Seul un dossier était ouvert sur son plan de travail.

Cal fronça les sourcils. Ce type de dossier, il le connaissait. Il le connaissait même très bien.

Il parvient près de la table et découvrit qu’il s’agissait d’un rapport de garde de l’hôpital. Pourquoi diable Paula avait-elle ce document dans son bureau ?

Il prit le dossier et son sang ne fit qu’un tour lorsqu’il comprit qu’il avait dans la main le rapport des gardes de nuit de l’année 1972. Sur ce rapport étaient consignées les activités des gardes de nuit, avec le nom du médecin de garde.

Que cherchait Paula ?  A savoir s’il était de garde la nuit du meurtre ? La garce ! Elle lui avait fait son numéro de charme, lui avait fait croire qu’elle était de son côté. Mais elle voulait le piéger. Elle voulait le pousser à avouer son crime !

Cal ressentit une pointe d’admiration pour sa femme. Elle s’était jouée de lui et avait parfaitement réussi à l’embobiner. Il avait été sur le point de tout lui avouer, pensant qu’elle allait lui pardonner, qu’elle allait le soutenir.

Quel idiot il avait été !

Il posa le registre. Cette nuit-là, Cal devait être de garde, mais il s’était fait remplacé par un collègue. Paula voudrait certainement lui parler. Pas de chance pour elle, ce médecin avait été muté à Seattle.

Mike Rossi devait être certainement au courant des agissements de Paula. Voilà pourquoi cette folle de Marsha les voyait souvent ensemble. Rossi et Paula complotaient pour tenter de le confondre.

Cal émit un petit rire nerveux. Paula avait lamentablement échoué. Son plan ne fonctionnera pas.

Cal y veillerait.

Oui. Cal Fullerton allait veiller à ce que Paula ne soit plus jamais un obstacle pour lui.


à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 13/01/2014 19:32

Eh ben... Lisa a fait un coup de six !
Quel plan machiavélique va sortir de ce cerveau malade ?

Mr. Peyton 14/01/2014 14:11



Rien de bon, si tu veux mon avis