Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 624. Félicitations, Monsieur le Directeur !

new peyton professionnal

 

Steven Cord sortit de son bureau et se dirigea vers sa secrétaire. « Je serai au Radison Hotel si vous avez besoin de me joindre.

Lisa arriva au même moment. « Steven, est-ce que je peux vous parler ?

- Je n’ai pas le temps Lisa.

- J’ai appris pour Carolyn. Il faut que je vous parle.

- J’ai un train à prendre.

- Ca ne sera pas long. 

Steven soupira. « Je suppose que vous allez me tenir la jambe jusqu’à ce que je j’accepte de vous parler.

- Vous supposez bien.

Steven regarda sa montre. « Très bien, mais vite.

Une fois dans le bureau de Steven, Lisa attaqua par l’objet de sa visite. « Steven, vous ne voyez pas ce qui se passe ? »

Steven secoua la tête.

Lisa reprit. « Carolyn Russell est mon avocate. Elle enquête pour moi. J’ai bien compris que j’étais sa seule cliente. Et maintenant, elle a eu ce soi-disant accident. Qu’en concluez-vous ?

Steven haussa les épaules. « Que vous lui portez la poisse ? »

Lisa répliqua d’un ton quasi hystérique. « Steven je suis sérieuse !

- Vous n’allez pas encore me ressortir votre histoire de complot.

- Steven, Carolyn a découvert quelque chose à Boston à propos du meurtre d’Elby, et c’est pour ça qu’elle est à l’hôpital.

Steven secoua la tête et fronça les sourcils. « Quel est le rapport entre Elby et Boston ? Ca ne tient pas debout. Carolyn s’est sans doute rendue à Boston pour autre chose que pour le meurtre d’Elby. Le monde ne tourne pas autour de vous, Lisa.

Lisa tenta de calmer le feu qui s’attisait à l’intérieur d’elle. « Steven, je vous en prie. Allez voir Carolyn et parlez-lui. C’est tout ce que je vous demande.

- Si vous êtes venue uniquement pour me dire ça, ce n’était pas la peine. Le train que je dois prendre, il est pour Boston.

Des larmes de fatigue nerveuse emplirent les yeux de Lisa, au grand étonnement de Steven. « Parlez-lui Steven. Si elle vous dit que son accident n’a rien à voir avec Elby, alors je vous promets de ne plus jamais vous importuner.

 

***

 

central store 2James Peyton entra au Central Store afin de se ravitailler en papier format A4. Il hésita un instant en voyant la jeune fille sauvage qui se tenait derrière le comptoir et avec qui il avait eu maille à partir lors de sa dernière visite. Il avait espéré voir Maggie Carson à sa place.

Selena Cross ne semblait pas non plus ravie de voir James Peyton qu’elle avait fustigé la dernière fois. Elle baissa les yeux lorsqu’il parvient à elle. « Maggie Carson n’est pas là ? »

Selena haussa les épaules. « Elle est allée faire une course. Elle ne devrait pas tarder. Vous pouvez l’attendre si vous voulez.

- Ca ne sera pas nécessaire. Je voudrais deux ramettes de papiers de format A4. »

Sans un mot, et toujours la tête baissée, Selena s’empressa d’aller chercher la commande de James. « Ça fera 95 cents. »

James chercha de la monnaie dans son portefeuille et lui donna le compte. Selena encaissa l’argent. James prit les ramettes et fit mine de partir, puis il se retourna. Il n’avait jusqu’à présent pas l’intention de parler à la jeune fille, mais c’était plus fort que lui. « Je peux vous poser une question ? »

Les yeux baissés, Selena ne répondit pas.

James poursuivit. « La dernière fois, vous m’avez reproché d’être un Peyton. Et vous sembliez être en colère contre ma famille à cause votre beau-père qui a été renvoyé de la Fabrique. Pourtant, vous êtes amie avec ma sœur Colleen.

Selena leva les yeux et son regard froid transperça James de toute part. Elle eut un mauvais rictus. « Vous vous trompez, je ne suis pas amie avec votre sœur. Je ne suis amie avec aucun des Peyton. Nous ne sommes pas du même monde. Je reste à ma place et vous restez à la vôtre. »

James n’avait pas envie de poursuivre la conversation. Il haussa les sourcils. « Ca a le mérite d’être clair, au moins.

Le tintement de la clochette de la porte d’entrée retentit et le vieux Seth Buswell entra en chantonnant. Il semblait de très bonne humeur et contrastait avec l’ambiance d’animosité qu’il existait jusqu’à présent entre James et Selena.

