Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

# 590. Les temps changent

flatware

 

Carolyn se trouve dans la salle à manger de son minuscule appartement. Il est certes petit, mais coquet. Elle met les couverts sur la table. Sa mère, Marsha, l’aide dans cette tâche. « Je le trouve très charmant, ce petit appartement. »

Carolyn hausse les épaules. « Il n’est pas encore décoré comme je le voudrais, mais pour un début, ce n’est pas mal.

- Tu aurais pu avoir un appartement plus grand si tu nous aurais…

Carolyn l’interrompt. « Maman, je me plais bien ici. C’est petit, mais sympa.

- Tu es avocate, ma chérie. Tu mérites mieux que ce minuscule appartement, si joli soit-il.

- Je m’y sens très bien. Et ce n’est pas définitif, tu sais. Une fois que le prêt pour mon association sera remboursé, je serais plus à même de m’offrir un appartement plus grand.

- Pourquoi attendre… ?

Carolyn soupire. « Maman, on ne va pas reprendre cette discussion. Tu sais ce que je pense. Je préfère me débrouiller par moi-même plutôt que de demander de l’argent à mon beau-père.

Marsha lève les mains pour dire que la discussion est close. « Très bien, très bien, on n’y revient plus. Parlons d’autre chose. Dis-moi ce qui te tracasse. »

Carolyn pose un verre près d’une assiette et regarde sa mère. « Qu’est-ce qui te dis que quelque chose me tracasse ? »

- Je suis ta mère, Carolyn. Je le sens. Que se passe-t-il ?

Carolyn décide de mentir. « Rien… Le stress de mon entrée dans le Cabinet. Je n’ai pas intérêt à faire un faux pas »

- Je sens aussi quand tu mens. Dis-moi la vérité, Carolyn. Les gens disent du mal de moi, n’est-ce pas ?

Carolyn ne répond pas. Embarrassée, elle continue de disposer la table. Marsha reprend : « Je ne peux pas leur en vouloir, tu sais.

- Mais tu as changé, et les gens ne s’en aperçoivent pas. Ils pensent encore que tu es…

Carolyn s’interrompt. Marsha continue. « L’horrible meurtrière de son mari. Je sais ce que les gens pensent de moi. Je vis avec ça depuis six ans maintenant. Ce n’est pas ce qui est important pour moi.

- Qu’est-ce qui est important pour toi ?

- Ce que toi, tu penses de moi.

Carolyn n’a pas le temps de répondre. Quelqu’un sonne à la porte. Carolyn est soulagée par cette diversion. « Ce doit être ton mari. »

- J’y vais.

Marsha va jusqu’à la porte d’entrée et l’ouvre. Le Docteur Michael Rossi entre en souriant, une bouteille de vin à la main.

Marsha lui sourit. « Nous t’attendions. »

Mike embrasse Marsha. « Ca sent très bon. Et ça tombe bien, je meurs de faim ! »

 

***

 

hospital.jpgLe docteur Cal Fullerton sort de l’hôpital de Peyton Place en soupirant. La journée a été difficile. Deux opérations et une garde l’ont totalement épuisé. Il porte encore sa blouse blanche et ne rêve que d’une chose : un bon bain pour se détendre. Il traverse le trottoir et se rend au parking. Il regarde à droite et à gauche, semblant chercher une voiture.

Une voix de femme, derrière lui, le fait sursauter. « Dure journée, docteur ? »

Il se retourne. Son visage blêmi lorsqu’il voit devant lui Lisa Peyton. Soudain, les souvenirs remontent à la surface. Des souvenirs qui datent d’il y a six ans lorsque la police a embarqué Lisa pour le meurtre de Linden Peyton et du docteur Elby.

Lisa le toise du regard. « Tu ne dis rien ? »

- Je… je suis surpris de te voir.

- Le jour où tu m’as envoyée en prison, tu pensais sans doute te débarrasser de moi à tout jamais. Eh bien, tu te trompes.

- Qu’est-ce que tu veux, Lisa ?

Lisa s’approche de Cal, l’air furieux. « Ce que je veux ? Tu me demandes ce que je veux ! Tu ne devines pas !

- Tu n’aurais pas dû revenir.

- Ça t’aurait bien arrangé de me voir pourrir en prison pour un meurtre que toi, tu as commis ! Pendant toutes ces années, chaque minute passée dans ma cellule, je n’ai pensé qu’à deux choses : mes enfants et ma vengeance contre toi. Tu as tué le docteur Elby et tu m’as envoyé en prison pour ce crime. Tu n’espérais pas t’en tirer a aussi bon compte.

- Que comptes-tu faire ?

- Te faire payer pour ça. Tu as détruit ma vie et je vais consacrer tout mon temps à te le faire payer. Je vais prouver que tu es le véritable coupable dans cette affaire. »

Cal pouffe. « Tu rêves ! »

A cet instant, une voiture arrive et se gare près d’eux. Paula descend de la voiture. Elle est étonnée de voir Lisa. « Mon Dieu… Ils t’ont relâchée… »

Cal se tourne vers Paula. « Lisa venait m’annoncer qu’elle était toujours amoureuse de moi et qu’elle voulait me récupérer. »

Lisa est surprise par cette déclaration. « Quoi ? »

Cal continue de regarder Paula. « Mais je lui ai dit que mon cœur était déjà pris. ». Il prend la main de Paula. « Et que j’ai épousé la plus belle et la plus formidable femme au monde. »

Paula sourit à Cal. Lisa n’en croit pas ses yeux. « Ce n’est pas possible ! »

Paula Fullerton défie Lisa du regard. « Et pourtant, c’est vrai. Cal et moi sommes mariés. »

 

 


 

A suivre...

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marie A 23/09/2013 19:38

Non... aujourd'hui c'est pas possible d'y aller de son commentaire.
Mais comment Paula a-t-elle pu succomber à Cal ?!? Qu'elle ait été perturbée par la trahison de Mike, ok, mais Cal ???
Quoi qu'il en soit, certaines paroles sont excusées :-)

Mr. Peyton 23/09/2013 20:01



Eh oui. C'est la triste vérité 


Et la question à se poser, c'est : combien de femmes ont succombé à des personnes comme Cal Fullerton ? Beaux, charmeurs et manipulateurs. Beaucoup trop, à en voir certains faits divers.