Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 638. Le rôle de sa vie

16970 CS

 

Ce soir-là, Paula Fullerton rentra chez elle la peur au ventre. Elle avait répété mentalement les différentes étapes de ce que serait sa soirée avec son mari Cal.

Et maintenant que l’heure fatidique approchait, elle se demandait si elle serait à la hauteur de la tâche qu’elle voulait accomplir.

Fébrilement, elle rangea les commissions, se fit couler un café (elle aimait en siroter un avant le repas de soir), et entreprit de faire le repas. Au menu, une viande rouge accompagnée de pommes de terre rissolées au romarin.

 

La table était dressée lorsque Cal Fullerton rentra chez lui. Il était fatigué. L’absence d’un de ses collègues lui avait fait enchaîner deux opérations successives.

Autre objet de concentration pour Cal : Carolyn Russell. Cette petite peste n’avait de cesse de vouloir découvrir la véritable identité du meurtrier d’Elby. Si elle venait fourrer son nez là où il ne fallait pas, il était fichu. Pour l’instant, rien ne permettait à la police de rouvrir l’enquête, mais si la jeune avocate retrouvait Walker, il risquait gros.

Il avait déjà tué, il n’hésiterait pas à tuer de nouveau s’il voyait le danger approcher de trop près.

Au salon, il découvrit Paula attablée. Elle lui sourit faiblement. « Bonjour chéri. Bonne journée ?

- Je suis exténué et bien content de rentrer. Ca sent super bon.

- Mets-toi vite à table avant que cela ne refroidisse.

Cal monta rapidement se changer et se rafraîchir avant de s’asseoir en face de Paula et de commencer à déguster le repas.

Il était délicieux. Paula était une cuisinière hors pair. Il lui parla de son travail d’aujourd’hui et des sujets d’actualité comme l’assassinat tout récent de George Moscone et Harvey Milk.

Au fur et à mesure de la conversation, il décela chez Paula une attitude particulière. Son épouse semblait préoccupée. Il fronça les sourcils. « Paula, est-ce que tout va bien ? »

 

Le moment était venu. Paula sentit des gouttes de sueur perler de son front. Ce n’était pas bon signe. Il fallait qu’elle se ressaisisse.

Elle lui sourit timidement. « Pas vraiment.

Cal semblait inquiet. « Que se passe-t-il ?

Paula hésita, puis secoua la tête. « Non, rien, je ne vais pas t’embêter avec ça.

- Paula, dis-moi ce qui ne va pas…

Elle haussa les épaules. « Ce n’est sans doute rien…

- Quelque chose te tracasse et j’aimerais que tu m’en parles.

- C’est absurde. Je dois me faire des idées. Il se trouve que j’ai surpris une conversation aujourd’hui, entre Betty et Steven.

Cal se détendit. « C’est sans doute cette nouvelle détective qui met la pagaille dans leur couple. Remarque, elle est plutôt jolie. Pas aussi jolie que toi, bien sûr.

Paula ne voulut pas déconcentrer Cal et ajouta rapidement. « Ca n’a rien à voir avec KC. Ils parlaient de l’assassin du docteur Elby.

Elle vit Cal se raidir, puis se reprendre. « Lisa ? Qu’est-ce qu’ils ont dit sur elle ?

- Pas Lisa. D’après ce que j’ai compris, ils ont un autre présumé coupable en vue.

Cal tenta de garder son calme, mais Paula voyait bien qu’il s’agitait. « Chérie, Lisa m’a avoué avoir tué Linden Peyton et Elby. Tu me crois, n’est-ce pas ?

Paula sourit. « Bien sûr, je ne vois pas pourquoi tu mentirais. Cependant…

Elle hésita. Cal se pencha en avant pour l’encourager. « Cependant ?

- Il paraît qu’ils ont des preuves de l’innocence de Lisa. Du coup, les soupçons se portent sur toi.

- Sur moi !

