Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 633. La vie n'est pas un conte de fée

manoir peyton automne

Appuyée contre une grille du manoir des Peyton, Selena Cross attendait sa mère.

Son esprit avait imprimé la scène de l’avant-veille et la jeune fille revivait avec angoisse chaque instant de l’affrontement qu’elle avait eu avec son beau-père.

Lucas Cross s’était réveillé le lendemain matin avec un mal de tête carabiné et n’ayant visiblement plus aucun souvenir de ce qui s’était passé.

Mais Selena, elle, s’en souvenait et s’en souviendrait encore longtemps. Elle savait que son beau-père cherchait à avoir des relations malsaines avec elle et elle devra dorénavant être sans cesse sur ses gardes.

Selena sentait une colère contenue depuis sa mésaventure. Une colère qui se dirigeait contre une personne en particulier.

Nellie finit par sortir de chez les Peyton et dandina sa lourde carcasse dans l’allée bordée de cyprès. Elle avait sur elle un vieux manteau rapiécé qui datait de l’année où Joey était né. Un manteau que Constance Carson lui avait offert lorsqu’elle avait vu Nellie enceinte, grelottant de froid tandis qu’elle faisait le ménage chez elle.

« Allez, viens ma fille ! On n’a pas le temps de traîner. Faut aller voir Ma’me Cymes, elle a du boulot pour nous. Faut qu’on brique son parquet. Elle a du monde qui vient demain. A deux ça ira plus vite !

Selena suivit sa mère. « Tu n’as rien fait.

- Qu’est-ce que tu racontes ?

- La dernière fois. Quand Lucas s’est jeté sur moi, tu n’as rien fait.

- Raconte pas d’histoires.

- J’avais besoin de ton aide. Il allait me faire du mal et tu n’as rien fait.

- Arrête de parler, tu marcheras plus vite. On n’a pas que ça à faire.

- Je sais pourquoi tu n’as rien fait.

- Les hommes, tous des salauds ! Tu devrais le savoir depuis le temps que je te le rabâche.

- Tu pensais que s’il me touchait, il ne te ferait rien à toi. C’est ça, hein ? Tu t’es dit qu’il aurait eu sa dose avec moi et toi, tu passerais une nuit tranquille.

- Tous des salauds, répétait Nellie.

La colère de Selena explosa. « Arrête de répéter toujours la même chose ! Regarde-toi, tu es pathétique. Tu te tues au travail pour un mari qui ne fait aucun effort pour en trouver un. Il vit à tes crochets et tu te laisses faire. Il dépense tout ton salaire dans les bars, il te traite comme une moins que rien et…

Mais Selena n’eut pas le temps de terminer son laïus. Nellie se tourna vers elle et l’empoigna par les cheveux. Ses yeux d’habitude hagards lui jetaient un regard rempli de colère. « Espèce d’idiote ! Je me tue au travail. Ouais je me tue au travail pour vous faire bouffer, toi et ton frère. J’en ai rien à foutre de Lucas et j’espère qu’il va crever à force de boire comme un trou. Mais j’ai pas le choix. Je dois bosser pour vous faire vivre. C’est pas ton salaire de misère au magasin qui va remplir le ventre de Joey. Alors arrête de te plaindre. T’apprendras que la vie, elle est comme ça. La vie, c’est pas un conte de fée et toi, t’es tout sauf une princesse.

A mesure que Nellie parlait, elle tirait davantage sur les cheveux de Selena au point que la jeune fille, grimaçante, pleura de douleur.

Nellie finit par la lâcher. « Allez viens, on va être en retard.

 

***

 

23-Route-en-penteKC Reid et Steven Cord descendaient lentement la pente menant à l’endroit où Carolyn Russell avait eu son accident. Ils portaient des gants en caoutchouc et des sacs en plastique recouvraient leur chaussure.

Steven soupira. « Je ne vois pas ce que vous pensez trouver de plus.

- Un indice, Steven… un indice. Il n’y avait rien dans la voiture ?

- Non, l’inspecteur Summerset me l’a confirmé.

- Steven, est-ce que vous pensez Lisa Peyton innocente du meurtre d’Elby ?

- Maintenant, oui. Carolyn est une fille intelligente. Elle a suivi son instinct et maintenant, elle est à l’hôpital entre la vie et la mort. J’aurais dû l’écouter…

- Vous pensez donc que son accident n’en est pas un ?

- Carolyn me l’a dit. Les freins ont été trafiqués. La voiture est partie en expertise. On en saura plus dans quelques jours.

Il s’interrompit un instant, puis reprit : « Et vous, que pensez-vous de cette affaire ?

- Je ne connais pas suffisamment le dossier pour avoir une opinion. Pour l’instant, vous m’avez chargé de récupérer un rapport d’autopsie, et c’est ce que je vais faire.

Steven sourit. « Vous semblez sûre de vous, KC Reid.

- Nous y voilà. Nous avons de la chance, le sol est boueux.

KC et Steven s’arrêtèrent près d’un arbre. Celui que Carolyn a percuté. Aussitôt, KC observa minutieusement les lieux et décréta très rapidement : « Quelqu’un est venu avant nous. Regardez !

KC montrait des traces de semelles sur la boue. « Vous avez trois sortes d’empreintes : celle des secouristes, ici. Vous voyez, elles sont moins profondes, donc ce sont les moins récentes. Ensuite, vous avez les empreintes des dépanneurs qui ont rapatrié la voiture. Elles sont ancrées plus profondément dans la terre, ce qui signifie qu’elles sont moins récentes que les autres. Montrez-moi vos chaussures ?

Etonné, Steven enleva le plastique et KC observa minutieusement ses semelles. Puis elle indiqua des traces de pas sur la boue. « Parfait, voilà vos empreintes à vous lorsque vous êtes venu à la recherche du rapport. Maintenant, regardez ici.

KC désigna d’autres empreintes. « Une quatrième série d’empreintes. Cela veut dire que quelqu’un est venu ici, et probablement avant tout le monde.

- Quelqu’un qui a récupéré le rapport d’autopsie alors que Carolyn gisait encore dans la voiture ?

KC continuait d’inspecter les lieux. Steven admira sa concentration et sa façon de procéder. KC fit un signe à Steven, qui s’approcha d’elle. Elle retira d’une branche d’un arbre un morceau de tissu de couleur rouge. « Ce bout de tissu n’appartient pas à l’uniforme des sauveteurs, et s’il n’appartient pas non plus aux vêtements des dépanneurs…

- Les dépanneurs avaient des blouses vertes. Ça signifie donc…

- Que ce morceau de tissu appartient à notre voleur de rapport.

 


 

à suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 06/12/2013 20:25

Hélas, elle sont nombreuses les mères à fermer les yeux :'(
Par contre KC a dû passer des heures devant Rin-Tin-Tin, pour pouvoir analyser comme ça les empreintes :-D

Mr. Peyton 08/12/2013 12:52



Je le sens bien quand même... KC risque de faire bouger les choses 


Quant à Nellie...je n'ai qu'un émoticone à dire :