Seth se dirigea vers le comptoir. « Bonjour, ma petite Selena. Quel temps magnifique aujourd’hui. Je voudrais une bouteille de champagne. J’ai quelque chose à fêter aujourd’hui. »

Selena ne s’enquit pas de ce que Seth avait à fêter. Elle n’en n’avait que faire. Elle se rendit à l’arrière-boutique où le champagne était stocké. Peu de clients en achetaient et Maggie ne voyait pas l’intérêt de l’exposer en rayon.

Pendant ce temps, Seth aperçu James. Sa bonne humeur ne le quittait pas. « Mais c’est James Peyton ! Comment allez-vous ? »

Ils se serrèrent la main. James sourit. « Pas aussi bien que vous. On dirait que vous avez gagné à la loterie. »

Seth éclata de rire. « C’est presque ça ! Vous tombez bien, vous savez. Je voulais justement aller vous voir au Clarion. »

James afficha sa surprise. « Vraiment ? Et pour quelle raison ?

- Pour faire un article sur moi, pardi ! »

James fronça les sourcils et pensa un moment que le vieux perdait l’esprit. « Je ne vous suis pas très bien.

- Je pense qu’il est important que l’on fasse un article dans le Peyton Place New Clarion sur le nouveau Directeur de la Fabrique Peyton. »

James allait de surprises en surprises. « Jack a nommé un nouveau Directeur ?

- Oui.

- Qui ?

- La personne que vous avez devant vous. Et oui, vous êtes en train de parler au nouveau Directeur de la Fabrique Peyton.

 

***

 

manoir peyton automne- Qu’est-ce que c’est que cette histoire ?

James Peyton entra en trombe dans le salon du manoir des Peyton alors que Jack se servait un verre de whisky. « Tu tombes bien. Tu veux un verre ?

- Je veux des explications. J’ai croisé Seth Buswell et il m’a dit qu’il est le nouveau Directeur de la Fabrique. »

Jack sourit. « Les nouvelles vont vite.

- Tu es tombé sur la tête ou quoi ? Seth Buswell ?

- Pourquoi pas Seth Buswell ?

- C’est un vieux fou qui n’y connaît rien en affaires. Il n’a jamais rien dirigé d’autre que des parties de poker avec une bande d’ivrognes.

- Tu n’es pas très gentil avec ce bon vieux Seth. Il a toujours été fidèle à la Fabrique. Il y travaille depuis des années.

- Fidèle ne veut pas dire compétant. Qu’est-ce que tu mijotes, Jack ?

- Il se trouve que je n’arrive pas à combiner mon job à la Fabrique et Peyton Immobilier. Il me fallait un nouveau Directeur, le plus rapidement possible, sans quoi la Fabrique était en danger. »

James fronça les sourcils. « Mais Seth Buswell ! 

- Qu’est-ce que tu as contre Seth ? C’est un type bien.

- Seth n’a pas les épaules assez larges pour ce type de travail. Ce n’est pas un décideur, c’est un suiveur…

James fronça les sourcils. Il venait de comprendre. « Tu l’as mis à ce poste pour avoir le contrôle sur lui, c’est ça ? Tu vas te servir de lui comme d’un pantin. Tu prendras les décisions, et lui les exécutera.

- J’avais deux choix possibles, James. Soit je mettais quelqu’un de compétant à ce poste et ainsi pouvais m’occuper de Peyton Immobilier à temps plein ; soit je désignais une personne incompétente que je pourrais effectivement manipuler. La seule personne que je jugeais compétente a refusé. Je me suis rabattu sur le deuxième choix. »

James secoua la tête. « La Fabrique est au bord de l’explosion. Les ouvriers sont sous payés, ne travaillent pas dans des conditions d’hygiène idéales. Et toi, tu nommes un type qui n’est pas capable d’aligner deux mots sur un morceau de papier.

- Il faut toujours que tu exagères tout. Seth n’est pas si incapable. Et pour ta gouverne, je sais que beaucoup de choses sont à améliorer à la Fabrique. Avec l’aide de Seth, je vais augmenter les salaires et construire un réfectoire avec de nouveaux vestiaires. Et je compte aussi améliorer la production en investissant dans de nouvelles machines. Ça te va ?

- J’espère que tu vas faire tout ça. Parce que je vais bien vous surveiller, toi et ton nouvel acolyte. Tu as intérêt à tenir parole, parce que je ne laisserai rien passer.

James tourna les talons et partit précipitamment.

 

 


à suivre...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie A 21/11/2013 19:23

Pourquoi ? Mais pourquoi donc faut-il que Jack se débrouille TOUJOURS pour faire le plus mauvais choix ?

A force de choisir la voie de gauche, il va finir par tourner en rond :-/

Mr. Peyton 24/11/2013 11:45



Depuis l'attentat, il n'est plus tout à fait pareil. On espère qu'il va se rependre