- Tu as dit sous serment que Lisa t’avait avoué son crime. Elle l’a toujours niée. Et comme ils détiennent la preuve de son innocence…

Cal s’agita. Paula ne voulait surtout pas qu’il commence à parler maintenant. Elle ajouta rapidement. « Cette peste de Lisa ! Mais Cal, j’ai peur pour toi. J’ai peur qu’elle arrive à ses fins et qu’ils t’inculpent. Je ne le supporterai pas. Je t’aime, Cal.

Cal baissa la tête. Paula reprit. « Je suis de ton côté. Il faut que tu me croies. Dis-moi ce que je peux faire pour t’aider. Je t’en prie. A deux, on pourra s’en sortir.

Paula attendit la réaction de Cal. Tranquillement, Cal sourit et engloutit un morceau de viande avant de dire. « Je n’ai pas besoin de ton aide, Paula. Ne t’inquiète pas, ils n’ont aucune preuve contre moi.

 

***

 

C’est une Paula frustrée qui rendit visite à Mike Rossi le lendemain matin à la maison de la plage.

Ils étaient dans le salon. Mike servit une tasse de café à Paula. « Ce qu’il a dit ne prouve rien.

- Pourtant, la façon dont il l’a dit…

- La façon n’entre pas en ligne de compte, Paula. Il faut vous rendre à l’évidence, nous n’avons aucune preuve matérielle de la culpabilité de Cal. Et il le sait très bien.

- Il y a le témoignage de Lisa.

Mike sourit. « Paula, soyez sérieuse. Même vous n’y avez jamais crue, à ce témoignage.

- Jusqu’à récemment.

- Ecoutez, vous devriez prendre vos distances avec Cal. Je sais que Steven travaille sur l’affaire, avec Carolyn. Il faut leur faire confiance. Ils vont trouver le fin mot de l’histoire et Cal ira en prison pour meurtre. En attendant, quittez-le.

Paula se leva. « Je ne peux pas, Mike.

- Vous êtes en danger…

- Il ne me fera rien.

Mike posa un regard insistant sur Paula. Pendant quelques secondes, ils se regardèrent sans rien dire.

Et puis la porte s’ouvrit et Marsha Russell entra, un sachet de commission dans les mains.

Elle regarda Mike et Paula. Puis elle lâcha le sac qui vint exploser sur le sol, dispersant les produits alimentaires sur la moquette.

Marsha se dirigea d’un pas décidé vers Paula. « Que faites-vous ici ?

Surprise, Paula ne sut que répondre. Marsha poursuivit. « Je sais ce que vous êtes en train de faire.

Mike crut bon d’intervenir. « Marsha, écoute…

Mais Marsha lança un regard assassin à son mari. « Toi la ferme !

Elle se tourna de nouveau vers Paula, qui prit peur en voyant ses yeux sortir de ses orbites.

Marsha cracha : « Vous êtes en train de séduire mon mari, mais je ne vous laisserai pas faire. Espèce de sale petite perverse.

Marsha gifla Paula, qui accusa le coup.

Mike se mit en colère. « Marsha, mais tu as perdu la tête !

- Ça t’arrangerait bien que je perde la tête ! Tu pourrais me renvoyer à l’hôpital psychiatrique et t’afficher avec ta putain !

C’en était trop pour Paula qui contourna Marsha et s’enfuit de la maison.

Mike jeta à Marsha un regard froid. « Je ne te reconnais plus.

Puis il partit. Marsha se rendit compte qu’elle était allée trop loin et voulut retenir son mari. Elle l’agrippa par la manche. « Mike, Mike, je t’en prie…

Mais il se dégagea avec force. Il entra dans sa voiture et démarra. Marsha pleurait et courut derrière la voiture jusqu’à ce que celle-ci disparaisse dans la brume matinale.


à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 16/12/2013 21:34

Oufff... au moins tout s'est bien passé, même si Paula n'est pas plus avancée :-)
Marsha inquiète un peu... pourvu qu'elle ne perde pas l'équilibre qu'elle avait mis tant de temps à retrouver :-(

Mr. Peyton 17/12/2013 22:17



Quand même si, Paula est un peu plus avancée, puisque Cal lui dit : "ils n'ont aucune preuve contre moi"... c'est un demi-aveux.