Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
L'Univers de Peyton Place - Fanfictions

Episode 1041

Episode 1041

Lisa commence à lire le business plan de Jed quand elle l’entend parler à la personne à qui il vient d’ouvrir la porte.  

JED : Ça fait des années que je cherche à te joindre. Où est-ce que tu étais ! 

Curieuse, elle se lève, met rapidement une robe et va voir ce qui se passe. Jed est toujours devant la porte d’entrée. Elle le rejoint et fronce les sourcils lorsqu’elle voit la personne de l’autre côté de la porte. 

LISA : Qu’est-ce que vous faites ici ? 

Jed se tourne vers Lisa, surpris. 

JED : Tu la connais ?

LISA : Si je la connais ! Oui, je la connais, cette femme fait de ma vie un enfer ! 

Mary Anderson hausse les épaules. 

MARY : Il faut toujours que vous exagériez ! 

LISA : Je n’exagère pas ! Vous êtes une véritable teigne avec moi, comme avec les autres d’ailleurs ! 

MARY : Parce que vous, vous êtes l’immaculée conception peut-être ! 

Jed calme la partie. 

JED : Oh, oh, oh ! On se calme. 

Jed s’adresse à sa sœur. 

JED : Toi tu entres et on va s’expliquer.

LISA : Pourquoi tu la fais entrer chez nous ? 

JED : Parce que c’est ma sœur ! 

Lisa en a les bras qui lui en tombent. 

LISA : Quoi… Ta… ? Comment cette chose inhumaine peut-elle être ta sœur ? Ce n’est pas possible. 

MARY : Et c’est elle qui dit que je fais de sa vie un enfer ! 

JED : Ça suffit ! Ellie, viens t’asseoir et raconte-moi tout. 

Mary s’assoit et jette un regard mauvais à Lisa. 

MARY : Pas devant cette étrangère ! 

JED : Lisa n’est pas une étrangère. 

MARY : Tu ne la connais pas vraiment. 

LISA : Il me connaît sans doute mieux qu’il ne vous connaît !

JED : Arrêtez de vous disputer. Ellie…

MARY : Je m’appelle Mary maintenant. 

JED : Lisa a le droit d’être ici. 

MARY : Je ne vois pas pourquoi…

Lisa s’approche de Mary et lui montre son alliance. 

LISA : Jed et moi sommes mariés. Qu’est-ce que vous dites de ça… belle-sœurette !

JED : Que vous le vouliez ou non, vous faites partie de la même famille, maintenant.

C’est comme si toute la misère du monde venait de tomber sur les épaules de Mary. 

MARY : Mon Dieu, mais c’est un cauchemar ! 

Mary raconte alors son histoire. 

MARY : Lorsque je suis partie de la maison, c’était pour avoir une vie plus décente. J’ai atterri à Peyton Place et je me suis faite engagée par Martin Peyton. J’étais femme de chambre à l’époque. Ce n’était pas très glorieux et je ne gagnais pas grand-chose. 

JED : Mais pourquoi avoir changé de nom ? 

MARY : Je voulais démarrer une nouvelle vie, loin de papa et… des choses qu’il me faisait.

JED : Papa ?... Il… ? Qu’est-ce qu’il te faisait ?

Mary ne répond pas et baisse la tête. Alors Jed comprend. 

JED : Mais je ne l’ai jamais su ! 

MARY : Je ne voulais pas mêler mon petit frère à ça. J’étais obligée de partir, tu comprends ?

Lisa baisse elle aussi la tête et ne dit rien. Jed prend les mains de Mary dans les siennes.

JED : Je n’ai jamais su… je suis tellement désolé !

MARY : Ne le sois pas, je suis contente que tu n’es rien su pendant toutes ces années. Lorsque tu as pris ton indépendance, je t’envoyais des cartes postales en te faisant croire que je faisais désormais partie de la famille Peyton. 

LISA : Ce qui est un peu le cas. 

Stupéfaite, Mary regarde Lisa. Celle-ci hausse les épaules. 

LISA : Jack ne pourrait pas survivre sans vous, vous le savez bien. 

MARY : Je rêve ou vous venez de me faire un compliment ?!

LISA : Oui, ben… n’en attendez pas plus quand même ! 

MARY : Ça me rassure. 

Elle se tourne vers Jed. 

MARY : Finalement, tu vas peut-être en faire quelqu’un de bien.

 

Ce soir-là, Jack Peyton ne se souvient pas avoir autant ri de sa vie en apprenant que Lisa et Mary étaient maintenant belles-sœurs. 

Lisa est contente de voir qu’il est de bonne humeur. Cela pourrait être un plus pour qu’il rende grâce à son projet d’ouvrir une ligne de cosmétiques. 

Assis sur le canapé, en face de la petite table en forme d’échiquier, Jed mène la danse et explique à Jack quels bénéfices il pourrait tirer d’une nouvelle société de cosmétique.

JACK : Mais si je veux me payer une société de cosmétiques, je peux en racheter déjà une qui existe et qui est en bonne santé. 

JED : Vous n’y parviendrais pas. Le monde du cosmétique est en pleine expansion et n’a pas besoin de nouveaux partenaires. 

JACK : Vous savez, Lisa s’est bien souvent trompée dans ses choix professionnels. 

JED : Vous parlez sans doute de Glamazing. Mais pour ça, ce n’était pas sa faute, elle s’est fait arnaquer. 

LISA : Jack, j’ai un don pour la fabrication des crèmes naturelles, je le sais. Je suis motivée comme jamais ! 

Après quelques hésitations, Jack finit par accepter. Il a pleinement confiance en Jed. Une autre idée lui vient alors en tête. 

JACK : Je trouve que ce manoir est bien trop grand pour Mary et moi. Il m’arrive même de ne pas vouloir repartir du bureau le soir pour ne pas me retrouver seul dans cette maison. Elle manque de vie. Qu’est-ce que vous diriez de venir vivre ici ?

Jed est surpris. 

JED : C’est une proposition très…

Trop contente de pouvoir retrouver le confort du manoir, Lisa a peur que Jack fasse marche arrière et dit immédiatement : 

LISA : On accepte ! 

Jack appelle Mary et lui annonce la nouvelle. 

JACK : Qu’est-ce que vous en pensez ?

MARY : Je suis contente d’habiter sous le même toit que mon frère. Quant à « elle », du moment qu’elle rend mon frère heureux et qu’elle ne m’appelle pas « belle-sœurette » à longueur de temps, ça devrait pouvoir se faire. 

Lisa fait la moue. 

LISA : Trop aimable…

JACK : Jed, je tiens déjà à vous prévenir d’une chose : les petits déjeuners au manoir seront assez animés. 

A suivre...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article