Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 1048

Episode 1048

Seth a poussé Sutton tellement fort qu’elle est tombée à la renverse. Son cerveau est en ébullition et cherche un moyen d’échapper à Seth. Elle se trouve dans la cuisine et élabore un plan. Se relever tout d’abord, puis gagner du temps en parlant avec lui, et mine de rien se rendre près du tiroir où se trouvent les couteaux les plus aiguisés. Une fois le couteau en main, Dieu seul sait ce qu’elle fera… 

SUTTON : C’est vous qui avez tué Manuel ?

Elle connaît déjà la réponse, mais elle veut gagner du temps. 

Seth ne répond pas. 

SUTTON : Pourquoi ? 

Elle se dirige lentement vers le tiroir. 

SETH : Je voulais pas… il faut que tu me croies, je voulais pas le tuer. 

Sutton tente de garder son calme. 

SUTTON : Que s’est-il passé ?

SETH : Je suis allé le voir parce que je voulais retrouver mon poste à la Fabrique. Je venais d’apprendre que j’avais une petite fille… ta sœur. Je voulais prendre soin d’elle, et de ta mère. Je lui ai demandé de me reprendre, même en tant que simple ouvrier, juste pour avoir un peu d’argent pour nourrir ma fille. 

Seth s’approche doucement de Sutton, qui arrive près du tiroir. Seth continue.

SETH : Mais tu sais ce qu’il a fait, il m’a ri au nez, il m’a dit que j’étais un incapable, un déchet de la société et que je ne pourrais jamais parvenir à fonder une famille. 

Sutton ouvre doucement le tiroir et sa main accède au manche du couteau.

SETH : Il m’avait déjà pris mon travail de chef d’équipe, il avait fait de ma vie un enfer. Alors… alors j’ai vu le revolver que Steven Cord avait laissé sur le meuble de télévision. Et tandis qu’il riait de moi, j’ai saisi l’arme. Quand je l’ai pointé sur lui, il ne riait plus. J’étais redevenu le chef, et lui l’insignifiant petit abruti qu’il a toujours été. J’ai tiré, il est tombé à terre. Puis j’ai essuyé mes empreintes sur l’arme et je suis reparti. Mais je ne voulais pas le tuer. Je voulais juste lui faire peur. Il faut que tu comprennes ça, Sutton. 

Sutton avait maintenant la manche de l’arme blanche dans la main.

SUTTON : Pourtant, vous n’avez pas hésité à tirer. 

SETH : Il se moquait de moi ! 

Sutton sort alors le couteau et le pointe vers Seth. 

SUTTON : Ne bougez plus ! 

Seth secoue la tête, ne croyant pas que Sutton puisse lui planter un couteau. Il avance doucement, elle recule vers le salon où se trouve le téléphone, son but étant d’appeler Ellen. 

Mais Seth est plus rapide. Il lui saisit le poignet et, impuissante, Sutton voit le couteau lui échapper et tomber sur le sol. Seth repousse violemment la jeune fille et saisit l’arme. 

Il s’avance vers elle d’un air menaçant, brandissant le couteau, prêt à bondir sur elle.

SUTTON : Non… non je vous en supplie ne faites pas ça !

SETH : Je n’ai pas le choix, Sutton. Tu as découvert mon secret, je ne veux pas terminer ma vie en prison. Ma vie est avec ta mère et la petite Clara, tu comprends ?

SUTTON : Si vous me tuez, ma mère ne vous le pardonnera jamais ! 

SETH : Elle n’en saura rien. 

SUTTON : Ne faites pas ça… je ne dirai rien à personne. Ça restera notre secret. 

De nouveau, Seth secoue la tête. 

SETH : Je ne te fais pas confiance. 

Il se lance sur elle. Sutton hurle de tout son saoul. En reculant davantage, elle tombe sur le canapé du salon. Elle ne peut plus rien. Elle est prise au piège, le couteau devant elle. Seth lève l’arme vers elle et l’abaisse. 

Sutton voit le sang dégouliner sur son visage. Mais curieusement, elle ne ressent aucun mal. Elle ne sait pas où Seth l’a touchée. Tout ce qu’elle voit, c’est le sang…

Puis Seth qui ouvre grand les yeux, les referme et tombe sur elle. 

Elle sent ensuite que quelqu’un dégage le corps lourd qui est sur elle. Elle entend des gémissements. C’est alors qu’elle voit Marisa, un couteau ensanglanté dans la main. 

Sa mère venait de lui sauver la vie en frappant Seth dans le dos avec un couteau. Marisa se précipite vers sa fille.

MARISA : Tu n’as rien ? 

Sutton ne peut pas parler tant elle est choquée. Elle sent sa mère la prendre dans ses bras et pleurer très fort. Elle la berce en répétant : 

MARISA : Je suis désolée, ma chérie. Je suis désolée….

Sutton prend conscience qu’à cet instant, un lien indéfectible venait de se nouer entre la mère et la fille. 

SUTTON : Maman !

C’est la première fois depuis très longtemps que Sutton appelle sa mère « maman ». 

Elles s’étreignent encore un instant, toutes deux tremblantes, alors que Seth git inconscient sur le tapis. 

Puis Marisa prend les choses en main et appelle Ellen.

Seth est conduit à l’hôpital, la blessure infligée par Marisa est superficielle. Le docteur Rossi informe Ellen que Seth doit rester deux jours en observation avant d’intégrer la cellule de sa prison, pour y passer sans doute le restant de sa vie. 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Betty 01/05/2020 10:11

Je ne pensais pas à lui comme coupable. Mais oui, c'est le parfait coupable...
Merci pour cette belle fin...

Mr. Peyton 01/05/2020 10:28

Je ne pensais pas à lui non plus comme coupable au début où j'ai écrit l'histoire. L'idée m'est venu par la suite.
En tout cas, merci à vous pour les compliments :)