Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 631. Dans la forêt

chene

 

 

Selena Cross avait mal à l’épaule à force de soutenir son beau-père Lucas. Ivre, il venait de déclencher une bagarre à la Taverne d’Ada Jacks.

 

Joey, le demi-frère de Selena, qui jouait avec ses copains dans le square, avait entendu des voix s’élever de la Taverne. Il s’était approché et avec vu Mme Jacks demander à Lucas de partir. Comme les Cross n’avaient pas le téléphone, Joey avait ses jambes à son cou et avait sprinté jusqu’à leur maison de Grave Street, afin d’avertir Selena.

 

Le récit de Joey n’avait pas ému Nellie Cross qui avait continué à coudre un ourlet pour Maggie Carson (elle avait obtenu un dollar pour ce travail).

 

Selena, malgré l’aversion qu’elle avait envers son beau-père, était allé le chercher

 

Lorsqu’elle était entrée dans la Taverne, Lucas avait déjà mis chaos un autre ivrogne.

 

Selena avait senti les regards curieux se porter sur elle tandis qu’elle avançait parmi les rangées de tables, droit vers son beau-père. « Allez viens, faut pas rester là », avait-elle dit.

 

Elle avait regardé Ada Jacks et n’avait pas aimé le regard compatissant qu’elle avait vu dans ses yeux. Elle avait saisi son beau-père par le bras et l’avait poussé jusqu’à la sortie. Lucas avait hurlé à l’ivrogne qu’il avait mis chaos qu’il allait le retrouver et lui faire la peau. Selena, de son côté, se fichait bien de savoir ce qui avait déclenché la bagarre. Tout ceci n’était qu’ histoires d’ivrognes, qui ne regardaient que les ivrognes.

 

Maintenant, Selena traînait son beau-père jusqu’à Grave Street. Ils étaient dans la forêt qui séparait le bidonville de Peyton Place.

 

Selena n’avait qu’une hâte, c’était parvenir à la maison en tôle, s’effondrer sur son lit et sombrer dans un sommeil sans rêve.

 

Selena ne rêvait plus de Natacha Rostov et du beau prince Alexandre. Elle s’était faite une raison. Elle avait perdu sa seule véritable amie, Colleen Peyton. Dorénavant, elle s’interdirait d’avoir des amies. Sa vie ressemblerait à celle de sa mère : terne, sans joie… elle ne vivrait pas, elle survivrait.

 

Selena eut de plus en plus de mal à soutenir Lucas. Elle était épuisée et devait marcher dans une boue collante.

 

Lucas tomba dans la mare de boue. Selena soupira. « Allez, debout… lève-toi ».

 

Lucas fit un effort pour se redresser. Debout devant Selena, il avait du mal à tenir sur ses jambes. Mais là n’était pas le problème. Le problème, c’était ce regard lubrique. Le même qu’il lui avait lancé la dernière fois, alors qu’ils étaient seuls dans la maison, avant l’arrivée de Joey et sa mère.

 

Le cœur de Selena se souleva. Elle éprouvait un réel dégoût pour cet homme qui était censé se comporter comme un père, mais qui n’avait d’yeux que pour ses formes généreuses.

 

Selena pouvait voir ses yeux briller d’excitation dans le noir. « T’es rudement belle, ma Selena », balbutia-t-il.

 

« Dépêche-toi, on est bientôt arrivés. T’arrive à marcher tout seul ?

 

- T’es devenue une vraie femme maintenant.

 

Selena avait peur, mais elle réprima ses tremblements et tenta de parler d’une voix claire et autoritaire. « Arrête ton baratin et mets-toi en route, je suis fatiguée.

 

Lucas approcha sa main droite du sein gauche de Selena. « Laisse-moi toucher.

 

Elle lui tapa sur les doigts. « Arrêtes tes bêtises !

 

Mais Lucas n’arrêta pas ses bêtises. Il s’approcha d’elle et serra ses bras autour de sa taille. Selena se débattit. Dans son malheur, elle avait de la chance. Le taux d’alcoolémie de son beau-père lui permet de se détacher rapidement de lui. Cependant, Lucas était pareil à une bête en rut. Il se précipita sur elle.

 

Selena rassembla toutes les forces qui lui restait et couru aussi vite qu’elle pouvait. Elle se retournait régulièrement pour voir que Lucas la poursuivait.

 

Elle arriva enfin à la maison, Lucas sur ses pas. Elle ouvrit la porte avec fracas et s’engouffra à l’intérieur. Elle voulut fermer la porte, mais n’en eut pas le temps, Lucas était déjà devant l’ouverture. Il entra et referma la porte, offrant à Selena un sourire méchant.

 

Nellie était toujours dans un coin de l’unique pièce, occupée à coudre son ourlet. Joey n’était pas encore rentré.

 

La présence de Nellie ne freina pas les ardeurs de Lucas, qui s’approcha dangereusement de Selena.

 

La fille se tourna tout naturellement vers sa mère. « Maman, je t’en prie. Dis-lui d’arrêter.

 

Mais Nellie semblait ne pas entendre. Elle secouait la tête. « Les hommes, tous des salauds.

 

- Maman !, supplia Selena.

 

- Tous des salauds, continuait de marmonner Nellie.

 

Lucas projeta tout son corps sur Selena. Il l’enlaça fermement et tenta de l’embrasser. Selena se débattait tout en appelant sa mère à l’aide. Et Nellie - perdue dans son monde bien à elle - continuait à psalmodier ses convictions sur les hommes.

 

Lucas bloqua Selena sur l’évier.

 

Et la chance de Selena, c’était Nellie qui, bien inconsciemment, la lui procura. La grosse femme devait absolument terminer son travail pour Maggie Carson et devait remettre la jupe avec l’ourlet le lendemain. Elle n’avait donc pas eu le temps de faire la vaisselle. Selena s’était apprêté à la faire lorsque Joey était venu l’avertir de la bagarre.

 

Une poêle à frire se trouvait dans l’évier. Elle contenait encore la graisse de canard qui avait servi à faire rissoler les pommes de terre que Selena avait récolté ce matin même.

 

La jeune fille s’en saisit et, dans un ultime effort, frappa Lucas à la tête. Il n’en fallut pas plus à l’homme pour lâcher sa proie et s’écrouler au sol.

 

Selena regarda son beau-père tomber, puis son regard se posa sur Nellie qui continuait son travail comme si de rien n’était.

 

Au sol, Lucas ne bougeait plus. Selena prit peur. Et si elle l’avait tué ? Elle s’agenouilla près de lui afin de s’assurer qu’il respirait encore.

 

Elle n’eut pas besoin de l’approcher de trop près. Un son rauque sortait de la gorge de l’homme. Lucas Cross ronflait. Selena soupira, sans vraiment savoir si c’était de soulagement.

 

Joey entra dans la maison et vit son père à terre. Il se mit à interroger sa sœur du regard.

 

Selena lui sourit. « Tu tombes bien, p’tit frère. Lucas s’est endormi sur le sol. Aide-moi à le mettre au lit, tu veux ? »

à suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 03/12/2013 20:57

Bravo Selena !!! Il l'a bien mérité !

Mr. Peyton 04/12/2013 11:34



Selena est une fille pleine de ressources :)